Opération « Gro deal Finansye » : Omnicane cède 67% de ses actifs à la MIC

9 months, 1 week ago - February 19, 2022
Omnicane Smart City

Omnicane Smart City

La filiale de la Banque de Maurice désormais propriétaire d’une Smart City et de 503,52 arpents de terres contre une bouée de sauvetage de Rs 4,45 milliards

La Mauritius Investment Corporation Ltd, filiale de la Banque de Maurice, maintient le cap avec l’opération Gro deal Finansye. Après la prise de participation à hauteur de 49% avec une enveloppe de Rs 25 milliards au sein d’Airport Holdings Ltd, cette entité, disposant d’un Warchest de Rs 80 milliards, s’est appropriée de 67% des actifs du groupe Omnicane, dont le Chief Executive Officer, Jacques d’Unienville, est perçu comme étant très proche de l’Hôtel du Gouvernement. Le deal portant également sur la propriété du projet de Smart City et d’un montant de Rs 4,45 milliards, pour tirer le groupe du désastre financier, a été conclu en ce début de février. Sans aucun doute, l’accord du 3 février viendra relancer la polémique politico-économique sur la pertinence des interventions de la MIC avec des fonds de la Banque Centrale.

Ce deal, qui constitue d’ailleurs une Substantial Transaction pour une compagnie cotée en Bourse, en vertu des Listing Rules de la Stock Exchange of Mauritius, est explicité dans un document envoyé aux actionnaires d’Omnicane en date  du 11 février dernier. Omnicane est engagée dans la production  du sucre raffiné, du sucre roux, de l’électricité et de l’éthanol, et est engagée dans l’hôtellerie à travers son hôtel Holiday Inn. Le groupe a développé ces dernières années le projet de Smart City dans le Sud, tenant compte du fait qu’il possède plusieurs lots de terrain dans cette région, mais profitant de la pandémie  Covid-19,  Omnicane a pris la décision de suspendre tout son développement résidentiel sous Mon Trésor Smart City Ltd.

Le 23 avril de l’année dernière, le Board a approuvé la vente de certains actifs à la MIC pour le montant de Rs 4,45 milliards. Ces actifs sont des terres à Plaine-Magnien et Britannia, et 26 951 072 actions (ordinary shares) « of no par value, representing 100% of the shareholding of Omnicane Ltd in Mon Tresor Smart City Ltd ».

Les Rs 4,45 milliards obtenues de la MIC par le biais de ce deal « shall contribute to strengthen the balance sheet of Omnicane, in order to meet its financial obligations and face future uncertainties and challenges ». Sous les Listing Rules de la Bourse de Maurice, cela constitue une Substantial Transaction, car « the value of the assets acquired or realized represent 50% or more of the consolidated net assets of the acquiring or realizing group ». Et dans le cas d’Omnicane, la réalisation des actifs représente 67% des Net Assets du groupe.

Dans sa lettre aux actionnaires, Omnicane justifie son deal avec la MIC par l’impact foudroyant de la pandémie sur ses opérations. « The business activities, notably the property and hospitality segments of the group, have been negatively impacted. »  Arguant que le contexte actuel demeure volatil pour le « foreseeable future », en particulier dans le secteur immobilier, « where sales of residential units and serviced land have dropped drastically ».

Son plan de désendettement étant tombé à l’eau, le groupe s’est donc tourné vers la MIC, et celle-ci « has agreed to acquire the assets, which were already earmarked to be realized as part of the deleveraging plan of the company ».

Après la vente de ses actifs, Omnicane ne sera plus actionnaire de Mon Trésor Smart City Ltd, « and the rights to the immovable properties shall belong to the MIC ». Le groupe précise à ses actionnaires que « the purchase consideration shall be settled in cash » (la “purchase consideration” étant la somme de Rs 4,45 milliards). Dans le détail, Omnicane cède donc 26 951 072 actionnaires ordinaires dans Mon Trésor Smart City Ltd, 281,95 arpents de terres agricoles/résidentielles à Mon Trésor, 178,08 arpents de terrain agricole à Britannia et 42,49 arpents de terrain agricole à Plaine-Magnien, soit un total de 503,52 arpents.

Pour déterminer la valeur de ses actifs mis en vente, Omnicane a eu recours à un Independent Valuer, soit Noor Dilmohamed & Associates Ltd. « In order to determine the Purchase Consideration, the Independent Valuer used a market-based approach and compared the value of the assets based on nearby land sale realized within an acceptable prescribed time frame adjusting for time value », explique le groupe à ses actionnaires.

La transaction a été complétée le 3 février. Désormais, le ratio d’endettement d’Omnicane devrait passer de 61,33% à 47,82%, et ses actifs diminueront de Rs 22,3 milliards à Rs 17,9 milliards.

Text by Le Mauricien

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagalegaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe