Roches-Noires: mystère autour de deux fermes d’aquaculture

3 years, 8 months ago - June 30, 2017
Une des deux fermes apparues dans le Nord-Est

Une des deux fermes apparues dans le Nord-Est

La polémique continue à enfler autour des fermes aquacoles. Après le projet de saumon noir à Tamarin, cette fois-ci, c’est à Roches-Noires. Des photos de deux fermes aquacoles situées entre Azuri et l’île d’Ambre circulent sur les réseaux sociaux depuis lundi.

Selon nos recoupements, elles ont été installées récemment. Discrètement, selon un dénonciateur. D’autant plus que personne ne connaît l’identité du/des promoteur(s) de ce projet.

Au conseil de district de Rivière-du-Rempart, l’on affirme qu’une réunion s’est tenue à ce sujet il y a trois semaines, sans rien dire au sujet des participants. Des habitants affirment être également dans le flou. Du côté des IRS Azuri, l’on précise que ces fermes d’aquaculture ne leur appartiennent pas.

Des recherches sur Google ont permis de lever le voile sur le possible promoteur. Il s’agirait d’un certain Kursley Lynel Rabaye, dont la société L.S J Trading Co. Ltd est située à Fond-du-Sac. Selon le Registrar of Companies, la compagnie, incorporée le 27 septembre 2016, se lance dans le Marine/Freshwater aquaculture à Roches-Noires. Cette société fait aussi dans le ramassage d’ordures, les services de soutien pour la production agricole, la confection de produits artisanaux et l’entrepreneuriat. Sarika Devi Reetoo en est la secrétaire.

Un protestataire affirme que les promoteurs sont en train de transgresser la loi. La Poudre d’Or Fishing Reserve, qui se trouve à proximité de Roches-Noires, est une zone protégée depuis juin 2000. Et en vérifiant la liste de tous les Environmental Impact Assessment (EIA) Reports qui figurent sur le site du ministère de l’Environnement jusqu’à janvier 2017, ce projet ne figure nulle part. Une demande d’EIA a-t-elle été faite par la suite ? L’express a demandé des éclaircissements au ministère de l’Environnement. L’on apprend que, pour les projets pilotes à petite échelle, un permis EIA n'est pas nécessaire.

Sollicité, le ministère de la Pêche a écrit «qu’aucune ferme d’aquaculture à Roches-Noires n’est listée au ministère. La compagnie L.S J Trading Co. Ltd n’a jamais soumis de demande pour un projet d’aquaculture». Un préposé explique que s’il y a eu demande, les fermes doivent être construites sur des sites identifiés. «Pann fer aplikasion kot nou.» D’ici la semaine prochaine, des officiers des Fisheries enquêteront sur place.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe