Santé: pourquoi des aspirants médecins risquent de ne jamais pouvoir exercer…

3 years, 8 months ago - January 10, 2018
Illustration

Illustration

Parviendront-ils un jour à effectuer leur internat dans les hôpitaux ? Le Medical Council s’inquiète de l’avenir d’environ 20 aspirants médecins. Ils en sont à leur troisième tentative et ont encore une fois échoué au Pre-Reg Exam, dont les résultats ont été rendus publics début décembre. La quatrième tentative sera-t-elle la bonne ? Pas si sûr…

Sur 241 candidats, seuls 101 (41,5 %) ont réussi les examens, se qualifiant ainsi pour un internat dans les hôpitaux. Étape primordiale pour pouvoir décrocher le permis permettant d’exercer comme médecin.

Une première analyse de cette performance révèle que parmi les aspirants médecins qui ont échoué, 45 ne participaient pas aux examens pour la première fois. Ils en étaient, en fait, à leur troisième tentative, ayant échoué deux fois l’année dernière. De ce nombre, 11 candidats ont réussi, tandis que les 34 autres n’ont, de nouveau, pas pu obtenir suffisamment de points.

Niveau d’études

Selon nos informations, un tiers de ces 34 aspirants médecins ayant échoué ont obtenu plus de 65 points. «S’ils essaient encore une fois, ils ont énormément de chances de réussir», indique-t-on au Medical Council.

Cependant, les candidats restants, soit environ une vingtaine, ont, pour leur part, récolté moins de 65 points. Ce qui fait penser, dans les milieux concernés, qu’il est peu probable qu’ils réussissent lors des prochaines tentatives. «Même s’ils essaient une quatrième ou cinquième fois, ce n’est pas sûr qu’ils arrivent à obtenir un nombre suffisant de points. Plus le temps passe, plus ils seront déconnectés».

Au Medical Council, on craint d’ailleurs «qu’ils n’arrivent jamais à franchir ce cap». Et de se poser des questions sur le niveau de ces aspirants médecins. «Si c’est le cas pour les examens du Pre-Reg, nous nous demandons s’il ne s’agit pas d’un souci de niveau d’études.»

Où ces étudiants en difficulté ont-ils étudié ? Qu’en est-il du niveau ? Du côté du Medical Council, on avance qu’ils ne proviennent pas d’une catégorie distincte. Certains auraient obtenu des résultats de Higher School Certificate d’un très bon niveau, alors que pour d’autres, tel ne serait pas le cas. En ce qui concerne les universités, plusieurs auraient étudié en Chine. Toutefois, d’autres étudiants des mêmes universités auraient, eux, très bien travaillé.

Au final, on laisse entendre que l’analyse devrait se faire au cas par cas. «Nous espérons que les candidats concernés pourront faire des efforts individuels et tous réussir. Sinon, ce sera un drame d’avoir fait autant d’années d’études et de ne jamais pouvoir décrocher sa licence pour pratiquer la médecine.»

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe