Education

May 28, 2013

Prevoc : L’Abandon de la Prise en Charge Conjointe MITD-Collèges Souhaitée

Au sein des collèges et dans les centres du Mauritius Institute of Training and Development (MITD), tous s’accordent à dire que la prise en charge des cours pour les troisième et quatrième années d’étude de la filière Prevocational Education par deux organismes distincts et totalement différents dans leur structure de gestion est loin de donner des résultats satisfaisants à tous les niveaux.

« Sistem-la pa bon ditou » : voilà ce qu’on entend partout. Il y a environ quinze jours, lors d’une réunion des représentants de divers organismes tombant sous la tutelle du ministère de l’Éducation concernant la formule d’évaluation des élèves, des voix ont réclamé l’abandon de la formule actuelle. Elles souhaitent qu’on retourne à l’ancien système, soit les trois premières d’études au sein du collège et la quatrième année de formation confiée entièrement au MITD, au lieu que l’élève fasse le va-et-vient pendant la semaine entre ces deux institutions.
Il y a au total 1 900 élèves en troisième année de Prevoc et 1 700 autres en quatrième année, incluant Rodrigues. Quand ils ne sont pas dans leurs collèges respectifs à des jours fixés ils doivent se rendre vers des centres MITD. Il y en a 17 à travers le pays qui les accueillent. La situation a été si désastreuse et inquiétante au premier trimestre s’agissant du déroulement et de la qualité de la formation que des directeurs des collèges avaient envisagé de ne plus envoyer leurs élèves à la reprise des classes après les vacances de Pâques dans ces centres du MITD. Pendant une semaine, celles du Collège Lorette de Curepipe ne se sont pas rendues au MITD Clairfonds à cause d’un grave problème d’insécurité autour de l’école aussi bien que dans la cour de récréation. Il faut dire que le comportement indiscipliné des élèves, ceux de la troisième année en particulier, couplé au manque de fermeté des responsables de certains centres a favorisé la pagaille par moment.
Comparativement à cette situation chaotique qui a prévalu durant les quatre premiers mois de l’année, il y a eu quelques efforts dès le début du second trimestre de la part de l’administration centrale du MITD, pour redresser la situation. En effet, les critiques formulées par les collèges touchant plusieurs aspects — le contenu du cours, la gestion des classes, l’indiscipline et l’insécurité, l’absence de supervision, le manque de matériel, les relations, l’environnement physique, le manque de coordination – n’ont pas été vaines. L’on affirme que des mesures ont été prises au niveau de la discipline, de la présence en classe et de l’enseignement. « Nous sommes un peu plus en sécurité et ils ont durci les règlements. Les élèves récalcitrants sont renvoyés », témoignent quelques élèves de MITD Clairfonds. « Nous avons rendu les classes plus attrayantes et les élèves et les enseignants ont les outils nécessaires. Les enfants mettent la main à la pâte et ils s’absentent moins », tente de rassurer un instructeur. Toutefois les centres n’ont couvert à ce stade que 25 à 40 % du programme qui aurait dû avoir été accompli jusqu’ici. « Il y a eu une légère amélioration mais on est encore très loin », avoue un des responsables de ce projet éducatif.
Des Instructors, des responsables des centres et des cadres du MITD refusent d’endosser la responsabilité s’agissant des manquements dans l’organisation des cours à l’intention des élèves de Prevoc. Si le ministère a eu des discussions avec les responsables du MITD sur le contenu du projet et sa philosophie, les préparatifs pour sa mise en application ont fait cruellement défaut, aux dires de certains officiers. « Nou finn diskit boukou pandan enn lane lor “bizin fer ceci bizin fer cela”, me pa lor kouma pou fer li. Jusqu’à la rentrée, on était dans le flou », confient quelques-uns. L’absence totale de concertation avec les collèges, qui sont le principal partenaire dans ce programme de formation, a été un autre manquement de la part du ministère. « Il ne faut pas jeter le blâme sur le personnel travaillant dans les centres du MITD. Ils n’ont pas été préparés pour accueillir ces centaines d’élèves. Le ministère est en tort pour un manque de planification », soutient un directeur d’un collège privé.
À mi-chemin de ce deuxième trimestre scolaire, plus d’un au MITD souhaite vivement le retour à l’ancienne formule mais en proposant un nouveau cursus aux élèves. « Les élèves n’ont pas encore 15 ans en arrivant chez nous et le changement est trop brutal pour beaucoup d’entre eux. Laissons les élèves rester dans leur collège jusqu’à la fin de la troisième année et ils viendront chez nous pour une Foundation Course », plaide un officier du MITD ayant une longue carrière dans ce secteur de la formation. « Je suis d’accord qu’il faut réorganiser complètement cette Foundation Course afin qu’elle réponde aux besoins des jeunes », poursuit cet officier.
Il y a environ quinze jours, le ministère de l’Éducation a organisé une réunion avec les représentants des organismes suivants : le Mauritius Institute of Education, le Mauritius Examination Syndicate, la Mauritius Qualifications Authority, la Private Secondary School Authority et le MITD, pour discuter de la méthode d’évaluation des élèves en troisième et quatrième années de Prevoc. Or des participants ont mis en exergue les problèmes majeurs relatifs à la cogestion de ce programme d’études et ont réclamé le retour à l’ancienne formule dans l’intérêt des élèves. Mais selon nos informations les cadres du ministère refusent de voir en face les problèmes et dans les management meetings hebdomadaires ils préfèrent avancer : « Everything is under control. »
L’on apprend que les techniciens de la Banque mondiale seront à Maurice au cours du troisième trimestre scolaire pour une évaluation de ce programme de Prevocational Education. Un aspect qui, selon nos informations, les intéressera particulièrement, est le taux de présence des élèves.

Conduite répréhensible
Attouchements sexuels en public entre élèves de 15 ans

  • Le MITD a rapporté l’affaire à la PSSA, à la police, au ministère de l’Éducation et à la Child Development Unit

Alors qu’ils retournaient d’une compétition de danse organisée par le ministère de la Jeunesse à Helvétia à St Pierre, des garçons et de filles fréquentant le Bel Air MITD Training Centre ont commis des « actes indécents » dans l’autobus qui les ramenait à Bel Air. Ces adolescents en troisième et quatrième années de Prevocational Education fréquentent aussi des collèges de la région de Flacq. L’incident s’est produit au mois de février mais ce n’est que depuis quelques jours que l’affaire commence à s’ébruiter.
Selon nos informations c’est le Bel Air MITD qui avait invité ces élèves à se rendre à cette compétition de danse à Helvétia qui s’est déroulée le 28 février ; ils étaient donc sous la responsabilité de ce centre de formation. C’est sur le chemin de retour certains d’entre eux ont eu des gestes déplacés, choquant les autres camarades qui voyageaient. L’enseignant qui avait la responsabilité de surveiller ces élèves n’était pas en leur compagnie à ce moment-là. Alors que d’après certains témoignages et documents il y aurait eu « indecent sexual relations in the bus », d’autres affirment qu’il y a eu “seulement” des « attouchements et actes indécents ». Aussitôt alertée des scènes indécentes qui se sont déroulées pendant le trajet retour, la direction du centre MITD de Bel Air a immédiatement initié une enquête et a aussi informé la direction des collèges que fréquentent les élèves concernés du problème.
La direction du MITD Bel Air Training Centre, dans le rapport où elle confirme l’incident, parle de « gross misconduct, misbehavior and indecent act ». Le centre a référé l’affaire au ministère de l’Éducation, à la PSSA et à la CDU.
Pour sa part, la direction du collège que fréquentent quatre filles impliquées dans cet incident du 28 février dernier est furieuse envers ce centre du MITD et en fait part dans une lettre adressée à la PSSA. La direction de cet établissement fait remarquer dans cette correspondance que les élèves « were left alone » alors qu’ils ont été confiés à un enseignant accompagnateur pour participer à cette activité, et que ce dernier serait resté à St Pierre après le concours de danse. Selon le responsable de cet établissement secondaire, le « misbehavior » des jeunes dans ce bus ce jour-là résulte « d’un cas de négligence de la part de ce centre MITD ». Il ajoute que le MITD n’est pas en mesure d’assurer la sécurité de ses élèves et fait une requête à la PSSA pour garder ses élèves tout au long de la semaine au collège.

 

Text by Le Mauricien
 

Tags Cloud

20102011Absa Bankaccaaccidentaccidentsadministration volontaireADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidangolaAnil BachooApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestArtArvin BoolellasiaATMATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBalaclavaBangladeshbankBank OnebankingbanksBar CouncilbarclaysBDObeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbooksbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCaudanCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceConfinementCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationCoronaviruscorruptioncounterfeitcoupCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycreditscreolecrisiscruise shipcruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoécolesecologyeconomicEconomic Development BoardeconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEnvironmentEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacfloodFloodsflourfonction publiquefoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baieGrand-BassinGrand-Gaubegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhigher educationhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse raceshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJean-Claude Bastos de MoraisJellyfishJewelleryJin FeiJIOIjobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentLockdownlogisticslondonlotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morisMahebourgmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMeteoMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCNWECOCDEoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePereyberepermis de travailPhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplageplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMEPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPPPPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic functionpublic servicepwcQatarQuantum Globalquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi YerrigadooRDAreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersrose-belleRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businessSmall Planters Associationsmart citysmartphonesSMeSME MauritiusSMEDASMFsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesubventionsuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssupermarketssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteateacherTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentUNESCOunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesvacancyVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkwork abroadworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2020 mega.mu