Lifestyle | Sports & Leisure

February 06, 2015

L’arbitre Mauricien Rajindraparsad Seechurn Après sa Suspension : «Je n’ai Rien à me Reprocher»

Suspension de l’arbitre Seechurn par la CAF : la MFA compte faire appel

L’arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn après sa suspension : «Je n’ai rien à me reprocher»

« Je n’ai rien à me reprocher. Je suis serein ». C’est ce que l’arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn a déclaré sur Radio Plus. Il est rentré au pays jeudi après-midi 5 février.

« Chaque rencontre a ses vérités. J’ai été choisi pour abriter le match opposant le pays organisateur [match entre la Guinée Equatoriale et la Tunisie, ndlr]. Je suis le seul, en compagnie de deux autres collègues, à avoir arbitré trois matchs lors de ce tournoi. Cela démontre la confiance que la CAF [Confédération africaine de football] a en moi. La pression est là, mais nous effectuons notre travail en notre âme et conscience. Nous appliquons les règles du jeu. La pression vient après. C’est mon match qui me concerne. J’ai réalisé un sans-faute, mais ils ont pris la sanction. Je suis serein », affirme l’arbitre, âgé de 44 ans.

Rajindraparsad Seechurn est sous le feu des projecteurs après avoir arbitré la rencontre entre la Guinée Equatoriale et la Tunisie en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) samedi soir 31 janvier. Il est au centre d’une polémique après avoir accordé un penalty au pays hôte [Guinée Equatoriale] dans le temps additionnel de la seconde période. Le penalty a été transformé et la Guinée Equatoriale est venue à bout de la Tunisie après prolongation [2-1].

Les joueurs tunisiens n’ont pas caché leur colère ; estimant qu’il s’agit « d’un penalty imaginaire ». La Confédération Africaine de Football (CAF) a tranché : Rajindraparsad Seechurn a écopé de six mois de suspension.

La Mauritius Football Association (MFA) compte faire appel ; jugeant cette sanction trop sévère.

Suspension de l’arbitre Seechurn par la CAF : la MFA compte faire appel

Nos dirigeants sportifs font bloc pour soutenir l’arbitre Rajindraparsad Seechurn qui a écopé d’une suspension de six mois  par la Confédération Africaine de Football (CAF). La Mauritius Football Association (MFA) compte ainsi  faire appel jugeant cette sanction trop sévère.

C’est suite à la polémique autour d’un penalty sifflé par Rajindraparsad Seechurn dans le temps additionnel de la seconde période à la Guinée Équatoriale, que l’instance africaine a  exclu  l’arbitre mauricien de la CAN  2015 et infligé une suspension de six mois. Pour rappel, le penalty sifflé avait été transformé, le nom de notre compatriote a été aussi enlevé de la liste d’élite A des arbitres.  La commission des arbitres de la CAF, qui s’est réunie en séance extraordinaire mardi à Bata (Guinée Équatoriale), a estimé que Seechurn Rajindrapasard  avait effectué une « très faible performance » avec « notamment une incapacité inadmissible à maintenir le calme et sévir correctement afin de garantir le contrôle des acteurs du match en question.

Nos dirigeants sportifs  n’ont pas tardé à réagir suite à la décision de la CAF. En effet, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, explique qu’il suit cette affaire de près et qu’il soutien notre compatriote Seechurn. « C’est quelqu’un qui a beaucoup contribué au football local et africain. Je ne crois en aucun cas qu’il y eu tricherie. La décision d’accorder un penalty, se passe dans une fraction de seconde. Il se peut qu’un arbitre commette une faute. L’erreur est humaine.  On se rappelle tous de la main de Dieu de Maradona », déclare l’homme fort du sport mauricien. Ce dernier dit attendre le retour de Rajindraparsad Seechurn pour entendre sa version des fait et de là décider de la marche à suivre.

Le président de la Mauritius Football Association, Samir Sobha a  également exprimé son soutien à l’homme en noir. « Nous attendons le retour de Seechurn pour qu’il nous explique ce qui s’est réellement passé lors de ce match. La suspension de six mois est trop sévère.  Nous n’allons pas le laisser tomber. D’ailleurs, nous comptons  faire appel contre cette sanction ». De son côté, le président des arbitres mauriciens, Ashok Jamansing s’est dit « attristé » de la décision de la CAF à l’encontre de l’unique arbitre mauricien présent dans ce tournoi africain.

« Rajindraparsad Seechurn est un arbitre de renom international.  Je ne crois pas qu’il aurait favorisé une quelconque équipe. C’est très chagrinant qu’une décision aussi sévère lui a été infligée. Nous allons discuter avec les dirigeants de la fédération pour décider de la marche à suivre », dit-il. Ainsi, le retour de Seechurn au pays est très attendu. Nous avons essayé d’avoir des informations à ce sujet auprès de l’arbitrage de la CAF mais en vain.

Par ailleurs, la  CAF a également sommé la fédération tunisienne (FTF) de présenter ses excuses avant le 5 février à minuit pour ses « insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour étayer les propos injurieux de la FTF. « En cas de refus de la Tunisie, celle-ci serait exclue de la CAN-2017, précise la CAF. La FTF a été sanctionnée d’une amende de 50 000 dollars « pour le comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs » tunisiens.

La communauté africaine fustige notre compatriote

L’arbitre mauricien, Seechurn Rajindraparsard, tristement célèbre pour avoir accordé un penalty « imaginaire » au pays organisateur de la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), dans le match opposant la Guinée Équatoriale à la Tunisie en 1/4 de finale. Outre les Tunisiens qui sortent dépités de cette CAN, les Gabonais, Marocains, et Egyptiens, gardent un très mauvais souvenir de ce dernier, pour avoir fait les frais de ses jugements à caution. Cette décision arbitrale qui fait polémique, n’est pas étonnante pour certains, car, l’homme n’est pas à son premier coup.

En 2009, lors de la rencontre opposant l’Algérie à la Zambie, comptant pour la 4ème journée des éliminatoires jumelées CAN-Coupe du monde 2010, le quadragénaire Seechurn Rajindraparsard s’était illustré par son très mauvais arbitrage. Il avait invalidé un but clair des Zambiens, et avait refusé de brandir un carton rouge à un Algérien coupable d’une grosse faute. La fédération égyptienne n’avait pas hésité à monter au créneau pour critiquer ce dernier. L’Egypte et l’Algérie étant dans le même groupe. L’Egypte n’est pas le seul pays du Maghreb à s’être plaint de cet arbitre qui manque de partialité. Le Maroc avait aussi fustigé les coups de sifflet de celui-ci, notamment lors de la rencontre opposant les Algériens aux Marocains (1-0), comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2012.

L’international marocain, Marouane Chamakh avait accusé le tristement célèbre Seechurn Rajindraparsard d’avoir truqué le match, en offrant un penalty généreux aux Fennecs. Ce qui avait permis d’inscrire l’unique but de la rencontre. Le sélectionneur de l’équipe du Maroc de l’époque, le belge Eric Geret, avait abondé dans le même sens que son joueur.

Seechurn un arbitre coutumié de palabre

Seechurn Rajindraparsard, ce nom est aussi bien connu des Gabonais férus de ballon rond. Surnommée « le mercenaire du sifflet » par une certaine presse locale, Rajindraparsard s’était distingué par un arbitrage partisan, lors du match Togo-Gabon comptant pour le dernier tour des éliminatoires couplées CAN-Coupe du monde 2010.

Il avait refusé deux penalty indiscutables, et refusé de sanctionner l’auteur du tacle sévère sur Daniel Cousin. En raison de sa partialité, le secrétaire général de la fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) de l’époque, Barthélemy Bouassa Moussadji, avait adressé un courrier à la Confédération africaine de football (CAF), demandant de ne pas reconduire cet arbitre pour le match retour. En vain, car l’instance dirigeant du football africain ne s’était pas déjugée et avait reconduis le même trio arbitral mauriciens du match aller.

Lors du premier match Gabon-Burkina Faso (2-0) comptant pour la première journée de la phase de poule, Seechurn Rajindraparsard, qui était au sifflet, a été irréprochable, assurément parce que cette rencontre n’avait pas de très grand enjeu. À l’occasion du quart de final Guinée Equatoriale – Tunisie, qui ouvrait les portes d’une demi-finale historique pour le Nzalang Nacional, le « mercenaire du sifflet » a rempli sa part de contrat envers le pays organisateur. Au regard de ses nombreuses prestations douteuses qui discrédites le football africain, la CAF devrait songer à le sanctionner sévèrement.

 

 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morismalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic functionpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu