MK: le ministère du Travail institue un comité pour rétablir les négociations

1 year, 6 months ago - May 29, 2020
Air Mauritius : Les premières notifications de licenciements; MK: «Les administrateurs ne sont pas en position d’imposer l’annulation des accords collectifs» le syndicat des pilotes; MK ne peut plus recruter des pilotes étrangers;

Air Mauritius : Les premières notifications de licenciements

Des employés d’Air Mauritius reçoivent la visite d’éléments de la CID avec en leur possession une liste de Crew Names.

Des membres du personnel de la compagnie aérienne nationale, Air Mauritius, seraient déjà en présence de leur notification de licenciement. Ils seraient au nombre d’une cinquantaine, dont l’âge serait proche du départ à la retraite. C’est ce qu’indiquent des sources concordantes en l’absence de communication officielle. Ces employés auraient été informés que leurs services ne seraient plus requis par la compagnie aérienne à partir de la fin de ce mois.

D’autre part, des employés de la compagnie aérienne, principalement des membres du personnel navigant, reçoivent la visite de membres de la force policière en civil depuis le début de cette semaine. Ils sont en possession d’une liste de Crew Names dans le cadre d’une vérification formelle des noms, adresses et cartes d’identité nationale. « Ce mardi, des membres de la CID ont débarqué chez moi pour me poser une série de questions d’ordre personnel. Cette démarche me paraît bizarre. Un des officiers a fait état d’instruction pour vérifier si les employés sur la liste en sa possession sont toujours à la même adresse », a fait comprendre un des employés d’Air Mauritius, qui a également pris contact avec ses autres collègues pour vérification.

MK: le ministère du Travail institue un comité pour rétablir les négociations

Les employés d’Air Mauritius (MK) et les syndicats ne veulent pas lâcher prise. «Il est clair que le ministre est en pourparlers avec les syndicats et les administrateurs», fait ressortir Ivor Tan Yan, représentant syndical de la Mauritius Air Line Pilots Association (MALPA) et l’Association des Support Engineers, suivant sa rencontre avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn. Dix syndicats de MK étaient conviés hier,mardi 26 mai au bureau de ce dernier pour entamer des discussions, suivant l’ultimatum des administrateurs de MK. Selon lui, il y a eu plusieurs retombées lors de cette réunion.

Tout d’abord, le minis- tère du Travail va instituer un comité, présidé par son per- sonnel, afin de rétablir les négociations. «Depuis le 1er juin, on a toujours dit qu’on voulait négocier», rappelle Ivor Tan Yan. D’expliquer que les syndicats ont appris que Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool, administrateurs de MK, ont, par le biais d’une correspondance, demandé à ce qu’ils soient exemptés de l’article 72 de la Workers’ Rights Act 2019, qui stipule que les négociations sont obligatoires. «Il est clair que le ministre a remis les pendules à l’heure et a rappelé les négociations.»

Ensuite, les syndicats ont demandé un moratoire pour que l’assemblée générale puisse se tenir au plus vite pour prendre une décision concernant l’accord collectif qui a été négocié depuis 40 ans. «Les administrateurs ont exigé d’annuler l’accord collectif pour éviter les licenciements. Mais nous ne pouvons pas prendre cette décision. Les administrateurs sont en train de prendre des décisions abusives», souligne le négociateur syndical.

Une autre remarque des syndicats concerne les administrateurs qui, selon eux, n’ont fait aucune proposition pour savoir quelles sont les conditions qu’il faut revoir pour sauver l’emploi au sein de MK. Ivor Tan Yan explique que la masse salariale représente 18 % des dépenses de la compagnie aérienne. «Dans le Collective Bargaining il existe plusieurs conditions qui ne sont pas liées aux salaires, mais sont axées sur les conditions de travail. C’est la raison pour laquelle le ministère demande aux administrateurs d’être raisonnables.»

L’express a sollicité le ministre Soodesh Callichurn pour des éclaircissements, en vain.

MK: «Les administrateurs ne sont pas en position d’imposer l’annulation des accords collectifs» le syndicat des pilotes

Ils ne comptent pas renoncer aux accords signés entre les syndicats et la direction d’Air Mauritius. C’est ce qui ressort d’une lettre envoyée par les responsables de l’Airline Employees Association, un des syndicats qui représente l’intérêt des pilotes d’Air Mauritius au président du Redundancy Board.

«Les administrateurs ne sont pas en position d’imposer l’annulation des accords collectifs, qui représentent des années d’efforts et de négociations» précise les responsables du syndicat. De plus, même avec le Covid-19 Act qui est en vigueur, ils estiment que les licenciements ne peuvent pas avoir lieu sans négociations au préalable et que les accords qui parlent de dégraissage pour raisons économiques doivent être respectées.

 

 MK ne peut plus recruter des pilotes étrangers

Le ton est donné. Dans le but de protéger les interêts du personnel navigant d'Air Mauritius (MK) suite à la menace des administrateurs de renvoyer 50 % des pilotes, l’International Federation of Airline Pilots’ Association (IFALPA) a émis une interdiction de recrutement de la part de MK. De plus, les pilotes étrangers refuseront de postuler aux avis de recrutement de la compagnie nationale d’aviation. C’est ce que le président de la Mauritius Airline Pilot Association (MALPA), le commandant Patrick Lile, a confirmé à ses membres, ce 28 mai 2020.

Cette décision a été prise afin de dissuader les pilotes à travers le monde d'envoyer leur lettre de candidature à la compagnie nationale. «Nous avons alerté la fédération internationale de la manière brutale dont les administrateurs souhaitent licencier une partie des pilotes», a déclaré Patrick Lile, qui a agi de concert avec son panel juridique.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe