Irrigation Authority : Deepa Kheddoo out !

3 years, 2 months ago - December 18, 2017
Illustration

Illustration

Deepa Kheddoo qui occupait le poste d’Internal Auditor de l’Irrigation Authority jusqu’au lundi 11 décembre dernier ne s’attendait pas à un tel dénouement. Elle a reçu sa lettre de Termination of Employment le mardi 12 décembre l’informant que son contrat avait été résilié avec effet immédiat. Décision prise après un comité disciplinaire.

Suraj Sarjoo, président du conseil d’administration de l'Irrigation Authority, avait informé Deepa Kheddoo qu’après une réunion spéciale le 1er décembre, la décision a été prise pour la suspendre, vu qu’un comité disciplinaire venait d’être institué après une enquête interne la concernant. Le 11 décembre, l’équipe dépêchée pour prendre le contrôle de l’organisme a décidé de résilier le contrat de l’employée.

Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, explique que c’est le comité disciplinaire qui a pris cette décision. « Il a siégé et a pris cette sanction. Elle a été trouvée coupable de faute grave », précise-t-il. Mahen Seeruttun indique que c’est une équipe du ministère qui gère le côté administratif de l’organisme et qu’une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les allégations de maldonne.

C’est Deepa Kheddoo qui a dénoncé, à la commission anticorruption, Rishi Raj Sharma Hauzaree, l’ancien Acting General Manager, Yajwantee Dulthummon, l’Acting Head of Administration, Suraj Sarjoo, président de l’organisme, et un Clerical Officer au sein de l’Irrigation Authority.

Le premier nommé aurait empoché près d’un million de roupies. Concrètement, Rs 962 789 lui ont été payées à la fin du mois d’avril. Cette somme représente des arrérages pour la période d’octobre 2015 à avril 2017.

La seconde est soupçonnée d’avoir perçu Rs 69 000, représentant des arrérages qu’elle a eus comme Travel Grants. Le troisième a reçu une Entertainment Allowance tandis que le quatrième a obtenu une allocation pour effectuer le Cashier Duty, alors que cette tâche est comprise dans son Scheme of Duty.

Comité d’enquête : 30 jours pour venir avec des propositions

Le Conseil des ministres a pris la décision de mettre sur pied un comité d’enquête pour faire la lumière sur des pratiques qui auraient lieu à l’Irrigation Authority (IA).
Depuis quelque temps, une série d’allégations de maldonnes et de mauvaises pratiques ont fait surface et plusieurs employés dénonciateurs ont été suspendus. Le comité d’enquête sera présidé par Me Didier Dodin. Il aura la tâche de fouiller dans tous les dossiers de l’Irrigation Authority et de vérifier si toutes les procédures ont été suivies quand des actions disciplinaires ont été prises contre des employés. L’avocat devra aussi examiner les problèmes d’ordre relationnels et conseiller sur les voies à suivre afin de les résoudre. Il s’agit aussi d’examiner les relations entre les syndicats et la direction de ce corps parapublic et de revoir l’Employee Handbook et l’accord des procédures.

Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun indique que ces derniers temps, il y a eu des allégations contre la direction de l’IA et c’est la raison de la mise sur pied de ce comité d’enquête pour faire la lumière sur tout cela. Le comité aura une trentaine de jours pour venir avec des propositions. Ce sera l’occasion pour que tout le monde puisse venir déposer et s’exprimer, explique-t-il. Le ministre affirme aussi que « c’est de cette façon qu’on saura la vérité ».

« Le comité d’enquête devra soumettre ses recommandations selon ses Terms of reference », dit-il. Le ministre Seeruttun souligne aussi que l’Independent commission against corruption a commencé une enquête car il y a eu plusieurs lettres de dénonciation. Il affirme aussi que l’institution doit fonctionner et c’est la raison pour laquelle une équipe du ministère a été dépêchée pour le bon déroulement de l’organisme.

Les protagonistes

Cette affaire a été révélée par Le Défi Quotidien dans son édition du lundi 22 mai. Rishi Raj Sharma Hauzaree, alors directeur par intérim de l’Irrigation Authority (IA), a obtenu un montant de Rs 962 789, en avril 2017. Cela, en sus de son salaire mensuel de Rs 86 000 et d’une allocation de Rs 24 000 pour assurer l’intérim au sein de l’instance.

Rishi Raj Sharma Hauzaree, le directeur par intérim de l’Irrigation Authority (IA), a bénéficié d’un paiement additionnel de Rs 962 789 pour le mois d’avril 2017. Cette somme représente des arrérages pour la période d’octobre 2015 à avril 2017. Il a ainsi obtenu Rs 572 709,68 en termes de Car Allowance et Rs 160 358,71 et 207 680,65 en termes de Driver’s Allowance et Petrol Allowance respectivement. Pour avril 2017, Rishi Raj Sharma Hauzaree a aussi perçu Rs 22 040 comme frais de carburant. Il a perçu ces arrérages pour sa voiture alors qu’il y a l’Audi A 4 de l’ancien directeur à sa disposition.

Rishi Raj Sharma Hauzaree s’était opposé à la vente de cette voiture de fonction, soutenant qu’il allait l’utiliser. Ce bolide a été acheté en 2014 au prix hors taxe de Rs 1 129 099 pour le directeur de l’organisation. L’Audi dort au garage de l’organisme. Depuis le 1er décembre, il a été démis de ses fonctions et a repris son poste de Head of Irrigation Planning Unit de l’organisation.

L’autre cadre concerné par l’affaire est Suraj Sarjoo, président du conseil d’administration de l’organisme et employé au sein d’une entreprise publique. Depuis qu’il est en place, les filiales de la compagnie au sein de laquelle il est Service Manager décrochent des contrats les uns après les autres. De 2014 à ce jour, sa compagnie a fourni des équipements pour la somme de Rs 264 000. Des filiales de sa compagnie ont, elles aussi, bénéficié des largesses de l’organisme. Une somme de Rs 284 000 a été versée à l’une d’entre elles pour des travaux, alors qu’une autre s’est vu décerner le contrat d’assurance pour les employés de l’IA pour l’année 2016/2017. On parle d’un montant de Rs 441 063. Une autre filiale a fourni des équipements électriques pour une somme de Rs 16 000.

Pour sa part, l’Acting Head of Administration, Yajwantee Dulthummon, a été suspendue avec effet immédiat le 1er décembre lors de la réunion du Conseil d’administration. Elle est soupçonnée d’avoir perçu Rs 69 000 représentant des arrérages pour des allocations. Elle aurait utilisé la voiture de son époux pour réclamer cet argent. Or, selon ceux qui l’ont dénoncée, Yajwantee Dulthummon ne pouvait faire une telle demande car elle est divorcée. Par ailleurs, une Clerical Officer obtient une allocation pour le Cashier Duty alors que cette tâche fait partie de ses attributions.

 

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe