Mauritius | Finances

July 08, 2016

Nouveaux billets de banque: le projet gelé?

Sa déclaration a surpris plus d’un. Pravind Jugnauth a dit au Parlement, le mardi 5 juillet, qu’il ne soutient pas l’intention de la Banque de Maurice (BoM) d’émettre de nouveaux billets de banque. Résultat: la BoM pourrait être contrainte de geler son projet.

 Sa déclaration a surpris plus d’un. Pravind Jugnauth a dit au Parlement, le mardi 5 juillet, qu’il ne soutient pas l’intention de la Banque de Maurice (BoM) d’émettre de nouveaux billets de banque. Résultat: la BoM pourrait être contrainte de geler son projet.

L’information n’a pas été confirmée par le gouverneur de la BoM Ramesh Basant Roi, car ce dernier se trouve à l’étranger. Mais Dan Maraye, qui a occupé ce poste, affirme que l’institution ne peut aller à l’encontre d’une décision du ministère des Finances car elle n'est qu'un agent de ce ministère.

Comment expliquer cette volte-face ? Au Parlement, Pravind Jugnauth a expliqué que la BoM avait estimé qu’après 17 ans, il était temps d’avoir de nouveaux billets en phase avec les nouvelles technologies et qui soient de bonne qualité. Il a, par la suite, évoqué le coût du projet, soit Rs 600 millions, pour justifier sa décision de ne pas soutenir la BoM.

Cependant, plusieurs autres enjeux, dont la politique, auraient pesé dans la balance. Le sujet aurait récemment été abordé lors d’une séance du Conseil des ministres. L’argument de plusieurs ministres est que la décision de modifier les billets de banque ne peut être prise sans passer par le Conseil au préalable.

Un ministre qui a apporté sa voix au chapitre est le leader des Bleus. Xavier-Luc Duval a aussi justifié son désaccord par le coût élevé du projet. D’ailleurs, selon une source, il y a «un consensus général à ce sujet. Mais le leader du Muvman Liberater ne s’est, lui, pas exprimé».

Lors de cette discussion, le leader des Bleus a également questionné l’utilité de tels changements. Et d’indiquer qu’en 1998, le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) n’était pas d’accord avec la photo de sir Gaëtan Duval qui avait été choisie pour le billet de Rs 1 000 et qu’un nouveau design avait été proposé… avec un Gaëtan Duval souriant.

La question a aussi été soulevée lors d’une des dernières réunions du bureau politique du PMSD, fait ressortir une source. Et la même opposition se serait fait sentir car les effigies de plusieurs personnalités, telles que sir Gaëtan Duval allaient disparaître. Le ministre des Finances et leader du Mouvement socialiste militant aurait donc évité une crise au sein du gouvernement en prenant cette decision.

Pour sa part, le Parti travailliste avait déjà pris position. Lors d’une récente conférence de presse, Navin Ramgoolam a affirmé que la démarche de la BoM visait à effacer de l’histoire tous ceux qui ont milité en faveur de l’Indépendance du pays et qui ont contribué à son développement.

Au niveau de la BoM, un comité avait été mis sur pied. Un communiqué avait été circulé faisant ressortir que les effigies des personnalités allaient être remplacées par des paysages mauriciens et que les premiers billets seraient émis au second semestre de 2017. Au sein de l’institution, l’on souligne que l’initiative visait à combattre l’argent sale à Maurice.

N’aurait-il pas été préférable d’émettre de nouveaux billets tout en conservant les mêmes effigies? Dan Maraye ne veut pas se prononcer sur cette question. En tout cas, les billets de banque ont souvent fait l’objet de polémique à Maurice.

La polémique linguistique

L’émission de nouveaux billets de banque a souvent fait l’objet de polémiques, surtout au niveau des partis politiques. Le 9 novembre 1998, un nombre important de personnes sont descendues dans la rue. Leur grief: la BoM, alors dirigée par Dan Maraye, avait renversé l’ordre des langues sur les billets, plaçant l’hindi avant le tamil. Parmi les manifestants se trouvaient les ministres Kadress Pillay et Moorthy Sunassee. Ce dernier avait lancé «c’est l’histoire de Maurice qui a été déformée». La BoM avait, elle, expliqué qu’elle avait obéi à des considérations techniques. Le gouverneur a, lui, été contraint de démissionner.

Un changement décidé en 2007

La Banque centrale avait lancé une compétition de design de billets de banque à travers un communiqué en septembre 2007. Cette compétition, ayant pour thème «Banknotes- Mirrors of our Motherland», était ouverte aux Mauriciens uniquement et le premier prix était de Rs 30 000. Sollicité par «l’express», l’ancien gouverneur de la banque, Rundheersing Bheenick, dit ne pas pouvoir commenter cette décision qui avait été prise en toute confidentialité. «J’ai peur de faire des déclarations car on peut m’arrêter de nouveau…»

L’histoire des billets de banque

Sous l’ère britannique

Les premières roupies mauriciennes ont été mises en circulation en 1877, soit un an après que la roupie est décrétée unité monétaire nationale. Les billets étaient alors imprimés à l’effigie des souverains britanniques.

Billet à l'effigie des souverains britaniques

1967

Enter la Banque de Maurice Les premiers billets imprimés par la BoM étaient à l’effigie de la reine Elizabeth II. Elle était chef de l’État jusqu’en 1992, année où Maurice est devenue une République.

Billet à l'effigie de  la reine Elizabeth II

1985

Nouveau set de billets Si, en 1967, la Banque centrale n’avait imprimé que des billets de Rs 5, Rs 10, Rs 25 et Rs 50, en 1985, elle décide d’élargir la gamme. Un nouveau set de billets est imprimé pour les montants de Rs 5, Rs 10, Rs 20, Rs 50, Rs100, Rs 200, Rs 500 et Rs 1 000. C’est aussi à cette époque que le premier billet à l’effigie d’un personnage voit le jour, comme le billet de Rs 200 avec le visage de sir Seewoosagur Ramgoolam. Ceux-ci circuleront jusqu’en 1998.

Billet à l'effigie de Sir Seewoosagur Ramgoolam

Années 90-2000: à l’image des politiciens

C’est durant cette période que la BoM imprime de nouveaux billets à l’effigie des politiciens qui ont marqué l’histoire du pays. Le billet de Rs 1 000 devait quant à lui subir un relooking avec le visage de sir Veerasamy Ringadoo. Il a été lancé par le Premier ministre d’alors, SAJ, à la Banque centrale le 7 septembre 1990. Ce billet a, par la suite, été remplacé par celui à l’effigie de sir Gaëtan Duval.

Billet à l'effigie des politiciens

Les Rs 20 de la discorde

C’est sans doute le billet de banque le plus controversé de l’histoire de Maurice. Lancée en 1992, cette coupure de Rs 20 portait l’effigie de Lady Sarojini Jugnauth, épouse de SAJ. Ce billet avait suscité de vifs débats au Parlement avant même sa mise en circulation. La BoM a essuyé des critiques tandis que des associations socio-culturelles ont pris la défense du couple Jugnauth. De son côté, Yvan Martial, qui était rédacteur en chef de «l’express», écrivit un éditorial dont le titre était «Sa majesté la reine Sarojini 1 de la République». Le lendemain du lancement du nouveau billet de banque, le PM devait concéder qu’il avait commis une erreur. Ces coupures sont graduellement retirées de la circulation en 1996.

 

 

 

Text by lexpress.mu
 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morismalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu