Mauritius | Politics

November 12, 2014

Baromètre Economique de PluriConseil : Demandez le Programme Economique !

En attendant la publication du manifeste électoral des deux blocs politiques, la grande majorité des analystes s’inquiètent du financement futur de la pension de base, affirmant qu’un salaire minimum national favorisera le chômage, et estiment que l’économie ne créera pas plus de 50 000 emplois pendant cinq ans.

1. Pensez-vous que le programme et l’équipe économiques de chaque bloc politique influenceront les votes des électeurs ?

L’influence du programme et de l’équipe économiques

Faible influence des propositions économiques 

La très grande majorité des personnes interrogées pensent que le programme et l’équipe économiques des partis politiques influenceront les électeurs aux prochaines élections générales. Un économiste affirme que « most voters want to know how jobs will be created, how their lives will improve, and how to reduce poverty ». Toutefois, les propositions économiques auront une faible influence sur l’électorat, selon 63% d’analystes. L’agenda économique n’est pas encore le critère principal des votants, puisque « Mauritians tend to vote with a political or emotional bias ». Beaucoup votent toujours aveuglément.

2. Selon vous, quelle majorité parlementaire sera suffisante pour qu’un gouvernement applique des réformes économiques courageuses ?

36 à 44 députés

27%

45 à 52 députés

50%

53 à 60 députés

23%

Une majorité de deux tiers est forte

Pour la plupart des analystes, il n’est pas nécessaire d’avoir une majorité de trois quarts, qui est constituée de 53 députés sur 70, pour qu’un gouvernement engage des réformes économiques courageuses. Un répondant sur deux est d’avis qu’un gouvernement est suffisamment fort avec une majorité de deux tiers, soit entre 45 et 52 députés. En fait, ce qu’il faut avoir, ce n’est pas la force numérique, mais « the guts and will to bring reforms ». Il faut aussi savoir « buy in » la population aux mesures de réforme. Et c’est toujours au début de son mandat qu’un gouvernement doit prendre des décisions difficiles, notamment sur la fiscalité, sur le secteur public et sur les marchands ambulants…

3. Anticipez-vous une stabilité politique favorisant la relance de l’économie durant l’année 2015 ?

Stabilité politique en 2015

 

La politique génératrice d’incertitudes

77% des analystes ne sont pas sûrs que la première année suivant les élections du 10 décembre 2014 sera marquée par une stabilité politique nécessaire à la relance de l’économie. Une petite victoire de l’un ou de l’autre bloc accoucherait d’un gouvernement plutôt faible. Une large victoire, qui n’est toutefois pas totale, pourrait déboucher sur des divergences au sein de l’alliance gagnante. Seul un 60-0 garantirait la stabilité politique, mais encore faudrait-il que les gouvernants concentrent leur esprit sur l’économie. Bref, l’incertitude qui plane actuellement sur le monde des affaires ne se dissipera pas de sitôt.

4. Selon vous, le nombre total d’emplois pouvant être créés durant les cinq prochaines années s’élèvera... 

Jusqu’à 40 000

50%

Jusqu’à 50 000

37%

Jusqu’à 60 000

10%

Jusqu’à 60 000

3%

Pas plus de 50 000 emplois créés

Selon Statistics Mauritius, le nombre d’emplois créés aura été de 6 800 en 2012, de 16 300 en 2013 et de 7 500 en 2014, soit un total de 30 600 emplois durant les trois dernières années, période pendant laquelle la croissance économique a été de 3,4% en moyenne. Pour 87% des personnes interrogées, notre économie ne pourra pas générer plus de 50 000 emplois au cours des cinq prochaines années (2015 à 2019). Un spécialiste sur deux place même la barre à 40 000. Cependant, insiste un économiste, « a higher job creation level is not to be discounted in case timely and bold measures are taken to boost economic growth substantially ».

5. Un salaire minimum national appliqué uniformément à tous les secteurs...

Stimulera la croissance économique

17%

Sera soutenable pour les entreprises

23%

Favorisera le chômage

30%

Le salaire minimum détruit l’emploi

Pour trois analystes sur cinq, un salaire minimum fixé par l’État pour tous les secteurs de l’économie favorisera le chômage. Car le poids de l’augmentation salariale pèsera lourdement sur la situation financière des entreprises en général. D’autres disent, au contraire, que les firmes seront en mesure de soutenir l’existence d’un salaire minimum national qui, d’ailleurs, stimulera la croissance de l’économie. Selon une économiste, « the propensity to consume is higher among the low income earners, and an increase in their revenue will stimulate consumption, and business will pick up ». Mais ce serait une mauvaise approche que d’utiliser le salaire minimum pour essayer d’éradiquer la pauvreté.

6. Quelle doit être la préoccupation majeure autour de la pension de base ?

Le montant approprié de la pension

7%

Le financement futur de la pension

73%

Le caractère universel de la pension

20%

Inquiétude autour du financement de la pension

C’est le financement futur de la pension de base (Basic Retirement Pension) qui préoccupe en premier lieu la grande majorité de nos analystes. Pour éviter des difficultés financières, « il est temps de repousser le paiement à l’âge de 65 ans, ou de payer une pension réduite à l’âge de 60 ans, si nous ne voulons pas le ciblage ». Justement, le caractère universel de la pension interpelle aussi nos spécialistes, bien plus que le montant approprié de la pension. En fait, les trois sujets de préoccupation sont liés, car le montant et l’universalité de la pension détermineront son financement futur. Avec le vieillissement de la population, « there might not be enough new entrants to pay for the retirees ».

7. Pensez-vous que le poids actuel des multiples prélèvements dans le prix des carburants est...

Justifié pour financer les subventions

27%

Injustifié mais nécessaire

33%

Injustifié et trop lourd

40%

Injuste taxation des carburants

Seulement 27% des répondants trouvent justifié le poids actuel des taxes dans le prix des carburants à la pompe. Celles-ci, utilisées par l’État pour subventionner le riz, la farine, le gaz ménager et divers projets, sont injustifiées, mais nécessaires pour un tiers des sondés, sinon trop lourdes pour deux analystes sur cinq. C’est trop facile d’imposer ainsi des taxes, jusqu’à créer une sorte de « government cash cow ». Un expert-comptable remet en question le ‘Bus Recovery Account’, en se demandant au nom de quelle logique des sociétés commerciales reçoivent des subventions pour renouveler leurs flottes d’autobus.

8. Que pensez-vous du projet de métro léger, considérant que l’État ne subventionne pas le prix du ticket ?

Le projet de métro léger

 

Le métro léger pas viable

Deux tiers des analystes estiment nécessaire d’avoir le métro léger. Cependant, 47% des sondés pensent que le projet au coût de Rs 25 milliards ne sera pas viable, alors que 20% croient qu’il sera rentable à long terme. Sa rentabilité dépendra « d’autres mesures, comme le péage pour les voitures qui entrent dans Port-Louis », mais aussi de « several parameters such as the pricing policy, financing and implementation structure ». Sinon, le métro léger n’est pas nécessaire du moment qu’on améliore le système de transport public et qu’on introduise le ‘flexitime’ dans les bureaux et dans les écoles.

 

 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morismalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic functionpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu