Blessée par un cerf : une expatriée réclame Rs 500 000 de dommages

3 years, 9 months ago - June 06, 2017
Une ressortissante mauricienne établie en Angleterre réclame des dommages de Rs 500 000, après qu’elle a été blessée par un cerf, lors d’une visite dans un parc d’attractions.

La plaignante était en vacances à Maurice depuis le 14 janvier 2017 et devait regagner l’Angleterre le 5 avril. Le 29 mars, elle s’est rendue dans un parc d’attractions avec ses enfants et ses petits-enfants.

Dans sa mise en demeure servie à l’administration du parc, la sexagénaire dit avoir pénétré une ferme dans laquelle se trouvaient des animaux tels que des poules, des lapins, des chèvres, des canards et des cerfs. Croyant que les animaux étaient inoffensifs, elle ne s’est pas alarmée lorsqu’un cerf s’est approché d’elle.

Mais celui-ci a franchi sur elle et l’a violemment projetée au sol. Elle dit avoir été blessée à la tête et à la joue, et avoir perdu connaissance. Elle ajoute que l’animal s’en est aussi pris à sa petite-fille de quatre ans, mais que celle-ci n’a pas été blessée.

Négligence et imprudence

Des membres du personnel lui ont prodigué les premiers soins et elle a été transportée à l’hôpital Victoria. Elle soutient que le traumatisme était si profond qu’elle a dû se rendre dans une clinique privée pour effectuer des examens radiologiques au coût de Rs 9 500.

Selon la sexagénaire, cette attaque lui a fait oublier sa date de départ pour l’Angleterre, provoquant ainsi des coûts supplémentaires en termes de billet d’avion.

Elle ajoute avoir montré un enregistrement vidéo de l’attaque aux préposés du parc d’attractions. Si ces derniers se sont excusés, ils lui auraient par contre demandé de diriger sa réclamation contre leur compagnie d’assurance.

Elle estime que le personnel du parc d’attractions a fait preuve de négligence et d’imprudence, car il n’a pu assurer sa sécurité à l’intérieur du parc d’attractions et ne l’a pas prévenue du danger potentiel que représentait le cerf.

La compagnie responsable de la gestion du parc d’attractions a un délai de sept jours pour se conformer à la mise en demeure. Au cas contraire, l’expatriée envisage de porter une plainte. La sexagénaire a retenu les services de l’avoué Selva Murday.

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe