Banyan Tree Bank Négocie l’Acquisition d’Une Banque En Tanzanie

4 years, 10 months ago - April 26, 2016
Après plus de trois ans de présence à Maurice, Banyan Tree Bank se tourne résolument vers l’Afrique pour chercher de nouveaux relais de croissance. Elle a dans le collimateur des pays d’Afrique australe et d’Afrique de l’Est.

Pour l’heure, des demandes ont été faites auprès des régulateurs de ces pays, dont la Zambie, pour obtenir des licences d’opération. Les responsables de l’institution bancaire souhaitent pouvoir, notamment, y répliquer le modèle mauricien.

En attendant, Sanjiv Singhal, Managing Director (MD) et vice-Président de Banyan Tree Bank, annonce les négociations en cours avec les autorités tanzaniennes pour l’acquisition d’une banque et le lancement d’un bureau de représentation dans le centre financier international de Dubayy. «Un exercice de due diligence est actuellement en cours en Tanzanie. Nous prendrons une décision en nous appuyant sur cet exercice», avance le MD qui ne souhaite pas pour le moment révéler le nom de cette banque.

Si Banyan Tree Bank souhaite régionaliser ses activités en Afrique, c’est pour exploiter les opportunités de croissance que représente le continent noir dans le secteur bancaire. Dans cet exercice, l’opérateur misera sur sa spécificité, soit celle privilégiant les secteurs qui ne sont pas généralement pris en compte par les institutions financières traditionnelles. Selon Sanjiv Singhal, il reviendra au bureau de Dubayy de piloter cette stratégie africaine.

Sanjiv Singhal se réjouit que ses trois segments d’activités, à savoir le Global Business, la gestion du patrimoine et les opérations domestiques, fixés au moment de son lancement en 2013 aient atteint aujourd’hui leur vitesse de croisière et donnent des résultats encourageants.

«Aujourd’hui, nous avons un pôle offshore qui est très développé. Consciente des incertitudes qui planent sur le traité fiscal indien, Banyan Tree Bank a diversifié son marché et travaille beaucoup avec des clients européens et africains, plus particulièrement dans le secteur immobilier», souligne le n°1.

Celui-ci explique que son pôle de Global Business et celui des opérations locales – tourné essentiellement vers le financement des entreprises et des clients fortunés – contribuent à plus de 50% de son chiffre d’affaires.

D’ailleurs, après trois ans de présence, Banian Tree Bank a réalisé des bénéfices nets de Rs 128 millions pour les 12 mois se terminant au 31 décembre 2015, comparativement à Rs 113 millions pour la même période en 2014. En 2013, la banque avait en revanche subi des pertes de Rs 7,7 millions. Ce que le vice-président attribue aux dépenses et autres frais liés à la mise en place de l’infrastructure technologique et technique de la banque. Le bilan financier montre parallèlement que la banque a un portefeuille d’investissement totalisant Rs 5,5 milliards et dispose de dépôts de Rs 2,7 milliards provenant des clients.

Opérant comme une banque commerciale, Banyan Tree Bank souhaite se démarquer par des produits novateurs qui viennent répondre à des segments spécifiques de la clientèle mauricienne.

C’est ainsi qu’elle a lancé un projet pilote à d’Epinay dans le Nord. Il vise à permettre aux habitants de la région de prendre avantage de ses services bancaires tout en restant chez eux ou sur leur lieu de travail. «Il y a encore des personnes qui n’ont peut-être jamais mis les pieds dans une banque, par exemple parce qu’elles en ignorent le fonctionnement. C’est à nous d’aller vers ces gens et de leur proposer nos services. Ce que nous avons fait dans le cadre de notre programme d’éducation financière», dit Sanjiv Singhal, précisant que les habitants de cette région ont jusqu’ici ouvert 250 comptes.

«Nous avons mis en place un système pour enregistrer électroniquement leurs dépôts et retraits. Nos officiers vont d’une maison à l’autre avec de l’argent liquide pour répondre à leurs multiples besoins. En Inde, c’est une pratique courante qui est très développée dans les villages», poursuit le Managing Director. Banyan Tree Bank est la seule à offrir ce service à Maurice. Elle souhaite le lancer dans d’autres régions du pays.

Une nouvelle équipe de direction

L’équipe de direction est chapeautée par Parvin Jain comme «Chief Executive Officer». Celui est épaulé de Guness Gonpot recruté comme directeur du «Compliance», de Rishi Maheshwari, directeur des produits et de Sharmila Harel, directrice du «Private Banking». Les autres membres sont : Rajiv Bernard, Avinash Rucktooa, Sendy Thoplan, Nazmul Bashar, Veer Beesoon, Fatimah Elaheebocus, Janita Deerpaul, Keerty Deepchand-Roodurmun et Dharmaraj Teji. Les opérations locales connaîtront une nouvelle impulsion avec l’arrivée prochaine d’un ancien haut cadre d’Afrasia Bank.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe