Wastewater Management Authority : des anomalies de plusieurs millions de roupies décelées

3 years, 10 months ago - May 02, 2017
Kwee Chow Tse Yuet Cheong, la directrice du Bureau national de l’Audit, a identifié une série d’anomalies dans la gestion financière de la Wastewater Management Authority (WMA). Ces observations figurent dans le dernier rapport annuel de l’organisme.

Coût des véhicules : Rs 7,4 millions inexpliquées

Le montant censé représenter le solde de fermeture du Cost/Valuation des véhicules dans le grand livre des comptes (Rs 69 641 858) n’est pas le même que le montant affiché à l’item Vehicle Fixed Asset Register, qui est de Rs 62 145 413. Le Bureau de l’Audit a, dans ses observations, affirmé qu’il y a une différence inexpliquée de Rs 7 496 445. « There was an unexplained difference of Rs 7 496 445 », peut-on lire.

Surestimation des investissements

La direction de la WMA a procédé à des investissements à hauteur de Rs 1 051 676 407 dans ses projets. Des fonds provenant d’emprunts bancaires contractés par le gouvernement. Le Bureau de l’Audit a, par ailleurs, observé qu’une somme de

Rs 120 663 506 provenant de ce prêt, a été investie entre 2013 et 2015. Une partie de cet argent, a aussi été injectée dans des projets qui étaient classifiés comme Work in progress. Ce qui, pour le Bureau de l’Audit, laisse comprendre que les investment in projects ont été surestimés.

« The amount by which investment in projects and depreciation were overstated had not been determined », lit-on.

L’exercice d’inventaire sous-estimé

Le Bureau de l’Audit a attiré l’attention de la WMA sur les Equipment from projects and spare parts for Maintenance d’une valeur de Rs 23 243 580. Ce chiffre, selon Kwee Chow Tse Yuet Cheong, ne prend cependant pas en compte les stocks d’équipements qui avaient été achetés et qui, à janvier 2016, étaient évalués à Rs 4 millions.

« No value was assigned to 864 stock items classified under 164 different Items, stored in the warehouse at Montagne Jacquot Treatment Plant and at Beau-Bassin ». Des anomalies ont également été décelées au niveau des dettes de l’organisme. Le Bureau de l’Audit a attiré l’attention sur le fait que les impairment of debt se chiffrant à Rs 134 493 239 ont été sous-estimés. Le rapport estime que ces dettes ont été sous-estimées par Rs 11 189. 154

Rs 237 millions impayées

C’est le montant des redevances impayées des abonnés de la WMA. Ce sont les particuliers qui sont les plus mauvais payeurs. Ils comptabilisent à un manque à gagner de Rs 137 millions. Les industriels doivent, euxt, une somme de Rs 100 millions.

Selon une source proche du dossier, parmi ceux qui tombent dans la catégorie des mauvais payeurs, on retrouve des institutions gouvernementales, des ministères, des organisations charitables et religieuses. Les dettes des institutions et des ministères sont de Rs 6 millions, alors que celles des organisations charitables et religieuses s’élèvent à Rs 23 millions. La WMA compte lancer une campagne visant à traquer ces mauvais payeurs. Elle pourrait avoir recours à des procédures légales le cas échéant.

Projet tout-à-l’égout à Plaines-Wilhems : des centaines de millions de roupies de variation

Des anomalies ont aussi été découvertes concernant un projet de tout-à-l’égout à Plaines-Wilhems. Le Bureau de l’Audit attire l’attention sur le fait que le prix initial de ce projet était estimé à Rs 2 842 498 362. Ce même projet a, par la suite, connu des variations financières, puisque le 6 novembre 2014, il grimpe de Rs 1 0777 862 075. Le Conseil des ministres s’était cependant opposé à cet ordre de variation en avril 2015.

Cette décision a tout de même impacté sur le coût initial du projet, car le consultant a fait comprendre à la direction de l’organisme que ce projet augmentera par Rs 331 038 052. Ce même projet coûtera alors Rs 3,1 milliards.

Un deuxième contrat concernant d’autres travaux de tout-à-l’égout à Plaines-Wilhems a également connu d’importantes augmentations financières. Le rapport de l’Audit fait, en effet, ressortir qu’un autre projet, initialement estimé à Rs 2 340 187 095 a été revu à la hausse en raison d’une ‘increase in the scope of work’. Le prix du projet a, au final, été évalué à Rs 2,8 milliards.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe