Réforme éducative: Le programme d’études des grades 7 à 9 inquiète

4 years, 3 months ago - November 09, 2016
Illustration

Illustration

Offrir une éducation de qualité à tous les enfants. Tel est l’objectif de la réforme éducative. Cependant, le flou persiste quant au programme d’études des élèves des Grades 7 à 9. Les autorités assurent, pour leur part, que tout est sous contrôle.

Les parties prenantes de l’éducation s’inquiètent pour les élèves des Grades 7 à 9 (Form I à III). Ils soutiennent qu’à partir de 2018, il n’y aura pas de programme d’études séparé, malgré une différence de niveaux. Lysie Ribot, présidente de la Secondary & Preparatory School Teachers and Other Staff Union, s’explique : « Il ne peut y avoir un seul programme d’études pour tous les élèves qui entreront en Grade 7 (Form I) en 2018. Il doit être différent pour répondre aux besoins de chacun. Les enseignants sont persuadés que les enfants auront du mal à suivre. »

En effet, la Nine Year Continuous Basic Education qui sera introduite en janvier 2017 prévoit qu’à la fin du programme d’études au primaire, tous les élèves auront accès au Grade 7. Ceux qui échoueront au Primary School Achievement Certificate (PSAC), examen qui remplace le Certificate of Primary Education (CPE), pourront soit passer un examen de rattrapage, soit être admis en Grade 7. Par la suite, les élèves prendront part au National Certificate in Education (NCE), après trois ans, soit en Grade 9 (Form III).

Appréhension

Il est prévu que ceux qui auront des difficultés seront admis dans une salle spéciale. Ces élèves seront pris en charge sur une durée de quatre ans au lieu de trois. Le président de la Fédération des managers des collèges privés, Basheer Taleb, admet qu’il y a un risque pour ceux qui ne pourront pas suivre la classe. Il est rejoint dans ses propos par une rectrice. « Il faut se rendre à l’évidence : les enfants n’ont pas tous les mêmes aptitudes. Ceux qui sont actuellement admis en préprofessionnel ont un programme adapté à leur niveau. L’apprentissage se fait en kreol et non en anglais. Avec la réforme, tous les élèves auront le même programme, c’est faire du tort aux plus faibles », martèle cette responsable.

Lysie Ribot abonde dans le même sens et affirme que lors d’une récente réunion entre les responsables du Mauritius Institute of Education (MIE) et les enseignants, le sujet a été évoqué, mais que le flou persiste : « En Grade 7, les élèves auront droit à une douzaine de matières. L’élève avec un niveau plus faible ne pourra pas suivre. Cela aura automatiquement une répercussion sur la gestion de la classe. Si les autorités n’envisagent pas de faire les changements qui s’imposent, on risque de se retrouver avec une masse d’analphabètes… »

Le ministère rassure

Au niveau du ministère de l’éducation, un responsable indique que les élèves ayant des difficultés d’apprentissage bénéficieront du soutien des support teachers. Ces derniers s’assureront que le rythme d’apprentissage soit maintenu, pour ainsi éviter l’accumulation des difficultés. « Si des élèves éprouvent toujours des difficultés, ils auront la chance de rattraper tout retard à travers une année additionnelle qui leur sera accordée à la fin du Grade 9 (F3). Toutes les dispositions ont été prises pour que ni les élèves ni les enseignants ne ressentent une quelconque pression. La responsabilité des enseignants sera d’accompagner un enfant ayant des difficultés à assimiler et à acquérir les connaissances en se servant de pédagogies novatrices », indique notre source.

Propositions pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

Dans le cadre de la Nine Year Continuous Basic Education, le ministère de l’Éducation appelle ceux qui souhaitent aider les enfants à besoins spéciaux à se faire connaître. Objectif : encadrer ces enfants afin qu’ils aient toutes les facilités voulues pour étudier dans les meilleures conditions. La réforme veut qu’aucun enfant ne soit laissé hors du système.

L’appel est lancé à tous ceux désirant partager leurs idées en vue de produire un nouveau Strategy Paper for the Special Education Needs Sector. Les propositions ou autres documents doivent être adressés au Senior Chief Executive du ministère de l’Éducation, au MITD House, 2e étage, à Phœnix.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe