Italie: Nandanee Soornack ne sera pas extradée

5 years ago - September 16, 2016
Nandanee Soornack

Nandanee Soornack

L’avocat de Nandanee Soornack, Raj Boodhoo, le confirme : sa cliente, qui se trouve en Italie, ne sera pas extradée. La cour de Bologne a, en effet, donné gain de cause à la femme d’affaires.

L’Etat mauricien avait, depuis l’année dernière, entamé des démarches pour l’extrader. Les enquêteurs voulaient à tout prix mettre la main sur Nandanee Soornack afin de boucler leurs enquêtes dans l’affaire Roches-Noires, sur les millions découverts dans les coffres-forts de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam. Ainsi que sur les commissions qu’elle aurait touchées, entre autres.

La femme d’affaires avait quitté le pays au lendemain des élections générales. Les enquêteurs du CCID la soupçonnent d’avoir transporté plusieurs valises contenant de l’argent.

L’Attorney General Ravi Yerrigadoo n’étant pas à Maurice, c'est le ministre Soodesh Callychurn qui assure la suppléance. Contacté, il a déclaré que «nous allons étudier le jugement pour voir s’il y a d’autres recours juridiques».

L’État Mauricien fera appel du jugement de la cour de Bologne

L’État mauricien fera appel du jugement de la Cour de Bologne en Italie, qui a rejeté jeudi 15 septembre la demande des autorités mauriciennes pour l’extradition de la femme d’affaires Nandanee Soornack.

C’est ce qu’annonce Soodesh Callichun, Attorney General par intérim, à sa sortie de la réunion du Conseil des ministres vers 12 h 15 vendredi 16 septembre.

Me Savina Boodhoo : «Nandanee Soornack veut venir à l’Île Maurice»

« Nandanee Soornack est très contente et soulagée », affirme son avocate Me Savina Boodhoo sur Radio Plus jeudi après-midi 15 septembre.

La femme d’affaires mauricienne a obtenu gain de cause devant la justice italienne. Le tribunal de Bologne a rendu son verdict jeudi 15 septembre : il a rejeté la demande des autorités mauriciennes qui réclamaient l’extradition de Nandanee Soornack vers l’île Maurice.

Arrêtée à Parme le 16 avril 2015, à la demande des autorités mauriciennes, Nandanee Soornack, un temps proche du PTr, a contesté devant cette instance la démarche du Central CID visant à l’entendre pour trafic d’influence et blanchiment d’argent allégués.

Nandanee Soornack dit craindre ne pas obtenir un traitement équitable à l’île Maurice. La femme d’affaires se trouve en Italie, où elle a trouvé refuge au lendemain des législatives mauriciennes du 10 décembre 2014.

Jointe au téléphone par Radio Plus, Me Savina Boodhoo, qui fait partie du panel d’avocats de Nandanee Soornack, a expliqué que le tribunal de Bologne a jugé qu’il n’est pas approprié d’extrader la femme d’affaires.

Me Savina Boodhoo affirme que même si le tribunal de Bologne en a décidé ainsi, sa cliente veut venir à l’île Maurice, car « c’est son pays » et « ses proches s’y trouvent ».

Ci-dessous les questions à Me Savina Boodhoo sur Radio Plus et ses réponses :

 >Nous avons appris que votre cliente Nanandee Soornack ne sera pas extradée vers l’île Maurice…

La décision de la Cour est tombée aujourd’hui [jeudi 15 septembre]. Elle [Nandanee Soornack] ne sera pas extradée. La justice italienne a décidé qu’il n’est pas approprié de l’extrader.

>Quels sont les arguments que vous avez avancés devant la justice ?

Nous allons y revenir.

>Sur quoi la justice italienne s’est-elle basée pour arriver à cette décision ?

Je m’expliquerai là-dessus après. Je ne répondrai pas à cette question maintenant.

>Votre cliente était présente en Cour aujourd’hui ?

Non.

>Quelle a été sa réaction lorsque vous lui avez annoncé la nouvelle ?

Elle est contente. Bien sûr, c’est un soulagement pour elle après une traversée très difficile. Ce n’était pas facile pour elle. Il y a beaucoup de joie et de soulagement.

>Nandanee Soornack sent-elle qu’elle pourra retourner à l’île Maurice, sans « pression politique » ?

L’île Maurice est son pays. Personne ne pourra l’empêcher de retourner. Bien sûr qu’elle veut venir à l’île Maurice. “Li ena fami laba”. Elle veut venir à l’île Maurice. C’est son pays.

>Comment la partie mauricienne a-t-elle réagi à l’annonce de cette décision ?

Vous devez demander à la partie mauricienne.

>Quelle sera la prochaine étape ?

Nous allons rencontrer notre cliente.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe