World | Africa

August 26, 2015

Ghana : Terre d’Opportunités pour Investisseurs Mauriciens

Le président du Ghana, John Dramani Mahama, rencontre ce mardi des hommes d’affaires locaux. Objectif : concilier les offres du Ghana en termes de ressources avec les besoins de l’économie mauricienne.

On y trouve de tout. Ou presque. Le Ghana est un pays avec un riche sous-sol en termes de minerais. Sur ses terres, on récolte cacao, riz, maïs, bananes et manioc, entre autres. Mais avec la chute du cours du pétrole, le pays est dans une phase économique critique. Le gouvernement du président John Dramani Mahama, 56 ans, est appelé à revoir son modèle de fonctionnement, sous la supervision et et l’assistance des instances financières mondiales.

En 2015, le Ghana devrait enregistrer une croissance de 3,5 %, selon le Fonds monétaire international (FMI), un niveau relativement faible par rapport aux années précédentes. Cette expansion limitée est attribuée à une production de cacao et d’or inférieure aux années précédentes. Selon le site de la Central Intelligence Agency américaine, les trois piliers de l’économie du Ghana sont les services (50 %), l’industrie manufacturière (28,4 %) et l’agriculture (22 %). Le produit intérieur brut, selon une estimation pour 2014, est de 38,7 milliards de dollars. Le revenu par tête d’habitant serait de 4 100 dollars. à Maurice, en 2015, il est de l’ordre de 10 432 dollars.

Qui plus est, la situation économique est également sous la pression d’une dépréciation accrue de sa devise, le cédi. Selon l’agence de presse financière Bloomberg News, la monnaie ghanéenne a perdu 23 % par rapport au dollar américain, au premier semestre de 2015. En 2012, environ 2,4 cédis étaient équivalents à un euro. En juillet 2015, il fallait environ 42 cédis pour un euro. L’inflation a suivi la même tangente. à la fin de juillet, l’indice des prix à la consommation a été de l’ordre de 17,9 %. En guise de comparaison, à Maurice, pays importateur net de produits pétroliers et de nourritures, l’inflation, en glissement annuel, a été de 0,6 %.

Au Ghana, le principal défi à relever est la fourniture énergétique, dont la production a eu un impact négatif sur l’activité économique. Du coup, le pays a fait appel au secteur privé pour la construction de nouvelles centrales thermiques. Une fois ces projets exécutés, la croissance devrait suivre une tendance à la hausse. Cette situation est d’autant plus bizarre que ce pays produit 110 000 barils de pétrole par jour et puise également du gaz de ses fonds marins.

Le Ghana, deuxième économie d’Afrique de l’Ouest, après le Nigéria, rebondira à coup sûr. Car le pays a su, au cours des 25 dernières années, assurer une gestion relativement saine des affaires, un climat d’affaires compétitif et une réduction durable dans le niveau de la pauvreté. Des écueils tels qu’une politique fiscale inadéquate et des déficits élevés pour le compte courant et le budget pourront n’être que des éléments du passé avec l’aide du FMI et de la Banque mondiale.

Le FMI à la rescousse

En septembre 2014, le Ghana a officiellement sollicité l’appui du FMI. Des négociations ont eu lieu entre le gouvernement du Ghana et les services du FMI, alternativement, à Accra et à Washington. Elles ont formellement débouché, le 3 avril dernier, sur l’octroi d’une facilité élargie de crédit de 918 millions de dollars sur trois ans. Ce qui s’accompagne par le passage du Ghana dans la catégorie des pays à risques élevés (ratio dette publique/PIB à 68 %). Le FMI a fixé comme objectif une réduction du déficit budgétaire à 3,5 % du PIB d’ici 2018 (10,4 % en 2014).

Le Ghana est considéré comme un pays à revenus moyens inférieurs (Lower Middle Income). Son économie, et en particulier l’emploi, repose encore largement sur l’agriculture. Le secteur informel fournit environ 80 % des emplois. Le pays exporte principalement trois matières premières : or, cacao et pétrole. Le Ghana a longtemps été le premier producteur mondial de cacao avant d’être largement dépassé par son voisin, la Côte d’Ivoire. La stratégie du gouvernement est de tirer profit de nouvelles ressources pétrolières et gazières du Ghana pour les orienter vers la création d’un secteur de la manufacture robuste et une agriculture à forte valeur ajoutée.

Maurice n’exporte presque rien...

Pour le premier trimestre 2015, Maurice a enregistré des exportations vers le Ghana de l’ordre de plus de Rs 4 millions. En 2014, les exportations vers ce pays africain tournaient autour de Rs 16 millions. Force est de constater qu’au fil des ans, les exportations mauriciennes vers le Ghana sont en nette diminution. à titre d’exemple, en 2008, Maurice avait exporté des produits d’un montant dépassant les Rs 92,5 millions. Le principal marché d’importation du Ghana est la Chine avec 22,3 % de part de marché, suivi du Nigeria avec 11,8 %, des Pays-Bas avec 6,4 %, de la Côte d’Ivoire avec 6,3 %, et des états-Unis avec 6 %. Les exportations mauriciennes ne représentent que 0,02 % des exportations totales vers le Ghana. Au niveau des importations, Maurice a importé des produits de Rs 10,3 millions du Ghana.

Le Ghana est le premier pays subsaharien d’Afrique coloniale à accéder à l’indépendance, en 1957. Il a pour voisins la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Togo. Situé sur l’océan Atlantique et le golfe de Guinée, le Ghana a une superficie de 238 533 kilomètres carrés et une population dépassant les 25 millions. Au total, 51,9 % des habitants sont concentrés dans la région urbaine. La pauvreté touche environ 24 % de la population ghanéenne.

Accord pour une technopole de Rs 9,3 milliards à Tema

La pierre angulaire de la visite du Président ghanéen, John Dramani Mahama, est la signature d’un accord entre les deux gouvernements pour la création d’une technopole dans ce pays. Le projet permettra au Ghana d’aspirer à devenir une plate-forme technologique pour cette partie du continent africain. La technopole sera située dans la ville de Tema, à 25 kilomètres à l’est de la capitale ghanéenne, Accra.

Le coût dudit projet est de 260 millions de dollars, soit Rs 9,3 milliards. Plus de 5 000 emplois directs seront ainsi créés, rapporte le site Graphic Online. Un protocole d’accord a déjà été signé dans ce sens entre les deux pays. Ce projet de technopole est à ce jour au stade de conception. Le Ghana est l’un des pays avec lesquels Maurice a signé des protocoles d’accord pour le développement d’une zone économique spéciale. Dans le cas de cette technopole, le gouvernement agit en tant que facilitateur, aidant les sociétés mauriciennes et régionales à y investir. Au terme du projet, Ghana bénéficiera d’un centre de technologie et les entreprises locales pourront étendre leurs réseaux vers la région ouest-africaine, où la présence mauricienne est quasi-inexistante.

Investissement record de la Banque mondiale

La Banque mondiale a approuvé, cette année, un investissement record de 700 millions de dollars en garanties pour le projet de gaz Sankofa au Ghana. C’est un projet de transformation qui permettra de répondre à la pénurie d’énergie grave du pays en développant de nouvelles sources de gaz naturel propre et abordable. Ces garanties financières de l’institution de Bretton Woods devraient permettre de mobiliser des investissements de 7,9 milliards de dollars, ce qui représente le plus gros investissement étranger direct dans l’histoire du Ghana.

 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo BramwellappappleappointmentsappsaquaculturearrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RivebetamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettescinemaclashesCMTcomorosconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreollabourLafargelandlandslidelawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepepliberiaLibyalifeloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansaMadagascarmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicepwcquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh Gooljauryransomwareratesratingratingsreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrepo ratereportRESrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengerssoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstotourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooyemenYEPyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu