Lifestyle | Your Money

September 03, 2015

Prêts Bancaires : Des Risques à Ne Pas Sous-Estimer

La banque est souvent la première institution vers laquelle nous nous tournons quand il est question d’argent. Tant pour démarrer son entreprise ou financer un projet, les prêts bancaires sont parfois le seul recours disponible.

Sauf que certaines offres de crédit alléchantes peuvent cacher des surprises. Et en cas de non-remboursement, les emprunteurs se retrouvent dans de beaux draps. Quels sont ces risques et comment s’en protéger ?

Un prêt de plusieurs millions de roupies sans garantie, des taux d’intérêt compétitifs et d’autres facilités de remboursement. Autant d’offres fortes alléchantes proposées par les nombreuses banques du pays. Séduites par ces facilités, de nombreuses personnes contractent des prêts sans en mesurer les conséquences et les risques en cas de difficulté de remboursement. Or, les contrats renferment souvent des clauses, d’apparence banale, mais dont les implications, en cas d’exécution, sont dramatiques.

Fateema Ali, 63 ans, en a fait l’amère expérience. La sexagénaire gère une entreprise engagée dans la vente et l’exportation de fruits de mer. En 2004, elle est à la recherche de financement pour démarrer son business. L’offre d’une banque commerciale la séduit. Elle saisit la possibilité d’emprunter une forte somme, avec des facilités de remboursement sur une longue période.

Pour soutenir sa démarche, elle s’empresse de fournir les documents réclamés par la banque, sans vraiment considérer les éventuelles retombées de l’affaire. « Nous avions emprunté Rs 7,6 millions sur un terme de six ans. La mensualité s’élevait à Rs 60 000. On m’a réclamé les contrats de tous les biens immobiliers et autres objets de valeur que je possédais. Les banquiers m’ont fait comprendre qu’il s’agissait d’une étape obligatoire pour emprunter une telle somme. Au moment de la signature, je ne mesurais pas les risques de ma démarche », se désole Fateema Ali.

Risque de tout perdre

« Ne pas prendre en considération les implications de chaque clause du contrat est une grave erreur », rappelle un communiqué de la Banque de Maurice (BoM). Or, souligne la Banque centrale, cette erreur est souvent commise par les emprunteurs. Tant par ignorance ou par insouciance, ils signent sans vraiment comprendre les clauses de leur contrat. Toutefois, en cas de non-remboursement, une chose est sûre : la banque ne sera jamais perdante.

L’expérience de Fateema Ali en dit long et ne fait que le confirmer. En 2007, l’entreprise de la businesswoman connaît des soucis financiers et elle est incapable à s’acquitter de sa dette. Après plusieurs mois de retard, la banque lui sert une mise en demeure, puis saisit ses biens immobiliers et son entreprise est placée sous administration judiciaire. « J’ai reçu une lettre de la banque m’informant que tous mes biens allaient être saisis pour rembourser la somme impayée plus les intérêts. J’étais très perplexe car la valeur de mes biens donnés en garantie dépassait largement celle du montant emprunté. Nos équipements ont été vendus aux enchères. J’étais très stressée à l’idée de tout perdre et de me retrouver à la rue », relate-t-elle.

Ce n’est qu’après plusieurs négociations et de nombreux allers et venues devant une cour de justice que Fateema Ali a pu négocier un arrangement avec sa banque. Toutefois, elle est loin d’être tirée d’affaire. La peur de perdre tous ses biens est toujours présente, telle une épée de Damoclès suspendue sur sa tête. Pourquoi donc de nombreux emprunteurs se retrouvent-ils dans une telle situation ?

Couteau à double tranchant

Salim Muthy, président du Mouvement des victimes de la Sale by Levy, soutient que les emprunteurs ne reçoivent pas toujours les bonnes informations à la signature du contrat de prêt. Selon lui, les termes utilisés par les banques ne sont pas toujours à la portée du citoyen lambda. « Certaines personnes ont la fâcheuse tendance à emprunter par impulsion.

Elles ne prennent pas le temps de comprendre les clauses de leur contrat, ainsi que leurs implications légales. Je suis d’avis que certaines banques profitent, hélas, de cette situation. Les emprunteurs se laissent parfois piéger par les avantages proposés, tels que le remboursement sur une longue période, ou la possibilité de recevoir de grosses sommes d’argent sans garantie. Ils ignorent qu’ils mettent leurs biens à risque en cas de défaut de paiement. Par ailleurs, il existe des frais imposés et qui gonflent la dette de départ », affirme notre interlocuteur.

Le président du Mouvement des victimes de la vente à la barre affirme que certaines banques profitent de la crédulité des emprunteurs. Selon son point de vue, les autorités concernées devraient prendre des mesures pour éviter que les droits des emprunteurs ne soient bafoués. « Nous proposons la création d’un ‘Financial Ombudperson’ qui agira comme chien de garde afin d’éviter de tels abus. Par ailleurs, les clients doivent connaître leurs droits et leurs responsabilités », ajoute Salim Muthy.

Les conseils de la BoM

La Banque de Maurice fournit des licences, contrôle et supervise les activités bancaires et autres institutions financières. Parmi les objectifs de la BoM figure la nécessité d’assurer la stabilité et l’efficacité du système financier. Selon un communiqué réalisé conjointement avec l’Association des consommateurs de l’île Maurice (Acim) et l’Institute of Consumer Protection (ICP), la Banque centrale insiste que les points suivants doivent être étudiés avant de solliciter un prêt :

  • Opter pour un prêt bancaire uniquement en cas de besoin.
  • S’enquérir auprès de la banque du taux d’intérêt.
  • Considérer sa capacité de remboursement avant de signer un contrat.
  • Veiller à ce que les mensualités ne dépassent pas les revenus mensuels.
  • Connaître le montant exact du prêt après le calcul du taux d’intérêt et le montant à rembourser.
  • Anticiper les fluctuations du taux d’intérêt.
  • Préparer un budget pour anticiper les fluctuations du taux d’intérêt.
  • Être régulier dans le paiement de ses mensualités. Informer la banque en cas de difficultés financières.

Aisha Timol, Chief Executive de la Mauritius Bankers Association : « Évitez les emprunts impulsifs... »

> Quelles étapes précèdent l’octroi d’un prêt ?

Il convient de souligner que les banques sont sujettes à des normes prudentielles préconisées par la Banque de Maurice. Ces normes agissent comme un chien de garde en veillant à ce que l’argent des déposants soit utilisé à bon escient, lors de l’octroi d’un prêt. Les banques ont également l’obligation de consulter le Mauritius Credit Information Bureau (MCIB). Cette instance répertorie les informations concernant les crédits alloués par d’autres institutions financières à un individu ou à une entreprise, avant d’octroyer un nouveau crédit au demandeur. Cette démarche permet aux banques de déterminer la solvabilité du client. Elles doivent peser le pour et le contre avant l’octroi d’un prêt à un individu ou à une entreprise, particulièrement si les demandeurs sont déjà endettés.

> Que doit-on prendre en considération avant la signature d’un contrat ?

Tout emprunteur doit bien lire et comprendre le contrat, ainsi que son contenu. Une personne ne doit pas hésiter à demander des renseignements détaillés auprès de sa banque, en cas de doute, avant de signer le contrat de prêt ou bien à rechercher un avis légal externe. L’emprunteur doit notamment s’intéresser à la durée du prêt, au montant du capital et aux intérêts qu’il devra rembourser, à partir de quand et à quelle fréquence. L’emprunteur doit aussi demander si l’intérêt bancaire payable est fixe ou flottant. Cela permettra de bien cerner les éventuelles fluctuations du taux d’intérêt et ses conséquences. Si le prêt est garanti par une charge fixe, par exemple, sur la maison ou le véhicule de l’emprunteur, ou par une charge flottante sur l’ensemble de ses biens meubles et immeubles, l’emprunteur devra analyser la portée de ces clauses avant de s’engager contractuellement auprès d’une institution. Une fois le document signé, il est tenu de respecter ces clauses.

> Quels sont les points forts du Financial Literacy Program ?

Le Financial Literacy Program (FLP) est une initiative de la Mauritius Bankers Association qui vise à promouvoir l’éducation et l’inclusion financière. À travers ce programme, nous souhaitons élargir l’accès aux services bancaires et tenir le grand public informé de ses droits et des produits les mieux adaptés à ses besoins financiers. Nous offrons aussi des conseils utiles. Le FLP a pour objectif de promouvoir une meilleure compréhension du rôle et des fonctions des banques et de leur contribution économique et sociale au développement. La MBA publie régulièrement dans les journaux et sur son site Web des conseils pratiques destinés au grand public. La compréhension et la maîtrise des éléments financiers de base permettront de mettre les services bancaires à la portée de tous.

> Quels sont les éléments à considérer avant d’emprunter ?

La décision d’un individu de contracter un prêt auprès d’une banque doit être prise uniquement après mûre réflexion. Il est conseillé d’avoir une discussion franche avec tous les membres de sa famille afin de bien jauger la nécessité du prêt. Il incombe aussi à l’individu de s’assurer qu’il pourra payer ses mensualités. Les banques, elles, devront objectivement déterminer la capacité de remboursement du demandeur et s’assurer que l’argent des déposants est utilisé à bon escient, d’où la pratique d’hypothéquer certains biens afin que la banque puisse récupérer les sommes prêtées en cas de défaut de paiement. De fait, la décision de solliciter un prêt hypothécaire doit être mûrement réfléchie et calculée. Il faut éviter les emprunts impulsifs et irrationnels. Cela évitera aux emprunteurs de tomber dans le cercle vicieux de l’endettement.

Statistiques : Rs 316 milliards d’emprunts à juin 2015

Selon les statistiques de la Banque de Maurice, le montant total des prêts bancaires s’élève à Rs 316 milliards à fin juin 2015, contre Rs 312 milliards à fin décembre 2014. Les prêts à la construction (des logements notamment) occupent la première place avec un montant de Rs 83 milliards, suivi du secteur touristique avec Rs 47,5 milliards. Les prêts consentis aux ménages s’élèvent à Rs 29 milliards.

Témoignage

Nitish R., 35 ans
Nitish R., 35 ans, confie qu’il ne sait plus où donner de la tête. Il y a cinq ans, il a pris un crédit immobilier. Selon notre interlocuteur, cela a été la pire décision de sa vie. « J’ai emprunté Rs 500 000 que je devais rembourser sur un terme de 20 ans. Cela me reviendra à Rs 1,5 million, mais je n’avais pas le choix. J’ai dû hypothéquer ma maison. Mes difficultés financières ont commencé après la perte de mon emploi. Depuis, je cumule les petits boulots, mais je n’arrive plus à régler mes mensualités. J’ai du mal à trouver Rs 5 000. Je dois aussi aider mes parents à la retraite. Je n’arrive pas à décrocher un emploi fixe. N’ayant pas de revenus fixes, j’ai cumulé des arriérés de paiement », explique-t-il.

Ces déboires professionnels ont eu des conséquences sur sa situation financière et sa vie privée. Nitish R. devait se marier en 2014, mais sa fiancée l’a quitté quelques mois avant le mariage. « La construction de la maison n’est pas achevée. Elle ne voulait pas habiter avec mes parents et se demandait comment j’allais me débrouiller pour assurer le budget familial et rembourser le prêt. Je n’ai rien contre elle, car elle a tout à fait raison. Désormais, mon objectif est de trouver de l’argent et en finir avec ce casse-tête», lance-t-il.

 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidangolaAnil BachooApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestArtasiaATMATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksBar CouncilbarclaysBDObeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCaudanCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoécolesecologyeconomicEconomic Development BoardeconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEnvironmentEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacfloodFloodsflourfonction publiquefoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhigher educationhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse raceshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJean-Claude Bastos de MoraisJellyfishJewelleryJin FeiJIOIjobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslondonlotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morisMahebourgmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMeteoMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCNWECOCDEoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul Bérengerpensionpensionspeoplepermis de travailPhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplageplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMEPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic functionpublic servicepwcQatarQuantum Globalquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersrose-belleRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSME MauritiusSMEDASMFsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesvacancyVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkwork abroadworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2019 mega.mu