Mauritius | Manufacturing & Services

October 11, 2016

Fuite des cerveaux : ce qui pousse les ingénieurs en informatique à délaisser le pays

Beaucoup d’ingénieurs en informatique mauriciens préfèrent aller travailler à l’étranger. C’est un constat unanime des opérateurs dans ce domaine. Quelles en sont les causes ? Comment remédier au problème ? Éléments de réponse.

Pirabarlen Chinaramen est un ingénieur en informatique qui travaille au Danemark, en Europe du Nord. L’ancien élève du Sookdeo Bissoondoyal State College, à Rose-Belle, a décroché un Bachelor en Computer Science and Engineering à l’université de Maurice (UoM). Il a débuté sa carrière à Maurice avant de quitter le pays pour la Scandinavie, où il est chef d’équipe. Quand on lui demande la raison pour laquelle il a choisi de travailler à l’étranger, Pirabarlen Chinaramen répond par un mot : « Frustration. »

« Il est très frustrant que des personnes, bien qu’elles détiennent des licences, qu’elles soient compétentes mais ne sont, toutefois, pas choisies lors de campagnes de recrutement dans le secteur public. Beaucoup d’ingénieurs en informatique travaillent à la chaîne alors que ce travail requiert de la créativité et un environnement propice », commente Pirabarlen Chinaramen. Il explique que dans différentes entreprises à Maurice, alors que les managers doivent collaborer avec leurs équipes, il y a une sorte de monarchie, où ils détiennent tous les pouvoirs.

Délais Irréalistes

« Certaines sociétés acceptent des délais trop irréalistes pour des contrats, sachant pertinemment qu’elles ne les tiendront pas. Cela a un impact sur l’image de la compagnie et impose une grosse pression sur les équipes de développeurs », souligne-t-il. De plus, poursuit-il, « on ne nous donne pas suffisamment de temps pour faire de la recherche, contrairement à ce qui se fait au Danemark ».

Cependant, tous les ingénieurs en informatique ne choisissent pas de quitter Maurice. C’est le cas de Loganaden Velvindron, Research & Development Support Engineer chez Afrinic, à Ébène. « Dans le cadre de mon travail, j’essaie de contribuer du mieux que je peux au développement de mon pays. J’ai eu des propositions d’emploi émanant de plusieurs entreprises à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Europe. J’ai décliné les offres à chaque fois, car je veux accomplir certaines choses dans mon pays natal. Une fois que cela sera fait, je reconsidérerai ma décision. »

Loganaden Velvindron précise que ce qui le retient à Maurice ce sont ses proches et le groupe de jeunes passionnés d’informatique de hackers.mu avec lesquels il partage ses connaissances. « Je crois au potentiel des informaticiens locaux qui bâtiront l’empire numérique mauricien de demain. » D’ailleurs, Pirabarlen Chinaramen est l’un des fondateurs de hackers.mu.

Peu Valorisés

Le Research & Development Support Engineer estime que les conditions ne sont pas réunies à Maurice pour garder les bons ingénieurs en informatique ou pour les faire revenir. « Le secteur informatique à Maurice n’est pas compétitif en matière d’offres d’emplois avec des salaires relativement bas dans un pays où le coût de la vie est relativement élevé. Les informaticiens mauriciens se sentent souvent peu valorisés par rapport à leurs homologues étrangers. Ce phénomène est unique à Maurice. »

Toutefois, Charles Cartier, président de l’Outsourcing Telecommunications Association of Mauritius (Otam), estime que le problème ne vient pas du niveau des salaires, mais du système éducatif mauricien. « Les entreprises paient déjà des salaires élevés aux personnes qui ont des profils adéquats. Il y a, certes, une différence entre les salaires à Maurice et dans d’autres pays, comme les États-Unis ou l’Europe, mais elle est faible sur ces métiers à forte valeur ajoutée. Le débat n’est pas au niveau salarial, mais éducatif. De jeunes talents quittent Maurice à 18 ans pour étudier, puis ils s’intègrent socialement et entrent dans la vie professionnelle là où ils étudient. Il y a non seulement une fuite des cerveaux au niveau des ingénieurs en informatiques, mais aussi de tous les talents », affirme Charles Cartier.

Créer des Pôles

Pour retenir les ingénieurs informaticiens mauriciens, il est nécessaire que soient créés des pôles où se concentrent les firmes et les start-up du secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC), selon Pirabarlen Chinaramen. « Comment quelqu’un peut-il lancer sa start-up s’il n’y a pas de pôle ? En Europe du Nord, il y a de nombreuses opportunités. Imaginons des espaces bureaux où l’électricité, Internet et l’eau sont fournis gratuitement pour un temps limité de deux ans, par exemple. Il y a des idées, mais les gens brillants doivent collaborer étroitement ensemble et partager leurs idées. »

L’ingénieur en informatique cite les exemples des campus de Google et Facebook, entre autres, où tout est fait pour le confort des salariés. Pour Loganaden Velvindron, le gouvernement mauricien et le secteur privé doivent trouver une façon de rapatrier les ingénieurs mauriciens de l’étranger à travers des packages attractifs, des incitations fiscales et un style de management plus moderne, où l’ingénieur et sa créativité sont mis en avant.

Il convient de souligner qu’en 2015, 15 006 personnes travaillaient dans le secteur des TIC à Maurice, selon Statistics Mauritius. L’informatique ne représente que 16 % de la contribution du secteur des TIC qui est dominé par les télécommunications (54 %), d’après la Mauritius Information Technology Industry Association.

Text by Patrice Donzelot, Defi Media
 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo BramwellappappleappointmentsappsaquaculturearrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RivebetamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettescinemaclashesCMTcomorosconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreollabourLafargelandlandslidelawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepepliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansaMadagascarmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh Gooljauryransomwareratesratingratingsreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrepo ratereportRESrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengerssoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstotourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooyemenYEPyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu