À partir du 1er février – CEB : hausse de 19% à 29,5% des tarifs

1 month, 2 weeks ago - December 19, 2022
Joe Lesjongard

Joe Lesjongard

Les abonnés consommant moins de 300 unités par mois, chiffrés à 350 052, exemptés de cette majoration Fisib Sote

Joe Lesjongard, ministre de l’Énergie, a confirmé une opération Fisib Sote avec les nouveaux tarifs du Central Electricity Board. À partir du 1er février prochain, la facture d’électricité subira une majoration dans la fourchette de 19% à 29,5% dépendant de la consommation mensuelle. Seuls les abonnés consommant moins de 300 unités par mois, soit 350 052, selon les chiffres du ministre, seront exemptés de ce coup de massue administré par le gouvernement en cette fin d’année.

Le ministre Lesjongard a trouvé que la grande majorité des particuliers ne subiront pas cette augmentation. Pour les consommateurs résidentiels utilisant entre 301 unités et 500 unités mensuellement, une augmentation tarifaire de 19,2%, soit Rs 1.69 par unité, est prévue. Pour ceux avec une consommation de 400 unités, l’augmentation tarifaire sera applicable uniquement sur les 100 unités de consommation, soit 44 356 abonnés du CEB, tombant dans cette catégorie. Il indique que cet abonné-type qui paie généralement Rs 2681 mensuellement, se verra facturer à hauteur de Rs 2850 à partir de février 2023.

En ce qui concerne les abonnés résidentiels qui utilisent entre 501 et 1000 unité, ils devront faire face à une augmentation de 21,8%. Cela touchera environ 13 000 consommateurs qui, en moyenne, avec une facture de l’ordre de Rs 7 000 mensuellement. Pour les foyers dans la catégorie de 1 001 à 1 500 unités, une augmentation de 24.4% sera applicable; cela se rapporte à ceux qui payent en moyenne Rs 11 000 mensuellement.
Les consommateurs résidentiels, au nombre de 483, ayant fait usage de 1 501 à 2 000 unités subiront une hausse de 26.9%. Pour ceux avec plus de 2 000 unités, l’augmentation prévue est de 29.5% ; normalement, cela touchera les IRS, les villas, bungalows. Le ministre précise que des 410 000 consommateurs résidentiels, 350 052 ne devraient pas être affectés par cet ajustement à la hausse, soit 85% des consommateurs résidentiels.

Le Social Tariff pour les ménages sous le Social Register demeure inchangé. Joe Lesjongard avance que le CEB a fait une proposition à la Utility Regulatory Authority, relevant de la discrimination positive, c’est-à-dire que ceux qui consomment plus d’électricité en particulier aux heures de pointe sont encouragés à réduire leur consommation.

Au regard de la facture d’électricité des commerces, le ministre indique que des 46 714 clients commerciaux, 34 226 (soit 73% ) utilisent moins de 400 unités par mois. Ils ne subiront aucune hausse de tarif. Pour les commerçants dans la fourchette de 400-800 unités, la hausse s’élève à 6,4%. Les 400 premières unités ne seront pas comptabilisées dans la facture; cependant entre 401 et 800 unités, ils devront s’acquitter de Rs 10.65 pour chaque unité.

D’autre part, l’unité est à Rs 11.16 au sujet des commerçants qui en utilisent plus de 800. D’autres catégories de consommateurs, dont ceux dans les secteurs bancaires et financiers, auront une incidence des hausses de tarifs à de divers pourcentages.

Par ailleurs, Joe Lesjongard estime que le secteur industriel – qui a été subventionné depuis plus de 30 ans – ne peut plus bénéficier de cette facilité. Dans ce contexte, le CEB a proposé à la URA de réviser le tarif pour les consommateurs industriels et de l’étaler progressivement sur une période de deux ans.

Joe Lesjongard rappelle que c’est l’Utility Regulatory Authority qui est souverain dans la décision d’augmenter le prix de l’électricité, du pourcentage ou si on doit maintenir ou baisser le prix.

Électricité : une hausse de tarif pour ceux consommant plus de 300 unités à compter du 1er février 2023

Le tarif de l’électricité connaîtra une hausse de 19 à 29 % à compter du 1er Février 2023. Cependant, cette hausse dépendra de la consommation des abonnés. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Utilités publiques, Joe Lesjongard, en conférence de presse, ce vendredi 16 décembre.

Il précise que cela ne concernera pas tous les clients du Central Electricity Board (CEB). 85% des 410 031 abonnés ne seront pas concernés par cette hausse, soit ceux consommant moins de 300 unités, a-t-il indiqué.

Text by Le Mauricien

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagalegaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouispostPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe