Immigration: les Parents Peuvent de Nouveau Rejoindre leurs Enfants au Canada

8 years, 11 months ago - January 02, 2015
Immigration: les Parents Peuvent de Nouveau...
Le Parents and Grandparents Sponsorship Programme sera ouvert de nouveau à partir de ce vendredi 2 janvier 2015.

Ce programme d’immigration a été créé par le gouvernement fédéral canadien afin de réunir des familles au Canada. Il permettra aux Mauriciens établis là-bas de sponsoriser leurs parents ou grands-parents afin que ces derniers puissent les rejoindre dans leur pays d’adoption.

Ce programme permettra aux parents d’entrer au Canada en tant que permanent residents avec possibilité de devenir citoyens. En 2015, ce pays nord-américain acceptera seulement 5 000 demandes.

Nita Juddoo, directrice de Lifetime Immigration, qui se spécialise dans les procédures d’immigration vers le Canada, indique que depuis que sa compagnie a annoncé l’ouverture du programme à travers une publicité, dimanche, elle n’a pas cessé de recevoir des appels et des demandes en ce sens.

Aspect financier

Et d’ajouter qu’il faut déjà préparer les dossiers avant l’ouverture du programme. L’an dernier, explique Nita Juddoo, à peine quelques mois après l’ouverture du programme, le quota a vite été atteint et les demandes survenant après cela ont toutes été rejetées.

La directrice précise qu’il y a plusieurs critères sur lesquels le gouvernement fédéral canadien s’appuie pour vérifier l’éligibilité du sponsor mais le plus important est l’aspect financier. Il faut que le sponsor démontre qu’il a un revenu conséquent sur les trois dernières années. Un couple résidant au Canada voulant faire venir un parent doit posséder au moins 46 000 dollars canadiens, soit Rs 1,2 million, rien que pour une année.

À travers ce programme, les Mauriciens ayant obtenu la citoyenneté canadienne doivent pourvoir à tous les besoins des parents qu’ils sponsorisent pour 20 ans. Ils devront s’assurer que ces derniers soient nourris, logés et qu’ils aient accès aux services publics et aux services de santé non fournis par la santé publique tels que les traitements pour les yeux et les dents. Le soutien du sponsor doit être sans condition, même en cas de divorce, de séparation ou d’une détérioration au niveau des finances.

Nita Juddoo explique qu’auparavant, il existait le supervisa, qui permettait aux parents et aux grands-parents de rester pour une période maximale de dix ans. Cependant, les parents ne pouvaient pas rester pour dix années consécutives. Ils ne pouvaient rester en fait que pour un maximum de deux ans à la fois et devaient revenir à Maurice pour ensuite repartir au Canada.

 

Text by lexpress.mu

We also recommend