Affaire BOI: La Réforme Des Entreprises Publiques Se Fait Pressante

8 years, 10 months ago - June 26, 2012
L’affaire du Board of Investment (BoI) vient, une nouvelle fois, donner raison à la Banque mondiale et au FMI, qui préconisent une réforme de nos institutions publiques.

Cela, pour une meilleure gestion, accompagnée d’une plus grande transparence.

On se demande pourquoi l’économie mauricienne est à la traîne ou pourquoi le niveau des investissements est anémique. Les raisons sont diverses. L’élément important pour un investisseur avant qu’il ne débourse son argent, est la confiance. Avec le ralentissement économique qui ne cesse de perdurer, l’investisseur est prudent. Les étrangers sont encore plus prudents avant qu’ils n’aillent investir dans un autre pays.

Passer par Maurice pour exploiter la manne africaine est une idée qui plaît et c’est un argument qui convainc. Car, lorsqu’il s’agit de faire des affaires en Afrique, Maurice est le numéro un. Maurice souffre des maux inhérents à l’Afrique, lorsqu’il s’agit de faire du business, à savoir la fraude et la corruption.

La dernière affaire à défrayer la chronique est celle qui souille l’agence de promotion locale, le Board of Investment (BoI), qui est censé promouvoir le pays sur le plan international et qui voit sa réputation jusque-là immaculée, ternie par des allégations de maldonnes dans l’octroi de permis de résidence.

La réputation de Maurice est déjà rudement mise à l’épreuve avec des lobbyistes indiens qui ne cessent de clamer haut et fort que Maurice est un paradis fiscal. Malheureusement, l’affaire Board of Investment n’est pas le seul tourment du pays. Maurice, supposé  être un lieu propice pour les visiteurs, est aussi confrontée à des tracasseries allant du port aux autres corps paraétatiques.

L’heure de la réforme au sein des institutions publiques n’a jamais été retentissante. Que ce soit la Banque mondiale ou le Fonds monétaire international, les deux institutions mettent l’accent sur le maintien du momentum pour la réforme en mettant l’accent sur la restructuration des corps paraétatiques.

La Banque mondiale a d’ailleurs pointé du doigt notre secteur public dans son ‘Report on the Observance of Standards and Codes’. « Bien que des progrès significatifs aient été notés au niveau de la gouvernance des entreprises du secteur privé, celle des corps parapublics traîne toujours. » La Banque mondiale préconise que le « gouvernement accélère les réformes déjà enclenchées, en mettant la pression pour augmenter la performance des entreprises publiques. »

Même l’ancien ministre des Finances, auteur de la réforme économique de 2005 à 2010, Rama Sithanen, insiste sur cette nécessité. Il souligne que pour diversifier nos secteurs  pour une croissance robuste, il nous faut impérativement investir dans la qualité des infrastructures, du capital humain et des institutions « avec des réformes du secteur public et des corps paraétatiques ».

Le secteur paraétatique comprend environ 150 institutions à Maurice opérant à différents niveaux de l’économie. Le secteur emploie quelque 30 000 personnes et bénéficie d’une enveloppe de Rs 6 milliards annuelle­ment de la part de l’État. Plusieurs lacunes sont notées au niveau de certains organismes paraétatiques telles l’absence de suivi de la performance, l’inefficacité dans la prestation de services ou la mauvaise gouvernance et le gaspillage.

Le ministre des Finances Xavier-Luc Duval en est conscient, car il a annoncé des changements au sein de la Fonction publique et des corps paraétatiques, des exercices d’appels d'offres et la promulgation prochaine de l'Equal Opportunities Act, qui devrait favoriser plus de justice au sein de notre société. Ces changements semblent se faire de plus en plus pressants avec l’affaiblissement de notre croissance économique.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe