Hôtellerie et restauration : le recours à l’expertise étrangère en baisse

4 years, 4 months ago - October 20, 2016
Le nombre de travailleurs étrangers dans l’hôtellerie et la restauration est en baisse. Cette année, les contrats de nombreux expatriés ne sont pas renouvelés.

De 657 à fin septembre 2015, le nombre d’étrangers travaillant dans l’hôtellerie et la restauration est passé à 634 pour la même période cette année. Cette baisse s’explique notamment par le fait que les règles du ministère du Tourisme pour l’emploi d’étrangers sont maintenant plus restrictives.

« Dans le cadre de la politique gouvernementale de créer des opportunités d’emploi pour les Mauriciens, le ministère du Tourisme a établi depuis septembre 2015 des règles plus strictes. Ainsi, plusieurs contrats n’ont pas été renouvelés cette année », affirme-t-on au ministère du Tourisme. Si elles veulent employer des étrangers, les entreprises du secteur de l’hôtellerie peuvent faire une demande, à condition que la compétence recherchée soit rare à Maurice et figure sur la liste dressée par le ministère (comme chef, spécialiste en e-marketing, ou Coffee Barista par exemple).

Deepak Balgobin, directeur des ressources humaines à l’hôtel Shanti Maurice, explique que « les postes comme Food and Beverage Manager, Executive Housekeeper et Spa Manager, étaient occupés par des étrangers l’année dernière. Maintenant, des Mauriciens occupent ces postes qui ne font pas partie de la liste émise par le ministère ».

Il ajoute qu’il y a des coûts additionnels associés aux travailleurs étrangers, « surtout pour les hauts cadres. Il faut prévoir les billets d’avion, le logement, le transport, l’école pour leurs enfants entre autres. En formant des Mauriciens pour occuper des postes importants, les hôtels arrivent à faire des économies ». D’autre part, ajoute-t-il, les touristes préfèrent être servis par des Mauriciens et profiter de la culture mauricienne lors de leur séjour.

102 détenteurs d’Occupational Permit

Outre les 634 employés du secteur qui ont un permis de travail à Maurice, 102 ont des occupational permits, indique le Board of Investment (BoI). « Ils sont des hauts cadres à des postes importants tels que CEO, directeur général, chef d’opération, directeur régional, directeur de finance ou encore Business Development, Revenue Management, Marketing, dont le salaire de base devrait dépasser Rs 60 000 mensuellement », indique-t-on au BOI.

Nombre de permis de travail valides dans l’hôtellerie et la restauration

 HommesFemmesTotal
Septembre 2015550107657
Septembre 2016530104634

Source : ministère de l’Emploi

Nombre d’occupationAL permits (OP) délivrés dans le secteur de l’hôtellerie en 2016

PostesNombre d’OP
Top Executive 34
Managerial 44
Director24
Total 102

Source : BOI

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe