Enseignement Supérieur: Pourquoi Nos Universités Publiques Ont Mauvaise Presse?

5 years, 2 months ago - March 01, 2016
Illustration

Illustration

Les scandales et controverses s’enchaînent pour les universités publiques depuis plusieurs mois. Lettres de dénonciation, retards de paiement, accusations de plagiat… Les maux qui ternissent l’image et la crédibilité de ces institutions sont divers et variés.

UoM: une direction qui patauge dans les controverses

Les scandales à l’Université de Maurice (UoM) seront le sujet de la réunion du Conseil de l’institution ce jeudi soir. Dernière affaire en date : les horaires de travail du chauffeur du professeur Thanika Juwaheer, pro vice-chancelière, Planning and Resources, et numéro trois de l’institution…

410 heures de travail en un mois au lieu de 160

Dans le rapport de KPMG sur la gestion des ressources humaines, il est fait mention de ce chauffeur qui a un salaire de base de Rs 20 675, mais qui a touché des heures supplémentaires de Rs 44 309,28 en mai 2015. Comment a-t-il pu cumuler 410 heures de travail en un mois, alors qu’il est censé en faire 160 ? Son timesheet pour le mois de mai 2015 indique qu’il travaillé tous les jours de 6 h 30 à 22 h 30 ou 23 h 30.

Interrogée, Thanika Juwaheer nie tout lien avec l’affaire : « J’ai contesté ces chiffres dans le passé et j’ai changé de chauffeur depuis. Il y a déjà des procédures disciplinaires enclenchées contre lui. D’ailleurs, à 19 ou 20 heures, en général, je suis déjà rentrée chez moi. » Selon elle, ses détracteurs veulent se venger de sa tentative de redéployer certains ‘attendants’ qui touchent trop en termes d’heures supplémentaires.

Une nomination contestée

Romeela Mohee n’aurait pas dû obtenir le poste de vice-chancelière. C’est le professeur Dhanjay Jhurry qui aurait dû être nommé. En effet, le 13 décembre 2013, quatre des six membres du panel de sélection avaient plébiscité ce dernier. Mais un des membres a changé d’avis après une « discussion », provoquant un match nul entre Romeela Mohee et Dhanjay Jhurry. Le Prof Soodursun Jugessur a alors tranché en faveur de Romeela Mohee.

La vice-chancelière accusée de plagiat

À deux reprises, les accusations de plagiat ont plané sur le premier des chercheurs de l’UoM, la vice-chancelière Romeela Mohee. Il s’agissait, les deux fois, d’articles coécrits avec son étudiant Ackmez Mudhoo. Dans les deux cas, la vice-chancelière a rejeté les accusations.

Chargés de cours en situation illicite

Trois chargés de cours de l’UoM ont enseigné pendant 22 mois à l’Amity Institute sans autorisation car le professeur Romeela Mohee aurait oublié leur demande dans un tiroir. Il a fallu une enquête de l’ICAC, à la fin de l’année dernière, pour que la vice-chancelière retrouve ces demandes et se rappelle qu’elle n’avait jamais autorisé les trois chargés de cours à enseigner ailleurs. Les mémos ne portant pas de tampon officiel de la date de soumission, il est impossible d’être certain que c’est effectivement le 10 janvier 2014 que les demandes ont été faites.

Open University of Mauritius: À contre-courant

Cette université spécialisée dans l’éducation à distance est la seule université publique avec un taux d’admission en hausse. Cependant, un récent rapport de Quality Assurance rédigé par la Tertiary Education Commission a démontré plusieurs faiblesses, notamment au niveau du personnel, des infrastructures et de la communication.

UTM: la gestion administrative décriée à tous les niveaux

Si on parle de l’Université de Technologie de Maurice (UTM) ces derniers temps, c’est surtout en raison des tensions au sein du conseil d’administration et des relations conflictuelles entre les employés et la directrice Sharmila Seetulsingh-Goorah. Des lettres anonymes ont ainsi été adressées aux autorités concernées afin de dénoncer les agissements de la directrice. De son côté, cette dernière a clairement fait comprendre qu’elle compte diriger l’UTM à sa manière.Un cadre du département administratif confie que récemment, un des créanciers de l’UTM s’est rendu au campus de La Tour Kœnig avec des policiers car il n’avait pas été payé. Une situation qui aurait pu être évitée s’il y avait une meilleure planification financière, estime un des cadres de l’institution. Ce dernier ne manque d’ailleurs pas de faire ressortir que l’UTM s’est récemment retrouvée avec un découvert bancaire de Rs 5 millions. Nous avons tenté d’obtenir une réaction de la directrice de l’UTM mais cette dernière est demeurée injoignable.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe