Secteur Bancaire: La Banque de Maurice Tire la Sonnette d’Alarme

9 years ago - June 11, 2013
Manou Bheenick : « This bad deal (Rs 2,7 billion of four of our banks) in India sends a warning signal to the banking sector »

La Banque de Maurice a tiré la sonnette d’alarme sur le secteur bancaire cette semaine. Le gouverneur de la BoM, Manou Bheenick, intervenant lors du dîner annuel de la Mauritius Bankers’ Association (MBA), jeudi soir, a fait un tour d’horizon des plus critiques surtout à la lumière du scandale des arnaques financières sur le plan local et le contrecoup avec un préjudice de Rs 2,7 milliards essuyé par quatre banques lors de leurs transactions avec des clients à l’étranger, notamment en Inde. Il a saisi également l’occasion pour rappeler aux opérateurs bancaires que la politique de zéro tolérance est de mise en matière de lutte contre le blanchiment de fonds avec cinq banques commerciales sous la menace de fortes amendes pour non-respect des directives et pour contravention à la loi.

Dans la conjoncture, l’une des préoccupations majeures de la Banque centrale demeure le fait que « despite all care and diligence, banks are not totally shielded from fraud risks or financial crimes ». Le gouverneur de la Banque de Maurice prend à témoin les récentes arnaques financières avec pas moins de 2 031 victimes se présentant au Help Desk à la BoM Tower avec des réclamations officielles de Rs 769 millions. Tenant en ligne de compte le fait que d’autres victimes hésitent encore à se dévoiler, cette institution est d’avis que la barre du milliard est déjà passée.

Avec sa verve habituelle, Manou Bheenick a remué le couteau dans la plaie en faisant comprendre aux banquiers que « recently the banking sector has been shaken again out of its comfort zone. It was not a moment of glory for bankers and the Central Bank to realize that they have been outwitted by scammers using the loop holes in the regulatory framework ». Quelques secondes plus tard, il rajoutera que « it was certainly not flattering to any of you learn that a number of bankers may have fallen prey to the Ponzi Schemes – we cannot put this on their financial illiteracy, can we ? It is rather a worrisome fact ».

Face à cet état de choses, la Banque centrale préconise un renforcement des « compliance functions to protect your institutions from being used as conduit for illicit activities ». Manou Bheenick s’appesantit sur la nécessité d’une vigilance à toute épreuve à toutes les étapes des opérations bancaires, mais principalement en première ligne. « The front-liners need to be well-versed in compliance legislation, manuals and procedures and be able to detect suspicious transactions at an early stage, thus minimising the risks of fraud », fait-il comprendre.

Le prix du non-respect des règlements est relativement élevé. « Notre enquête a révélé que certaines banques commerciales ne respectent scrupuleusement le cadre légal et les directives formulées dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de fonds. Cinq d’entre elles font actuellement face à de très lourdes amendes à être imposées avec la bénédiction du Directeur des Poursuites publiques », avertit Manou Bheenick à ce chapitre.

« Appât du gain »

Le gouverneur de la Banque de Maurice n’a pas manqué de commenter la récente mésaventure de quatre banques mauriciennes dans leurs opérations avec des sociétés de l’Inde. Sur des avances de Rs 3,5 milliards accordées à ces clients étrangers, quelque Rs 2,7 milliards devront être amorties (impaired) car ceux-ci ne sont plus en mesure d’effectuer les remboursements nécessaires. Il a évoqué la possibilité des efforts coordonnés des quatre banques, avec ou non l’assentiment de la Banque Centrale, pour recouvrer le montant en question.

D’abord, il a voulu être rassurant en faisant comprendre que ces avances ne représentent même pas 1% des avoirs de ces banques. « This is only a drop in the bucket and there is no need for the public to be alarmed. Depositors’ money is not at risk », dit-il.

Tout de suite après, Manou Bheenick enchaîne que « this bad deal sends a warning signal to the banking sector about the level of non-performing loans (…) Banks need to be extra-careful when extending cross-border credit ». Il met l’accent sur le fait que les banques mauriciennes doivent avoir une excellente maître du cadre légal pour les debt recovery processes dans les pays où elles comptent opérer.

Dans le cas de l’Inde, la Banque de Maurice attire l’attention au sujet du « cumbersome process of crystallizing collateral » et le principe de « naming and shaming of the non-performing corporate customers ». Des photos des mauvais payeurs des banques sont même publiées dans la presse. Manou Bheenick se demande si « maybe it is high time that we start considering to bring amendments to our own law to disclose the name of the top defaulters ».

En conclusion, le gouverneur de la Banque centrale ne cache pas ses inquiétudes devant la prévalence de l’esprit zougader dans le pays car « it is l’appât du gain which motivated the public to invest in placements that offered unrealistically high returns ». Il souhaite voir le partenariat solide entre la Banque de Maurice et la MBA se renforcer davantage, avec accent sur les « four Rs of a sound banking sector – Regulation, Reputation, Results and Resilience ».

 

Text by Le Mauricien

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagalegaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe