Mauritius | Politics

July 06, 2016

Retour sur l’histoire: 1983, victoire diplomatique mauricienne à New Delhi

Une première. L’île Maurice a connu un succès diplomatique en 1983, lors du septième sommet des pays non-alignés, tenu à New Delhi. En effet, ce sommet, qui a réuni 101 pays, a reconnu la souveraineté de Maurice sur les Chagos.

D’ailleurs, c’est la première fois qu’une conférence du mouvement des non-alignés reconnaissait la souveraineté de Maurice sur Diego Garcia.

Ce sommet s’est tenu en Inde du 7 au 11 mars, alors que la Première ministre de ce pays était Indira Gandhi. La délégation mauricienne était menée par le chef de la diplomatie d’alors, Jean Claude de l’Estrac. La délégation était composée de Madun Gujadhur, alors haut-commissaire de Maurice en Inde, et Robert Honoré, secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères.

À cette époque, le concept était que l’océan Indien devait être une zone de paix. D’ailleurs, le gouvernement Mouvement militant mauricien – Parti socialiste mauricien (MMM-PSM), qui avait pris le pouvoir en juin 1982, avait mené une campagne en faveur de la démilitarisation de l’océan Indien.

Peu après juin 1982, le gouvernement mauricien avait mis sur pied un select committeepour enquêter sur l’excision de Diego Garcia du territoire mauricien. Toutefois, le rapport de ce select committee n’était pas encore prêt quand s’est tenu le sommet de New Delhi.

«EARLY RETURN»

Pour la première fois, Maurice prenait l’initiative de proposer une résolution pour la reconnaissance de la souveraineté de Maurice sur les Chagos. Le texte de la résolution se lit ainsi: «The Heads of State of Government expressed in particular their full support for Mauritian sovereignty over the Chagos Archipelago, including Diego Garcia which was detached from the territory of Mauritius by the former colonial power in 1965 in contravention of United Nations General Assembly Resolution 1514 (XV) and 2066 (XX). The establishment and strengthening of the military base at Diego Garcia has endangered the sovereignty, territorial integrity and peaceful development of Mauritius and other Sates. They called for the early return of Diego Garcia to Mauritius.»

Paul Lusaka, ambassadeur de la Zambie, présidait une commission pour débattre de la résolution. De longues discussions s’en sont suivies. Jean Claude de l’Estrac a mis tout son poids pour rallier le soutien d’un maximum de pays à la cause mauricienne. Deux voix discordantes se sont fait entendre. Elles venaient de Singapour et du Pakistan, sans doute soutenus par les États-Unis. Les discussions ont pris fin à 4h30 du matin, car la résolution devait être présentée lors de l’assemblée plénière prévue pour 10 heures le même jour. Les 101 pays présents ont tous adopté la résolution.

Interrogé le lundi 4 juillet, Jean Claude de l’Estrac nous a déclaré que «c’était la plus grande victoire diplomatique de Maurice». Toutefois, en mars 1983, est survenue la cassure au sein du gouvernement MMM-PSM. Le dossier des Chagos n’était plus la priorité de nos politiciens.

Mise en perspective

Le chantage économique se précise

«Chaque mot, chaque pause dans une phrase, chaque respiration est lourde de sens», explique un ex-ministre des Affaires étrangères. Cette règle figure dans la bible du diplomate: être méticuleusement précis et ne jamais improviser face aux journalistes. «Plus l’enjeu est important, plus le détail comporte du sens», ajoute-t-il. «Détrompez-vous, la diplomatie se joue aussi sur le terrain médiatique. Un gouvernement qui a du mal à en convaincre un autre, a souvent recours à la mobilisation de l’opinion populaire dans le pays de l’autre pour augmenter son pouvoir de persuasion», conclut-il.

C’est dans ce contexte qu’il faut analyser les déclarations du chargé d’affaires américain et du haut-commissaire britannique lors de deux cérémonies, la semaine dernière. Entre les lignes, Mark Asquino et Jonathan Drew ont transmis plusieurs messages. Mais en étant plus loquace, le représentant du Royaume-Uni à Maurice a davantage laissé transparaître le chantage économique qui se profile à l’horizon. «There are big issues facing our two governments because of the Brexit. In due time we will need negotiations with Mauritius on that. We need to be friends», a dit Jonathan Drew aux journalistes, ajoutant «friends do not take one another to court».

Dans sa déclaration aux journalistes, ce 29 juin, Jonathan Drew se réfère, non pas une, mais deux fois aux négociations post-Brexit avec Maurice. Rien n’est plus clair. Le diplomate a en fait dit ceci en des termes moins menaçants: «Le Brexit vient remettre tous les accords commerciaux que nous avons via l’Union européenne en question. Il est dans votre intérêt que l’on discute de tout cela en étant amis. N’oubliez pas que pour chaque dix roupies que vous recevez des exportations, plus de Re 1,20 provient de l’Angleterre. Êtes-vous prêts à sacrifier cela pour les Chagos?» En formulant cette menace, le Royaume-Uni et les États-Unis ne s’adressent pas au chef du gouvernement mauricien. Ils s’adressent au Mauricien en espérant que l’inquiétude citoyenne fasse reculer les projets de sir Anerood Jugnauth devant la Cour internationale de justice.

Le lendemain, Mark Asquino allait, toujours face aux questions des journalistes, confirmer cette menace en choisissant de citer les échanges commerciaux comme premier exemple de coopération Maurice-USA, juste après avoir dit que l’ultimatum concernait le Royaume-Uni et Maurice, et pas son pays.

Après le chantage, vient la distorsion du passé. Jonathan Drew, ou le Royaume-Uni, propose que les deux pays trouvent un moyen de «continuer» la discussion amicalement pour arriver à une décision qui va satisfaire les deux parties. À deux reprises, il prononce le mot «continuer», et la seconde fois, il prend même le soin de bien le dire plus fort. Or, il n’y a, de toute l’histoire, jamais eu de négociations officielles entre le Royaume-Uni et Maurice au sujet des Chagos. Toutes les tentatives de l’État mauricien sont toujours tombées dans l’oreille d’un sourd. Les Premiers ministres mauriciens, faute d’être reçus officiellement à Downing Street, ont dû profiter des couloirs de certaines conférences internationales pour aborder le sujet.

Avant tout cela, Jonathan Drew a pris la peine de faire semblant de concéder une quelconque maldonne de la part des Britanniques. Mais, là encore, le choix des mots est foncièrement précis: «What happened to the Chagossians was wrong». Mais la question de l’excision de l’archipel par les Britanniques aux dépens de Maurice est soigneusement évitée! Le tout est dit avec une politesse excessive et un sourire trop rassurant pour ne pas être inquiétant.

Mais par-dessus tout, cette déclaration et toutes ces communications des deux alliés montrent bien une chose que ni les Britanniques, ni les Américains ne peuvent plus cacher: le recours à la Cour internationale de justice par Maurice les inquiète lourdement!

 

Text by lexpress.mu
 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morismalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu