Université de Technologie : des chargés de cours attendent d’être payés depuis Juin

4 years, 11 months ago - October 07, 2016
Université de Technologie

Université de Technologie

Ils sont dans l’impasse. Environ une vingtaine de « part-time lecturers » de l’Université de Technologie de Maurice attendent toujours leurs salaires du dernier semestre. La direction de l’établissement de La-Tour Koenig se justifie.

Cela fait trois mois qu’ils attendent leur paie du dernier semestre. Ces chargés de cours à temps partiel de l’Université de Technologie de Maurice (UTM) déplorent cette situation. « Le semestre a pris fin en juin. Nous sommes déjà à la première semaine d’octobre et nous n’avons pas reçu notre argent », soutient un lecturer.

Selon des chargés de cours, la direction de l’établissement « évoque toujours un prétexte » pour retarder le paiement. « Nous avons rencontré ce même problème dans le passé. Au final, nous avions obtenu notre dû quelques semaines plus tard. Or, en 2016, la situation se complique. Le salaire du dernier semestre, qui a duré de février à juin, n’a toujours pas été versé », explique l’un d’eux, qui a souhaité garder l’anonymat.

Absurde

Selon notre intervenant, les membres de l’administration devraient s’appliquer davantage. « Autre exemple : le dernier semestre a pris fin en juin et moi, j’ai reçu mon contrat du premier semestre en août. C’est absurde. Pour ce qui est des salaires, les membres de la direction avaient soutenu que nous allions être payés à la fin de septembre en raison d’anomalies, sans nous donner plus de précisions », confie un chargé de cours au Défi Quotidien.

Un des membres du conseil d’administration de l’UTM confirme ce fait. « Ce retard est devenu répétitif. Il faut aussi faire ressortir l’attente de ces longues procédures au niveau de l’administration. La direction devra trouver une solution pour régler ce problème, surtout au niveau de l’administration », confie-t-il.

Sharmila Pamela Seetulsing-Goorah, la Director General de l’UTM, s’explique. « Il n’y a pas de retard de paiement. Il y a une procédure de vérification à faire comme d’habitude, après que les résultats ont été proclamés à la fin de l’année académique. Le département des Finances reçoit l’aval des écoles certifiant que les chargés de cours à temps partiel ont abattu un travail satisfaisant. Et après vérification, les paiements sont effectués », affirme-t-elle.

Elle ajoute : « Nous sommes entièrement satisfaits de la majorité de nos part-timers. Mais il y a un petit groupe qui ne soumet pas les questionnaires d’examens ou encore les copies corrigées en temps voulu. Nous retenons donc une partie du paiement pour assurer la qualité de nos cours, du service à nos étudiants et une bonne utilisation des fonds publics et privés de l’UTM. »

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe