Les 10 plaies économiques de Maurice

9 years, 8 months ago - August 22, 2011
Les problèmes économiques de Maurice ne sont peut-être pas de la même ampleur que ceux de l’Occident, mais ils sont bel et bien réels et incontestables

Voici dix obstacles qui freinent l’élan de notre croissance économique et auxquels le Grand argentier doit s’atteler à dompter…

1. La dette publique mauricienne s’est dangereusement approchée de la barre des 60 % du produit intérieur brut (PIB) qui est considérée comme la limite à ne pas dépasser par les institutions internationales. Même si Maurice est bien partie pour atteindre un niveau d’endettement de 50 % du PIB en 2018, les cadres du FMI recommandent une approche fiscale plus ambitieuse dans le moyen terme afin de réduire les vulnérabilités qu’implique une dette trop lourde. Maurice devrait viser un taux d’endettement inférieur à 40 % dans le long terme.

2. Une autre inquiétude est le déficit de la balance commerciale qui s’élève à Rs 6,8 milliards à la fin de mai 2011, soit 24 % de plus que le déficit enregistré en mai 2010. Nos importations augmentent et dépassent largement nos exportations. C’est la note pétrolière qui pèse lourd dans la balance, représentant des dépenses de Rs 1,4 milliard de plus pour le pays. L’alimentaire a coûté quelque Rs 300 millions de plus, victime de la léthargie de notre stratégie alimentaire locale.

3. La dette publique est gonflée chaque année par les nombreux gaspillages des fonds publics par l’État. Le dernier rapport de l’Audit est d’ailleurs là pour le démontrer.

4. En 2010, le pays avait enregistré des IDE records de l’ordre de Rs 14 milliards. Cette année, par contre, nous avons enregistré une baisse significative des IDE pour le premier trimestre de cette année. Le montant des FDI injecté au sein de l'économie entre janvier et mars derniers n'a été que de Rs 1,4 milliard contre Rs 4,6 milliards pour la période correspondante l'année dernière.

5. L’investissement privé domestique continue aussi à être sous pression. La confiance des opérateurs privés est au plus bas, ils sont peu enclins à investir dans un contexte économique aussi instable.

6. L’engorgement du trafic routier aux heures de pointe affecte de plus en plus les entreprises locales. Selon les statistiques, plus de 350 000 véhicules roulent sur les 2 000 kilomètres de routes. Le manque à gagner de ces embouteillages serait de plus de Rs 2 milliards en termes de productivité et de carburant gaspillé. Mais de nombreux projets, petits et grands, sont en cours pour fluidifier le trafic de nos routes.

7. Qui dit productivité affectée, dit aussi compétitivité. Avec notre politique monétaire de roupie forte, les entreprises d’exportation arrivent difficilement à concurrencer ses compétiteurs. Les produits mauriciens se veulent de qualité, mais malgré cela, les opérateurs s’attendent à une baisse dans leurs commandes l’année prochaine.

8. Maurice est une importatrice nette a une inflation importée. Le taux d’inflation pour les douze mois de juillet 2011 à juillet 2010 s’élève à 6,6 %. Le taux d’inflation moyen s’élève à 5,5 % en juillet 2011 contre 5,1 % en juin. Le pays devrait terminer l’année avec un taux d’inflation d’environ 7 %, de quoi porter un coup dur au pouvoir d’achat des Mauriciens.

9. Le taux de chômage est passé de 7,2 % en 2008, à 7,8 % en 2010. On dit que les offres d’emplois ne manquent pas, d’où l’embauchage des travailleurs étrangers, mais le constat est que les personnes au chômage sont souvent sans qualifications donc “unemployable”.

10. Pour un pays n’ayant aucune ressource naturelle, Maurice tire sa force de sa ressource humaine. Avec l’émergence souhaitée par les autorités de certains secteurs d’avenir, à l’instar du knowledge hub, notre capital humain devrait donc mouvoir dans le bon sens, avec un bon dosage qualitatif et quantitatif.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe