Toujours à la Case Départ : Les Tablettes Tactiles Mises de Côté

7 years, 8 months ago - September 08, 2014
Archive Photo: Tablets for Students, Mauritius

Archive Photo: Tablets for Students, Mauritius

Les tablettes tactiles distribuées aux élèves de Form V sont toujours à la case départ. Alors que le troisième trimestre tire à sa fin, ces tablettes ne sont pas utilisées en classe.

«Nous n’utilisons pas les tablettes tactiles en classe. Cela ne sert à rien, nous sommes en période de révisions », avance un élève du School Certi­ficate (SC). Les tablettes ont été distribuées au premier trimestre. L’objectif principal était d’aider l’enseignement en classe mais la donne a changé. Plusieurs élèves ont reconfiguré leur tablette. « L’année prochaine, je serai en Lower VI et on ne va pas utiliser la tablette. Je l’ai reconfigurée pour mon utilisation personnelle », soutient un élève.

La distribution des tablettes a commencé la veille des vacances du 1er trimestre. Ce sont les élèves de Gaëtan Raynal State College et du Mauritius College qui avaient reçu leurs tablettes tactiles au tout début. Puis, au cours des semaines suivantes, les autres élèves de Form V ont également été servis. Malgré toutes les  dispositions du ministère de l’Éducation,  les tablettes ne sont pas utilisées en classe, le timing et les conditions faisant défaut.

Pas de connectivité

« Il n’y a pas de connexion Wifi,  comment allons-nous utiliser la tablette en classe ? » s’interroge Carole, enseignante d’un collège d’État. Pour tenir une classe, la connexion Internet est importante. À partir de sa tablette, l’enseignant dirige sa classe et a un œil sur celle de ses élèves. Il a la possibilité de corriger en ligne les devoirs et voir ce que font les élèves en temps réel.

Formation des enseignants

Initialement, il était prévu qu’un enseignant par collège reçoive une formation des responsables du ministère de l’Éducation. Selon le document sur le bilan de l’Éducation, environ un millier d’enseignants auraient dû recevoir cette formation aux mois de juillet-août derniers. Une fois formés, ces derniers devaient, par la suite, partager leurs connaissances avec leurs collègues, sauf que cela n’a pas été fait. Selon des renseignements, quelques-uns seulement ont suivi la formation et d’autres n’ont pas terminé. Certains enseignants manient difficilement une tablette et il est difficile d’aller à la vitesse souhaitée, soit à la vitesse des élèves.

Manque d’informations

Plusieurs des tablettes ne peuvent être utilisées, par manque d’informations, les élèves ayant préféré les mettre dans un coin. Après avoir été utilisées une ou deux fois, certaines tablettes ne fonctionnent plus. Les élèves ont alors contacté les responsables de leur collège. Mais ces derniers ne connaissent pas la marche à suivre pour la réparation.

Travailler d’anciens questionnaires

Par ailleurs, certains utilisent leur tablette pour travailler d’anciens questionnaires du Cambridge International Examinations (CIE). Ally Yearoo soutient qu’il n’est pas possible de l’utiliser autrement. Car, dit-il, le programme d’études a déjà été complété.

Le ministère défend son projet

Veenace Koonjal soutient que la tablette est un outil indispensable pour les collégiens. Il souligne également que la formation des enseignants est toujours d’actualité. Il précise que des mesures sont prises pour les élèves qui ont des difficultés avec leur tablette. Les élèves sont avertis qu’il y a des conditions relatives à l’utilisation de la tablette. Tout usage illégal sera sévèrement puni. Des mesures disciplinaires seront aussi prises contre ces élèves, dépendant de la gravité de la mauvaise utilisation. Ainsi, ils n’ont pas le droit de télécharger des contenus illégaux ou obscènes. L’utilisation de cet outil informatique doit être faite sous la surveillance d’un éducateur ou des parents.

Appel d’offres

Les élèves de Form IV, eux, attendront encore un peu avant de recevoir leur tablette. Veenace Koonjal, conseiller en matière d’information au ministère de l’Éducation, explique que l’exercice d’appel d’offres sera bientôt lancé pour l’acquisition des nouvelles tablettes. Il est prévu que les élèves qui passent en Form IV reçoivent leur tablette. Un appel d’offres a également été lancé pour la connexion Internet. C’est ce qu’a confirmé le ministre de  l’Education, Vasant Bunwaree. Selon le document Education Reforms in Action 2008-2014, il est prévu que les 155 collèges de l’île soient connectés cette année.

Pas de directives

« Aucune directive n’a été reçue du ministère de l’Éducation pour corriger les fautes de français sur les tablettes tactiles. Les enseignants de français du SC ont noté plusieurs fautes dans la partie « study materials » sur la nouvelle tablette. Les fautes sont flagrantes et peuvent créer la confusion chez les élèves, affirment les enseignants.

« Les exercices ne sont pas au niveau voulu et certaines phrases sont mal faites. » Au niveau des sciences, nous apprenons que certains exercices ne sont pas appropriés pour les élèves du SC. Ils sont de niveaux différents, notamment de Form IV au Higher School Certificate (HSC). Les enseignants soutiennent qu’ils n’ont pas eu l’occasion de faire un tri du programme d’études. Donc, ils préfèrent le mettre de côté.

« Il est hors de question que les enseignants fassent les corrections. Nous avons déjà notre lot de travail; de plus, nous sommes en période de révisions », insiste Ally Yearoo, président de l’Education Officers’ Union (EOU). Un préposé du département de la communication dudit ministère nous a confié que les enseignants de français de différents collèges ont reçu pour instruction de corriger les fautes sur les tablettes. Les enseignants de français avaient signalé les fautes lors de la distribution  des tablettes au premier trimestre. C’est là que la décision a été prise de demander aux enseignants de  corriger les fautes pendant les classes de français. Mais ces derniers ne semblent pas très enthousiastes à cette tâche.

 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe