Rose-Belle Sugar Estate: Trois Dossiers Passés à la Loupe

6 years, 4 months ago - December 29, 2015
Archive Photo

Archive Photo

Cela risque de chauffer à Rose-Belle Sugar Estate (RBSE) en début d’année. Trois dossiers feraient l’objet d’une attention particulière et pourraient être confiés à la police et à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC).

L’un d’eux concernerait la location des terres à des tierces personnes ou compagnies. Dans certains cas, la location des terres aurait été largement sous-évaluée. Dans d’autres, les loyers n’auraient pas été perçus. Pendant des années, cette compagnie sucrière appartenant à l’État mauricien et propriétaire de 5 881 arpents dans le Sud aurait été rongée par une mauvaise gestion.

En mai dernier, la firme d’experts-comptables BDO a fait un constat accablant sur RBSE. Durant les six dernières années, RBSE a accumulé des pertes de Rs 279 millions. « C’est clairement une situation très alarmante », lit-on dans le document.

De maldonnes aurait été découvertes. Des équipes ont été constituées par le nouveau conseil d’administration pour creuser davantage dans certains dossiers. Ce qu’elles auraient découvert serait très surprenant.

Pertes anticipées

De gros montants auraient été facturés et payés, mais ceux-ci n’auraient jamais été crédités sur les comptes de RBSE. Le manque à gagner se monte à plusieurs millions de roupies. Des reçus seraient introuvables. Des locataires d’importantes portions de terre appartenant à RBSE n’auraient pas été rappelés à l’ordre pour non-paiement de loyers, etc.

Dans son rapport, BDO anticipait des pertes de Rs 600 millions d’ici 2020. C’est sans compter la dette de Rs 122,8 millions au gouvernement. Elle a arrêté de la rembourser, faute de liquidités. Rien que pour l’année financière se terminant à décembre 2014, la RBSE a accusé des pertes opérationnelles de Rs 55,6 millions.

Elle doit aussi une forte somme d’argent à la State Bank of Mauritius (SBM) pour une petite dizaine d’emprunts. Au total, RBSE doit encore rembourser Rs 244 millions.

Alors qu’en 2007, elle avait Rs 146,2 millions en termes de liquidités, en 2013, elle était dans le rouge à hauteur de Rs 95,5 millions.

L’année prochaine, il va aussi falloir décider des mesures à prendre pour que RBSE retrouve une situation financière saine. Au ministère de l’Agro-industrie, on avance qu’il va falloir que la compagnie sucrière prenne avantage de son capital foncier. Elle peut louer, vendre, morceler et même se lancer dans des partenariats pour rentabiliser ses terres.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe