Développement foncier : la Smart City de Roches-Noires revoit ses ambitions à la baisse

5 years, 1 month ago - October 05, 2016
Board of Investment (BoI)

Board of Investment (BoI)

Le projet est trop ambitieux, estime le Board of Investment. Les promoteurs de la smart city de Roches-Noires devront donc se contenter d’un Property Development Scheme et proposer des villas de luxe coûtant entre Rs 35 millions et Rs 141 millions.

La région de Roches-Noires n’est pas appropriée pour accueillir une smart city. C’est l’avis du Board of Investment (BoI), qui en a informé Island Summer Palace Ltd, promoteur du projet. Le promoteur devra plutôt s’orienter vers un Property Development Scheme (PDS), à savoir essentiellement des centaines de villas de luxe. Island Summer Palace attend toutefois une communication officielle avant de revoir son business plan.

« Le projet de Roches-Noires est trop dense, explique une source au BoI. Le comité technique a conseillé au promoteur de revoir ses ambitions et l’ampleur du projet. » Le BoI avait déjà exprimé des doutes sur la viabilité du projet en juin dernier. Il citait le centre de convention de 50 000 places et les quatre business hotels prévus, qui seraient démesurés pour une région aussi peu fréquentée que Roches-Noires. Toutefois, avec la présentation du budget en juillet dernier, une autre possibilité est désormais envisageable.

« Lors du dernier budget, la limite des 50 arpents pour un projet PDS a été supprimée et le promoteur peut donc librement aller dans cette direction », explique notre source. Le BoI attend que les Regulations concernant les PDS soient amendées en ce sens avant de recommander ce changement officiellement. « De toute façon, le projet était plus un exemple de Resort Development qu’une vraie smart city », estime notre source.

Suivre la tendance

Ce changement d’orientation ne gêne pas le promoteur, déterminé à faire aboutir le projet. « Il y a trois ou quatre ans, on avait lancé le projet comme un Integrated Resort Scheme, explique Michael Wong So, le Project Manager. La loi a été amendée et tout a basculé vers les smart cities. » Il avance que Island Summer Palace a dû suivre la tendance et modifier ses plans pour correspondre aux critères d’une smart city.

Or, les changements au PDS offrent une autre opportunité. « Nous sommes toujours intéressés, nous attendons encore quelque chose d’officiel du BoI. À ce stade, nous ne sommes en présence ni d’un rejet ni d’une approbation », explique Michael Wong So.

Selon le Project Manager, les changements au master plan devraient être faits rapidement. « On n’aura plus besoin d’espaces bureaux et de centres commerciaux. Il suffit donc de les enlever », assure-t-il. Ce qui fera plus de place pour les villas de luxe, qui devraient coûter entre USD 1,2 million et USD 4 millions, soit entre Rs 35 millions et Rs 141 millions. Dans un premier temps, le promoteur envisageait de construire 200 villas sur 100 arpents, alors que le projet de smart city devait s’étaler sur 800 arpents.

Les Jhuboo dans l’attente du feu vert

Après Omnicane, c’est au tour de Cap Tamarin, de la famille Jhuboo, d’obtenir son smart city certificate. Cela devrait être chose faite d’ici la semaine prochaine, selon le BoI. Ce lundi, les terres ont été transférées du nom de Trimetys, la compagnie mère, à celui de Cap Tamarin Ltée, le nom du Special Purpose Vehicle. Les travaux devraient démarrer en novembre. Quant à Omnicane, après avoir obtenu son smart city certificate, elle recherche un entrepreneur et les travaux devraient démarrer en novembre.

La priorité sera donnée à la construction du business centre, à côté de Holiday Inn, et les travaux d’infrastructure pour l’ensemble de la smart city. D’autre part, le chantier de Jinfei a été lancé cette semaine, tandis qu’ENL a franchi l’étape de la la Letter of Intent , Hermes Properties, promoteur du projet voisin de Heritage City, attend toujours son permis Environmental Impact Assessment. Quant à Médine, elle finalise encore son master plan et doit en principe demander sa Letter of Intent le mois prochain. Terra doit revoir ses plans, mais va de l’avant avec son African Leadership University. Des travaux pour 14 000 m2 de bâtiments devraient démarrer le mois prochain. L’université sera ensuite intégrée à la smart city.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe