BDO-Omega Ark: troublants échanges

4 years, 10 months ago - August 09, 2016
Les langues se délient depuis que l’hôpital Apollo Bramwell est passé sous la tutelle du repreneur Omega Ark.

Des documents confidentiels entre la firme BDO et Omega Ark sont en circulation et, depuis, des zones d’ombre planent autour de cette transaction qui, selon nos informations, a failli ne pas se concrétiser.

Dans certains échanges de courriels, on peut lire une série de critères établis par BDO pour que les firmes en lice puissent aspirer au titre de Preferred Bidder. Jusqu’ici rien d’anormal. Critères envoyés à Omega Ark, mais aussi à Amsa. Ce qui prouve, donc, que l’offre de la deuxième société n’est pas écartée à ce stade.

Sauf qu’il y a une différence entre les deux correspondances. À Omega Ark, BDO demande de spécifier s’il lui est possible d’augmenter sa proposition de Rs 2,2 milliards à Rs 2,5 milliards en octobre. BDO enverra la correspondance à Amsa, le 3 novembre, sans cet élément. Or, la firme dubaïote avait, elle, fait une proposition de rachat d’Apollo Bramwell pour Rs 2,55 milliards.

Quant au reste des critères, tout est inchangé. En l’occurrence, une preuve de la capacité financière de la firme, avec l’appui d’une banque réputée (comfort letter), pour le paiement de la transaction, un mois après avoir été nommé Preferred Bidder ; un plan pour l’emploi des médecins, des infirmiers et les employés de l’administration. Ajouter à cela, la firme doit être prête à s’engager dans des exercices de due diligence, à placer 10 % de la somme de la transaction dans un compte escrow une fois que le titre est attribué et une somme de Rs 20 millions qui sera retenue du compte escrow si le deal tombe à l’eau.

En réponse, le CEO d’Amsa, Partha Banerjee, répondra qu’il est prêt à venir à Maurice pour discuter avec les autorités. Le 3 novembre toujours, BDO lui explique qu’elle ne peut rencontrer personne ni négocier, étant au stade des évaluations.

D’autres sources, cette fois au niveau du gouvernement, indiquent que des voix discordantes s’étaient élevées pour que la NIC Health Care, qui gère l’hôpital depuis la chute du groupe BAI, n’aille pas de l’avant avec Omega Ark. Ce qui impliquerait qu’il aurait fallu recommencer l’exercice d’appel d’offres. Une option qui ne s’offrait pas aux autorités, celles-ci voulant trouver un repreneur pour Apollo Bramwell au plus vite.

Quant à la firme BDO, elle maintient que «tout a été fait dans la transparence». Et que, dès le départ, la firme Omega Ark avait été la seule à avoir proposé le rachat immédiat initialement, c’est-à-dire avant que la nouvelle formule ne soit proposée.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe