Les Sociétés Américaines Privilégient Maurice pour Investir en Afrique

7 years, 3 months ago - September 29, 2014
Les États-Unis ne lâchent pas le morceau. La grande puissance mondiale compte mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard par rapport à la Chine qui l'a dévancée, devenant ainsi le premier partenaire commercial de l’Afrique.

Et, Maurice qui se positionne comme une plate-forme d’affaires très attrayante, de par ses fondamentaux économiques solides, la bonne gouvernance et sa main-d’oeuvre polyvalente, reste un maillon fort dans cette démarche, selon le Board of Investment (BoI). D’ailleurs ce dernier organise en ce moment la quatrième édition du Private Equity Mauritius 2014, et les États-Unis n'ont  pas manqué d'être au rendez-vous. Hier, jeudi 26 septembre, deux speakers américains sont intervenus lors de la conférence.

«Beaucoup d’entreprises ne disposent pas d’informations de terrain ni de connaissances suffisantes concernant le mode d'emploi pour faire des affaires en Afrique, relève-t-on du côté du BoI. Avec son centre régional d’investissement fiable et son vaste réseau d’accords avec de nombreux États à travers le continent, Maurice a un rôle crucial à jouer en tant que plateforme de choix pour faire des affaires sur le continent.» L’île est déjà utilisée par un certain nombre d’institutions financières basées aux États-Unis, par les fonds et les multinationales du capital investissement, comme une plate-forme collaborative, transparente, particulièrement en ce qui concerne l’atténuation des risques pour les investissements transfrontaliers.

Le président américain Barack Obama compte jouer ses plus belles cartes en offrant une nouvelle enveloppe de financement de 7 milliards de dollars pour la promotion des exportations américaines et les investissements en Afrique dans le cadre de la campagne «Faire des affaires en Afrique».

$ 33 milliards d’engagements

De plus, des entreprises américaines ont fait état de nouvelles propositions dans le secteur des énergies propres, l’aviation, le secteur bancaire et la construction, le tout se chiffrant à plus de 14 milliards de dollars, en sus des 12 milliards de dollars couvrant de nouveaux engagements dans le cadre de l’initiative Power Africa pour venir en aide à des populations concernant l’accès à l’électricité dans le cadre d’un nouvel objectif global de 30 000 MW. Tous ces nouveaux engagements, s’élèvant à plus de 33 milliards de dollars, ont pour but de soutenir la croissance économique à travers l’Afrique ainsi que la création des dizaines de milliers d’emplois aux États-Unis.

Toutefois, selon Le Figaro, «la nouvelle relation stratégique, soutenant l’effort américain pour courtiser l’Afrique, semble déjà mort-née». En effet, les flux d’IDE (Investissement direct à l’étranger) en provenance des États-Unis vers l’Afrique sont encore relativement faibles par rapport à ceux venant de la Chine et d’autres pays émergents qui agissent comme moteur de croissance sur le continent.

«Les investissements directs chinois ont atteint, en 2013, 25 milliards de dollars et plus de 2 500 entreprises chinoises y investissent. Le commerce entre l’Afrique et la Chine s’élève à 210 milliards de dollars», soutient Le Figaro.

Plus important encore, il y a tout lieu de penser que les échanges vont croître car, d’une part, la Chine dispose d’immenses réserves de change à investir dans le monde (près de 3 800 milliards de dollars), d’autre part, la Chine doit trouver de nouveaux débouchés pour ses produits alors que le continent africain comptera 2 milliards d’habitants d’ici à 2050.

Par ailleurs, on apprend que lors de la conférence du Private Equity Mauritius 2014, l’Américain Fred Sisson, Chief Executive Officer & Co-Founder de Synnove Energy est intervenu hier sur un thème pivotal «Africa’s appetite for Private Equity funding : Catering for the growing African potential – perspective of sectorial needs for Private Equity investment in : Finance, Banking & Insurance, Renewable Energy & Power, Telecoms, SMEs and FMCG». Puis son compatriote Peter Ballinger, Managing Director Africa, Overseas Private Investment Corporation, a fait, un exposé sur le thème central «The role of Development Finance Institutions & Sovereign Wealth Funds in driving sustainable development investment in Africa».

 

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe