Subsides sur le fret aérien vers l’Europe: ce qui change pour les exportateurs

4 years, 7 months ago - August 03, 2016
Après le tourisme, c’est au tour du secteur de l’exportation de bénéficier du soutien étatique. Comme annoncé par Pravind Jugnauth vendredi, le secteur manufacturier, surtout celui à valeur ajoutée destiné aux marchés de niche, se voit offrir une baisse de 40 % du fret sur l’Europe et ce, avec la collaboration d’Air Mauritius (MK).

Pourquoi seulement l’Europe ? se demande-t-on dans ce milieu. L’explication, de Megh Pillay, Chief Executive Officer (CEO) d’Air Mauritius, est que la compagnie aérienne nationale ne vole que sur Paris et Londres en direct sur l’Europe. Les autres destinations n’étant desservies qu’avec des compagnies partenaires.

Jusqu’ici, toutes les lignes aériennes desservant Maurice, ainsi que des hôtels, bénéficient de l’appui marketing, entièrement financé par le Budget national, de la Mauritius Tourism Promotion Authority.

Chez Air Mauritius, l’on est d’avis que cette provision budgétaire étendue aux exportateurs aura un effet bénéfique multiplicateur sur l’économie. «Elle permettra aux exportateurs de produits haut de gamme de dégager un avantage concurrentiel sur un marché mondial très compétitif tout en optimisant l’exploitation de la capacité de fret d’Air Mauritius», fait valoir Megh Pillay.

Rabais spéciaux

Il ajoute que lors des discussions préalables avec des dirigeants de la Mauritius Export Association et des exportateurs, MK a aussi offert à ces derniers l’opportunité de prendre avantage de rabais spéciaux disponibles en «last-minute». À titre d’exemple, sur des vols qui partent avec de l’espace fret inutilisé.

«Pour les destinations où nous n’avons pas de liaisons directes, comme les États-Unis, le Japon ou la Scandinavie, nous opérons avec d’autres lignes partenaires. Avec celles-là, il nous faut bloquer l’espace d’avance pour nous assurer d’un transit ponctuel et efficace.»

Qu’en est-il du risque financier que l’espace réservé ne soit pas par la suite utilisé ? «Nos actionnaires ne peuvent encaisser cette charge. Donc, une synchronisation pointue des besoins imprévus des exportateurs par rapport à la disponibilité est nécessaire, faute d’un filet de protection.»

De gros-porteurs A-340 et A-330 d’Air Mauritius sont utilisés en combi passagers et fret sur les vols régionaux et long-courriers. Pour les passagers, le taux de remplissage moyen varie de 75 à 79 %, alors que pour le fret, il tourne autour de 60 %. Cette dernière activité est, selon MK, plus compliquée à exploiter.

Toujours selon Megh Pillay, avec la concurrence accrue, non seulement à Maurice mais à travers le monde, le seuil de rentabilité pour les deux types d’activités monte car les prix baissent suivant la surcapacité de l’offre. Les derniers chiffres de l’International Air Transport Association parlent d’eux-mêmes. L’association du transport aérien a enregistré en 2015-16 une baisse de rendement de 12 % pour le transport des passagers et de 18 % pour le cargo.

Pour mieux rentabiliser ses activités commerciales, Air Mauritius vient de consolider ces deux volets des opérations sous une seule direction à Plaisance et aux grands aéroports de fret desservis.

Avinash Goburdhun: «Le gouvernement a été attentif»

Les exportateurs concernés accueillent favorablement la baisse de 40 % du fret sur l’Europe. À l’instar d’Avinash Goburdhun, Managing Director de Wensum Ltd, qui emploie 500 personnes. Ce spécialiste de l’habillement sur mesure et du prêt-à-porter exporte 95 % de ses produits par avion vers l’Angleterre.

«Nous avons, à travers la MEXA, réclamé un meilleur taux de fret. Le gouvernement a été attentif à notre demande et ça nous permettra de produire de l’habillement rapide (fast fashion) dans les temps.»

Avinash Goburdhun explique qu’avec le Brexit, bon nombre de clients refusent d’acheter en quantité importante. «Nous devons donc livrer très vite en petites quantités et cette mesure nous aidera énormément.»

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe