Secteur privé : 50 000 employés seront formés cette année

3 years, 9 months ago - June 29, 2017
Si 49 729 employés ont été formés dans le secteur privé en 2016, cette année, le Human Resource Development Council (HRDC) prévoit la formation de 50 000 salariés. Quels cours sont les plus prisés ? Quels secteurs sollicitent souvent ces formations ? Le point…

Le Human Resource Development Council (HRDC) gère le National Training Fund. Ce dernier offre diverses mesures incitatives aux employeurs pour développer leurs ressources humaines.

« La formation peut être exécutée en interne ou à l’externe par des établissements de formation enregistrés auprès de la Mauritius Qualification Authority», soutient-on au HRDC. Les subventions accordées par le HRDC sont fondées sur le principe de partage des coûts. Elles ne couvriront qu’une partie des dépenses de formation. En 2016, Rs 238,5 millions ont été déboursées pour financer partiellement les cours de formation.

Les cours les plus prisés

Chaque année, entre 1 000 et 1 100 employés du secteur privé sont formés par Business Mauritius. « Nous formons les employés selon le besoin des entreprises membres. Au total, il faut compter plus de 60 cours de formation offerts», dit Dhiraj Ramluggun, Head of Training chez Business Mauritius. Les cours les plus prisés sont notamment : le ‘Customer Care’, les cours sur la législation du travail et le management.

«Chaque année, nous formons entre 1 000 et 1 100 employés dans divers secteurs. Cette année, nous prévoyons que le nombre sera plus ou moins stable », indique notre interlocuteur.

Les secteurs concernés

Selon Dhiraj Ramluggun, tous secteurs confondus dans le privé réclament des cours de formation pour leurs employés. « Toutefois, la demande dans le secteur bancaire est plus régulière. Nous formons constamment des employés de banque sur les législations ; et encadrons ceux qui aspirent à devenir des managers », dit-il. Par ailleurs, le secteur manufacturier et le secteur des services sont très demandeurs en formation.

Frais à payer

Chez Business Mauritius, les cours sont financés par l’employeur. «D’ailleurs, c’est l’employeur qui choisit ses salariés qui mériteraient des formations », explique Dhiraj Ramluggun. Les prix des cours varient entre Rs 5 000 et Rs 10 000 pour une durée de 6 à 75 heures.

 Montant total de subvention débourséNombre d’employés formésNombre d’employeurs ayant bénéficié des mesures incitatives du HRDC
Année 2016Rs 238,5 millions49 7291 679

 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe