Port-Louis: La Mairie Traque Les Mauvais Payeurs

4 years, 8 months ago - June 16, 2016
En quête de fonds pour financer ses activités, la mairie de Port-Louis tente de récupérer plus de Rs 10 millions en termes de taxes non-payées par les citadins. Elle va intenter des poursuites contre ceux qui ne s’acquittent pas de leurs dettes.

« Le but est de faire rentrer de l’argent dans les caisses de la mairie. Des habitants et commerçants de Port-Louis ne paient pas les différentes taxes auxquelles ils sont soumis. Cette situation ne peut pas continuer », explique Oumar Kholeegan, lord-maire.

Année après année, dit-il, la municipalité de Port-Louis se retrouve face à un déficit budgétaire de plusieurs millions de roupies. 2016 ne fera pas exception. Avec un gouvernement qui souhaite subventionner moins les villes et les amener à être plus autonomes, les municipalités n’ont pas d’autres choix que d’explorer toutes les avenues possibles.

Alors qu’il existe un certain laxisme par rapport aux mauvais payeurs, le conseil municipal de la capitale veut mettre de l’ordre. En terme de taxes, les habitants et commerçants de Port-Louis paient environ Rs 300 millions par an. Ces impôts sont prélevés sous différentes formes : Trade Fees, taxe immobilière… Un premier exercice avait déjà eu lieu en septembre dernier. La municipalité avait fait appel à un panel pour recouvrer des sommes dues. « Nous avons pu récupérer environ Rs 6 millions », avance Oumar Kholeegan.

En parallèle, la municipalité a débuté sa collecte d’impôts pour cette année financière. La première tranche de la taxe immobilière est payable d’ici le 1er août et la seconde au plus tard le 31 janvier 2017. Passé ce délai, une surcharge de 10 % sera imposée. Ensuite, ce sont des intérêts de 15 % par an sur la balance non-payée qui viendra s’ajouter au 30 juin de chaque année financière. Les intérêts de 15 % seront calculés sur une base quotidienne à partir du 1er juillet de cette année-ci. Les Trade Fees pour l’année financière 2016/2017 sont également payables en deux tranches. Les mêmes dates que la taxe immobilière sont de vigueur.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe