Hélicoptères: Trois Opérateurs Privés Dans Nos Cieux Bientôt

7 years, 8 months ago - June 09, 2016
Air Mauritius veut séparer son pôle hélicoptères de ses opérations avions en créant ...

Air Mauritius veut séparer son pôle hélicoptères de ses opérations avions en créant ...

Image by lexpress.mu

Elles veulent étendre les services d’hélicoptère et offrir une nouvelle expérience aux Mauriciens. Trois compagnies d’hélicoptères privées ont manifesté leur intérêt pour commencer ces activités.

Si le ministre du Tourisme Xavier-Luc Duval affirme que la décision a été prise il y a un an, il confirme que les trois sociétés ont obtenu leur permis d’opération récemment. «Nous avons donné le permis à trois opérateurs dans l’espoir qu’ils reviennent. Là nous attendons qu’ils fassent toutes leurs démarches auprès du département de l’aviation civile», confie-t-il.

Selon le ministre, ces «autres produits» vont non seulement moderniser le service, mais aussi amener un nouveau souffle au secteur de l’hélicoptère, d’autant plus que «les hélicoptères d’Air Mauritius sont des monomoteurs et sont très vieux». «Ils vont assurer un nouveau service entre Maurice et La Réunion», précise Xavier-Luc Duval.

Sur les trois compagnies, seule RotorEquip annonce le début de ses opérations en août. «Nous avons vu que Maurice est limité en termes d’activités liées aux hélicoptères. Nous avons fait une demande au département de l’aviation civile. Les cinq étapes seront bientôt complétées», espère Christopher Piggott de RotorEquip.

Enregistrée à Maurice depuis 2009, la compagnie est composée de 62 % d’actionnaires mauriciens et 38 % d’étrangers. RotorEquip est aussi membre de l’Helicopter Association International.

Excursions nocturnes

Cette compagnie propose une panoplie de services 24/7, dont le transfert aéroport-hôtel, des vols touristiques avec une visibilité à 180 degrés, le transfert vers l’île de La Réunion et les excursions en journée. Les engins utilisés : le nouvel airbus H155B1 qui peut transporter huit à 12 passagers, avec un grand espace pour les bagages et un monomoteur EC130 B4/T2 nouvelle génération, qui peut transporter six passagers. Christopher Piggott, avec 30 ans d’expérience dans l’industrie des hélicoptères, pilotera les opérations. La base d’opération est le Yu Lounge à l’aéroport SSR.

RotorEquip pense déjà à l’avenir. La compagnie veut offrir des services innovants, notamment des services médicaux d’urgence en hélicoptère, des excursions du Port-Louis Cruise Liner Terminal, des excursions de nuit, un affrètement corporatif pour les hommes d’affaires, des études aériennes et des visites de sites. Elle veut également lancer une Flight Training and Technical Academy pour améliorer la technologie des transferts et augmenter la sensibilisation parmi les Mauriciens passionnés d’aviation.

Le concept Îles Vanille

Un autre prestataire est Corail Hélicoptères de La Réunion. Son directeur Fabrice Lourme, qui s’était confié dans nos colonnes, avait affirmé être en négociation depuis deux ans avec les autorités mauriciennes «en vue d’implanter une filiale à Maurice afin d’optimiser nos activités touristiques». «L’idée du concept Îles Vanille vient offrir la possibilité d’associer les deux destinations, avec un intérêt pour les deux îles», déclare-t-il.

Outre des vols touristiques, des transferts aéroport-hôtel, Corail Hélicoptères veut proposer des traversées inter-îles, dans ses appareils bimoteurs, notamment des Écureuils AS 355 NP, équipés de deux turbines et dont la capacité maximale des réservoirs est de 730 litres. L’express a sollicité Corail Hélicoptères pour connaître le début de ses opérations mais en vain.

La troisième compagnie est Helilagon. Basée à l’île sœur, elle a plus de 25 ans d’expérience dans le transport de passagers. La flotte est composée de neuf hélicoptères Écureuils Eurocopter, dont six biturbines et elle a jusqu’à présent transporté plus de 450 000 passagers.

Un autre opérateur, Hellitimes, avait fait une demande de permis pour opérer un service d’hélicoptère en utilisant deux Eurocopters AS355 – F2S, qui peuvent transporter six passagers chacun. Son directeur, Philippe Hitié de Summertimes qui dit ne pas vouloir «dévoiler sa stratégie», souligne que la demande est toujours en cours.

Du côté d’Air Mauritius, la compagnie a voulu séparer les opérations avions de celles liées aux hélicoptères en créant la Mauritius Helicopters Limited. Cette filiale commerciale vient, selon le Chief Executive Officer Megh Pillay, taire «cette rumeur persistante» pour trouver un repreneur pour son pôle opérations hélicoptères.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagalegaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyaKPMGlandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBnceNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouispostPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe