Sunny Leone, en tournage à Maurice : «C’est une bénédiction d’être à Bollywood»

4 years, 6 months ago - November 13, 2016
Daniel Weber, l’époux : «Sunny Leone n’est qu’une marque…ma femme c’est Karenjit»

L’ex-star du porno ne veut plus parler de cette partie de sa vie. Les directives étaient claires à la conférence de presse qui s’est tenue vendredi soir, à l’hôtel Labourdonnais Waterfront.

« Les questions doivent être uniquement sur le tournage du film à Maurice et rien de plus », a fait comprendre le directeur de Chahak Production, Sandeep Narayan Singh, qui gère le tournage de Tera Intezaar à Maurice. Cependant, l’actrice nous a fait quelques confidences sur son parcours qu’elle qualifie d’extraordinaire mais qui n’a pas été de tout repos…

>Vous êtes une des actrices les plus controversées en Inde. Quels sont les défis auxquels vous êtes confrontée ? 
Chaque jour est un défi. C’est un rêve devenu réalité. Cela ne fait que cinq ans que j’exerce dans l’industrie cinématographique en Inde. Il y a quelque chose de nouveau, de différent, de challenging et d’excitant. Les défis sont positifs dans certains cas et ils le sont moins dans d’autres. On est, toutefois, obligé de les accepter. C’est cela l’industrie du divertissement. You get the bad, the ugly and the exciting. Mais c’est une bénédiction d’être à Bollywood. Ce qui m’arrive est incroyable.

>Après avoir tourné dans des films pornographiques pendant plus de six ans, pourquoi et comment vous êtes-vous tournée vers Bollywood ?
Tout a commencé avec l’émission de téléréalité The Bigg Boss, présentée par Salman Khan en 2011. Au départ, je pensais que cette aventure ne durerait que quelques jours, voire une semaine et que je retournerais ensuite aux États-Unis. Au bout du compte, je suis restée pendant cinq longues années. Et ce n’est pas fini ; l’aventure continue de plus belle.

>Vous êtes surtout connue pour vos chansons sensuelles (‘item songs’) dans les films à Bollywood. Ne pensez-vous pas que vous avez bien plus à montrer qu’une chorégraphie provocante ? 
Le concept d’item songs n’existe pas pour moi. J’ai grandi en regardant des films de Bollywood avec mes parents et mon frère. On était toujours devant la télé avec une énorme pizza et on ne jugeait jamais les actrices qui dansaient sur ces items songs. Cela ne nous a jamais traversé l’esprit. On était surtout impressionné par la beauté des paysages, de la chorégraphie et de l’actrice. D’ailleurs, les chansons démarquent Bollywood des autres industries cinématographiques dans le monde. Aucun autre cinéma ne le fait aussi bien. Si on ne me propose que des items songs durant ma carrière, je le ferai avec plaisir. God bless the songs.

>C’est votre première visite à Maurice. Quels sont vos sentiments ? 
C’est formidable d’être ici, surtout que je connais quelques mots de français. J’espère pouvoir perfectionner dans cette langue. Maurice est une destination de rêve. Les photos des belles plages et des paysages invitent à la découverte de l’île. J’ai hâte de faire des activités, à terre et dans l’eau, de danser et de plonger dans cette eau turquoise. Durant mon séjour, j’ai l’intention de nager tous les jours. De là où je viens, les destinations, telles que Maurice, sont perçues comme étant impressionnantes. Je compte bien en profiter.

Daniel Weber, l’époux : «Sunny Leone n’est qu’une marque…ma femme c’est Karenjit»

Daniel Weber, qui accompagne son épouse Sunny Leone, ne séjournera à Maurice que pendant dix jours. « Je n’ai pas l’habitude de l’accompagner durant ses tournages. Sunny Leone n’est, pour moi, qu’une marque. Nous travaillons pour la faire connaître. Je l’aide à gérer ses affaires », a confié le musicien à Le Dimanche/L’Hebdo avant d’ajouter : « Elle n’est pas Sunny Leone pour moi. Je connais mon épouse uniquement en tant que Karenjit Kaur Vohra. »

L’Américain a précisé qu’il épaule sa moitié dans sa carrière d’actrice à Bollywood, dans l’organisation de ses événements, lors de ses prestations, dans ses jeux et ses boutiques en ligne. Le couple réside tantôt à Mumbai, tantôt à Los Angeles. « Il existe une très grande différence entre ces deux pays, surtout dans la façon de faire des affaires », a-t-il souligné.

Cela fait huit ans que Daniel Weber et Sunny Leone sont en couple. Ils sont mariés depuis cinq ans et n’ont pas d’enfant. « Nous souhaitons en avoir, mais ce ne sera pas pour l’instant », a-t-il soutenu. 

 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe