Flacq: les Nazurally, éleveurs de père en fils

3 years, 10 months ago - June 14, 2017
Karim Nazurally (à droite) ne peut imaginer sa vie sans ses bêtes...

Karim Nazurally (à droite) ne peut imaginer sa vie sans ses bêtes...

Image by lexpress.mu

Le métier d’éleveur de bétail se perd. Engagée dans l’élevage de bovins depuis 1974, la famille Nazurally raconte son quotidien et les enjeux de ce métier exigeant mais indispensable.

Le temps est couvert et le vent souffle fort à Mont-Ida lorsque nous arrivons chez les Nazurally. Un homme âgé, de petite taille, s’empresse de nous accueillir et de nous ouvrir les portes de sa maison. Lui, c’est Karim, le grand-père Nazurally. Dès le premier coup d’oeil, il se sent en confiance et on le sent prêt à se raconter. Mais chaque chose en son temps. Son épouse étant de sortie, il demande à sa bru de préparer un thé chaud pour nous réchauffer.

Il a beaucoup à partager. «Mo ti komans lelvaz ar deux vaches. Dépi 1974, mo la dan. Boku zafer monn fer. Mo ena enn l’amour pour sa ban zanimo- la. Tou monn éna, vaches, taureaux, génisses.»

Outre l'élevage des vaches et des taureaux, il a également travaillé comme laboureur dans les champs à l’époque, mais il préfère parler de son troupeau. Le quotidien d’un éleveur, c’est les traites, la récupération du fourrage, la préparation et la distribution subséquente de la nourriture aux animaux, le nettoyage des étables, leurs soins et la surveillance de leur santé. Depuis qu’il a commencé à nourrir les vaches laitières et les taureaux, Karim Nazurally a vécu presque sept jours sur sept avec eux. Dans son étable située juste à l’arrière de sa maison, il connaît le nom de chacune des vaches et autres bovins. Son objectif est de leur rendre la vie le plus confortable possible.

Dès la naissance des vaches jusqu’à la fin de leur lactation, soit environ six ans, Karim Nazurally reste à leur chevet. Il prend aussi soin des futures mamans et les aide à mettre bas. «Péna ler ou bizin al get zot dan létab. Kan zot met bas, ou bizin res ar zot.» Et les vétérinaires ? «Des fwa zot tardé pou vini ek si bann vas pe met bas tro tar, zot pa vini. Me ou pa kapav les zanimo koumsa. Mo mem mo konn okip zot, tou sa lane mo ladan la.»

Très écouté

Il évoque ses connaissances sur le sujet. «Bé parfoi kan lapat veau la tassé, mama la souffert. Ou bizin met ou la main endan ou poussé ek apre ou dres so lapat. Zamais ou riser koumsa mem.» Il raconte que même les professionnels n’hésitent pas à lui demander conseil. «Mem bann vétériner inn deza dimann moi kouma pou fer. Moi tou letan enn kitchoz ki mo koner, zamais mo pou casiet. Dimain mo pou ferme lizié mo pe alé. Mo les enn lot fer aster.»

A part les soins, nourrir le troupeau de bétail prend aussi beaucoup de temps dans son quotidien. «Kan mem nou manz mwins, fode pa manzé zanimo manké.» En sus du fourrage, il explique l’importance du cowfeed et d’autres manzé du lait pour assurer la santé et force du bétail. «Pou enn repa, vas la manz 10 liv pasé et ca, zis so konsantré sa. Apre ou bizin donn li so fouraz ek so dilo.»

Si autrefois, c’était lui qui allait chercher le fourrage, maintenant, c’est son fils et son petit-fils qui s’en occupent. Il est fier de son petit-fils Sameer et avoue qu’il souhaite transmettre ses connaissances sur l’élevage à ce jeune de 19 ans. Bien qu’il doive se lever à 4 heures, Sameer ne se plaint pas. Il enfile ses bottes et part chercher du fourrage dans la camionnette, en compagnie de son père. Il se joint à la conversation et nous explique qu’il faut laver l’étable le matin avant de donner à manger au bétail. Geste qu’il faut répéter l’après-midi.

Pour trouver le fourrage, «ban tablisman ed nou. Zot fer nou koné kan ek kot éna lapay. Apré gouvernman osi anvoy papie pou nou al rodé. Ou bizin amenn ou kart lidantité. Bannla pou pesé komié la- pay ou pé pran ek pou note ou niméro kamion. Si ounn alé san papie, mem avek ou transpor, zot fer ou retourné», explique le fils de Karim Nazurally, Mohammed Ali.

Épargné

Karim Nazurally raconte aussi qu’il a réussi à acheter une cuve qui lui permettait de produire du biogaz, il y a une quinzaine d’années. «Nou ti gagn enn led avek l’Amerik dan Cowbreeders Association. Dans 10, mo tousel ti gagn sa. Nou ti pé fer biogaz ar sa. Tou lirinn ek eksreman ti pé servi. Enn la zourné ti pé gagn gaz ladan. Tipé kwi, tipé sof dilo pou donn vas. Sirtout liver, zot pa rod bwar delo.»

Toutefois, depuis deux ans, il ne peut plus produire du gaz à cause d’une fuite. «Sa tipé bien fonksyoné kot mwa. Dernié kout, bannla ti pé dir mwa : Ou pé gagn gaz ar sa me ou pa kontan gagn kouran ar sa ? Mé banla inn négliz sa. Komie fwa, monn téléfoné pou vinn répar sa cuve-là. Bannla inn dir pas kass latet, mo pou anvoy dimounn. Dé zan fini pasé ek pa finn trouv narien.»

Il a été épargné par la fièvre aphteuse. «Kot nou gran mersi pa ti ena mé selman mo pé dir ou, si sa la fiev la pa ti passé, tou zanimo, toreo res dan l’étab. Enn dimounn pa ti pé vinn get zanimo kot nou. Okenn ti elver, enn zanimo personn na pa ti pou kapav vandé.»

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe