Politique monétaire : hausse de 4 à 4.5 % du taux directeur

1 month, 2 weeks ago - December 15, 2022
Politique monétaire : hausse de 4 à 4.5 %
Repo rate: Hausse cumulative de 265 points de base en 12 mois

Le Repo Rate de la Banque de Maurice (BOM) passe de 4 à 4.5 %. Une décision prise, par les membres du Monetary Policy Committee qui se sont réunis hier mercredi 14 décembre.

Face à la presse ce matin, Harvesh Seegoolam, le gouverneur de la BOM, a expliqué que cette hausse est due à l’inflation qui passe de 5 à 6 %. Cependant, il prévoit une croissance de plus de 7% pour 2022 et 5% pour 2023.

Repo rate: Hausse cumulative de 265 points de base en 12 mois

La politique de normalisation monétaire se poursuit. La Banque de Maurice, qui a ouvert le bal en mars avec une hausse du taux repo de 0,15 point de base l’a clôturé hier avec une nouvelle hausse de 50 points de base lors de la réunion du «Monetary Policy Committee».

En tout et pour tout, le Comité de politique monétaire (MPC) de la Banque de Maurice (BoM) a apporté quatre majorations du taux directeur en une année, totalisant 2,65 %. Cela entraîne le taux repo à 4,50 % au terme de l’année calendaire 2022. Une démarche qui s’inscrit dans sa politique de combattre l’inflation. Toutefois, on peut se demander jusqu’où ira le recours au taux d’intérêt pour contenir les pressions inflationnistes alors même que certains économistes et autres spécialistes de la finance rappellent les limites de cette politique. D’ailleurs, une récente étude de la Banque mondiale, intitulée Risk of Global Recession in 2023 Rises amid Simultaneous Rate Hike, note que «the currently expected trajectory of interest-rate increases and other policy actions may not be sufficient to bring global inflation back down to levels seen before the pandemic».

De son côté, le gouverneur de la BoM, Harvesh Seegolam, a justifié cette nouvelle hausse du taux repo comme une mise en ligne avec sa politique de normalisation monétaire, enclenchée depuis le début de l’année, et qui doit se poursuivre, vu que les coûts macroéconomiques, associés aux attentes inflationnistes, si elles ne sont pas correctement anticipées, peuvent être élevés. «Nous avons opté pour un taux moins agressif de 50 points de base qui permettra de réduire les différentiels de rendement avec les autres pays, de contenir la volatilité du marché forex et les pressions inflationnistes, sans pour autant nuire à la croissance», souligne le gouverneur.

Harvesh Seegolam est conscient que les différentes hausses du taux directeur ont déjà un impact direct sur l’endettement des ménages et des entreprises. D’où la décision de la BoM de déployer une série de mesures pour soulager la population et la communauté des affaires. Ainsi, les banques seront autorisées à être flexibles pour restructurer les facilités de prêt de leurs clients afin qu’ils puissent respecter leurs engagements financiers. Dans le même souffle, la BoM s’engagera avec les banques commerciales à introduire une série de mesures ciblant les ménages et les PME, dans le but d’apaiser leur servicing de dette. Des mesures macroprudentielles seront aussi proposées par la banque centrale pour assurer la résilience du secteur bancaire.

Véritable choc sectoriel

Harvesh Seegolam rappelle à cet effet que le MPC avait abaissé le taux directeur à 1,85 %, après deux baisses successives à hauteur de 150 points de base pendant la pandémie, afin d’aider à soulager les difficultés financières des emprunteurs pendant les périodes de test, et ainsi éviter qu’un véritable choc sectoriel n’affaiblisse le système financier. «Les taux d’intérêt à Maurice sont restés à des niveaux relativement bas pendant près de deux ans. La reprise économique en cours, bien ancrée, a donné au MPC une marge de manœuvre pour poursuivre le processus de normalisation face à une inflation accrue depuis le début de l’année.»

Par ailleur s, vu la reprise continue de l’activité économique, les services économiques de la banque maintiennent leurs prévisions de croissance de 7 % pour l’année et de 5 % en 2023. Toutefois, Harvesh Seegolam soutient que ces projections de croissance restent soumises aux incertitudes mondiales actuelles. Avec 870 000 arrivées touristiques déjà enregistrées, couplées aux réservations dans les établissements hôteliers en marge de la haute saison, le patron de la BoM est d’avis que l’objectif du million de touristes pourrait être atteint.

Quid des recettes touristiques ? À cet effet, il précise que, depuis le début de l’année, les recettes touristiques brutes ont avoisiné Rs 48,3 milliards, soit USD 1 milliard.

Nouvelle politique monétaire

C’est fait. Un nouveau cadre de politique monétaire sera lancé en janvier 2023. Ce nouveau mécanisme vise à cibler l’inflation d’une manière flexible. L’objectif étant d’arriver à un taux se situant dans une fourchette de 2 à 5 %, avec l’objectif d’atteindre 3 % à moyen terme, comme le recommande le FMI. Le «key repo rate» sera également remplacé par le «key rate». Harvesh Seegolam rappelle que, dans le cadre de l’introduction d’une nouvelle politique monétaire, la BoM a commencé, à compter du 4 août 2022, l’émission d’un «7-Day Bank of Mauritius Bill» à toutes les banques. Cet instrument améliorera davantage le mécanisme de transmission de la politique monétaire et contribuera à ancrer les taux du marché monétaire à court terme.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagalegaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouispostPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe