Construction et immobilier : vers la relance

4 years, 6 months ago - September 02, 2016
Le Budget 2016-2017 contient une pléiade de mesures pour les secteurs construction et l’immobilier. Après avoir connu des années difficiles, la construction semble partie pour une bonne relance.

En 2014, le secteur de la construction avait régressé de 8,5 % et en 2015 la contraction était de 4,9 %. Même au chapitre des investissements directs étrangers dans le secteur immobilier, le pays a reçu seulement Rs 8,5 milliards. La construction demeure un secteur important, car elle emploie plus de 46 000 personnes directement. Les mesures annoncées dans le dernier Budget ont pour objectif de relancer ce secteur.

Le Budget 2016-2017 a fait la part belle à la construction et l’immobilier. Tout acquéreur d’une maison ou appartement pour un montant maximal de Rs 6 millions sera exempté du ‘Registration Duty’ à hauteur de Rs 1 million durant la période 1er septembre 2016 au 30 juin 2020. Un particulier pourra aussi se faire rembourser la TVA à hauteur de Rs 500 000 sur toute nouvelle construction résidentielle. Dans ce cas précis, le constructeur devra être enregistré à la TVA et la valeur de la construction ne doit pas dépasser Rs 4 millions. À noter que les développeurs des projets immobiliers destinés aux citoyens mauriciens seront exemptés de la ‘Land Transfer Tax’ sur les unités résidentielles vendues à un prix maximal de Rs 6 millions.Cette exemption prend fin en 2020. Dans la même foulée, il n’y a plus de frais d’enregistrement sur les emprunts à des fins d’acquisitions ou de construction immobilière ne dépassant pas Rs 2 millions.

Le secteur de la construction fait toujours face à une pénurie de main-d’œuvre. Certains chantiers accusent des retards à cause d’un manque de main-d’œuvre qualifiée. Il y a aussi des cas où les malfaçons s’accumulent.

Le BOI optimiste

Selon le Board of Investment (BoI), après cinq années consécutives de morosité, le secteur de la construction attend une croissance positive de 1,6 % en 2016. L’institution estime que la relance dans la construction et l’immobilier aura un impact positif sur l’économie en général, en termes de création d’emplois, de la demande pour les matériaux de construction et aussi sur les autres secteurs comme le manufacturier et le transport. Outre les bénéfices macroéconomiques, le BoI s’attend à ce que des opportunités s’ouvrent aux Petites et moyennes entreprises (PME), surtout dans les projets résidentiels. Ceux qui vont acquérir un logement pour la première fois bénéficieront des exemptions fiscales. Les petits propriétaires de terre trouveront également leur compte en devenant promoteurs immobiliers.

Le PDS

Le Property Development Scheme (PDS), un plan qui, l’année dernière, avait remplacé l’Integrated Resorts Scheme et le Real Estate Scheme, a encore une fois été amendé. Désormais, il n’est plus requis de réserver au moins 25 % des unités résidentielles au sein d’un projet ‘PDS’ pour une clientèle mauricienne. Cet amendement a été bien accueilli par les promoteurs et développeurs immobiliers, car il était quasi impossible de trouver des clients mauriciens pour des villas de luxe. « Le citoyen mauricien n’avait aucune raison d’acheter une villa dans un projet PDS, car il pourrait avoir la même chose ailleurs et à meilleur prix. Au sein d’un projet PDS, le Mauricien devrait également payer une ‘Registration Duty’ de 25 000 dollars, même pour un petit appartement », explique un promoteur.

« Toutefois, il y a des citoyens mauriciens qui ont acquis des biens RES comme un investissement, dans l’espoir de les revendre plus tard. » Si le PDS est maintenant plus attirant, certains développeurs, surtout les petits, déplorent que la limite de 50 arpents pour développer un projet PDS ait été enlevée. « Maintenant, il n’y a plus de limite maximale, ce qui veut dire qu’un projet PDS peut même être développé sur un terrain de 100, 150 ou 200 arpents. De facto, cela ouvre la porte aux grands promoteurs et accentue la concurrence entre petits et grands. Les petits promoteurs ne pourront pas rivaliser avec les grands », explique notre interlocuteur. Autre amendement : une villa individuelle peut être construite sur une superficie maximale de 1,25 arpent.

L’après Heritage City

Le gel du projet Heritage City sera bénéfique aux développements immobiliers en milieu urbain. Le projet aurait eu un impact sur la vente des appartements en milieu urbain, mais aussi sur certains projets PDS. Toutefois, il y a trois autres projets de ‘Smart City’ qui démarrent cette année. À noter que la ‘Land Conversion Tax’ est applicable sur la conversion de terres agricoles pour la réalisation des ‘Smart Cities’.

Le CIDB

Tout contracteur de bâtiment doit être inscrit auprès du Construction Industry Development Board (CIDB). Cependant, ceux qui entreprennent des travaux de construction de moins de Rs 500 000 ne sont pas tenus de s’inscrire. Le CIDB opère sous l’égide du ministère des Infrastructures publiques et a pour objectif principal de promouvoir le secteur de la construction et améliorer le développement du secteur.

La pierre et la paille

C’est la nouvelle tendance. Les projets immobiliers incorporent de plus en plus des murs en pierres taillées et aussi des toits en paille. Ainsi, cela ouvre des opportunités pour les petits entrepreneurs engagés dans ces activités. Des artisans de pierres ainsi que des opérateurs d’excavateurs et autres pelleteuses y trouvent leur compte. Des petits planteurs deviennent fournisseurs de la paille de canne à sucre. En sus de l’esthétisme, les murs en pierres peuvent revenir à moins cher que le bloc dans certains cas. Les pierres également proviennent des rochers des champs de canne, une autre aubaine pour les planteurs.

 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe