Sacs Biodégradables: Les Fabricants Réussissent À Sortir La Tête De l’Eau

5 years, 2 months ago - July 05, 2016
La production de sacs biodégradables se montre désormais fructueuse. Après avoir traversé une période creuse, les fabriquants sont désormais optimistes et pensent même à recruter du personnel.

«C’est comme un rétablissement après une maladie de longue durée. » Propos de Gayatri Teeluck, responsable du département de marketing chez Performance Plastic Ltd. Elle fait ressortir que depuis l’usage du sac en plastique a été interdit, l’entreprise a enregistré de grosses pertes. « Peu à peu, nous remontons la pente. Notre production quotidienne se chiffre à 50 000 sacs biodégradables en rouleau et 60 000 sacs biodégradables avec manche », indique-t-elle. Elle avance que la compagnie fournit principalement les grandes surfaces. « Notre part de marché est en hausse », affirme-t-elle.

30 000 pièces par jour

Après avoir investi Rs 1,2 million dans les équipements pour la production de sacs biodégradables, Farad Auckin, directeur de BN Auckin, se réjouit de la situation. « Au début, nous produisions 20 000 pièces biodégradables par jour. Aujourd’hui, la production a atteint 30 000 pièces par jour », indique-t-il. En parallèle, son entreprise fabrique de petits sachets en papier. Le directeur souhaite le soutien du gouvernement.

Ved Ramlall, propriétaire de Ved Plastics, attend toujours son permis pour produire des sacs biodégradables. « J’ai déjà investi Rs 600 000 dans le processus et je suis prêt à 95 %. Il me faut maintenant le vert feu des autorités concernées », confie-t-il.

Afin d’accélérer et d’améliorer la production, les entreprises n’hésitent pas à renforcer leur capacité en ressources humaines. Chez Performance Plastic Ltd, dix nouveaux employés viennent d’être recrutés. « Au total, il nous faut compter une centaine de salariés. Si la demande pour les sacs biodégradables s’accroît davantage, nous poursuivrons les exercices de recrutement », affirme Gayatri Teeluck. Farad Auckin, lui, a retenu ses huit employés. « Malgré la morosité, je n’ai pas licencié mes employés.

Si le besoin se fait sentir, je recruterai encore », dit-il. Quant à Ved Plastics, l’entreprise emploie actuellement huit personnes et fabrique des barquettes plus connues sous le nom de « take away ».

« Toutefois, dès que je me lancerai dans la production de sacs biodégradables, je compte recruter sept autres personnes », indique notre interlocuteur.

Les prix des sacs biodégradables sur le marché
Type et DimensionNombre de piècesPrix
Rouleau (28 par 42,5)500Rs 506
Rouleau (9 par 12)500Rs 322
Sac avec manche (9,25 par 16)1 000Rs 1 495
Sac avec manche (10 par 17)1 000Rs 1 840
Sac avec manche (11,5 par 19)1 000Rs 2 645
Sac avec manche (16 par 25)1 000Rs 6 268
 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe