Secteur de la pêche : 106 pêcheurs décrochent leurs cartes professionnelles

1 month, 3 weeks ago - March 26, 2022
None
Ils ont suivi une formation de huit jours pour aller pêcher hors du lagon; Seules 520 candidatures sur les 725 retenues

La promesse d’octroyer 500 nouvelles cartes de pêcheurs s’est enfin concrétisée. Du moins,106 demandeurs, dont plusieurs femmes, ont obtenu le précieux sésame dans un premier temps. Le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, rassure que la totalité des 500 cartes seront distribuées dans un délai de deux mois maximum. Il précise qu’il n’y a pas eu de nouvelles demandes et que ce sont les demandeurs qui attendaient depuis plus de 10 ans qui ont eu priorité pour cet exercice.

Les bénéficiaires ont suivi une formation de huit jours au Fisheries Training and Extension Centre (FITEC) sur la pêche hors lagon.

« Depuis le temps qu’on en parle, les cartes de pêcheurs sont enfin là. Il faut dire que les formalités ont été longues », a avoué le ministre de la Pêche, Rappelant que certains attendent ce moment depuis « 5, 10 ou même 15 ans », il fait ressortir que les nouvelles applications n’ont pas été prises en considération. « Ce sont les anciens qui ont eu priorité. » Sur les 725 demandes reçues à travers les différentes Fisheries Posts, seules 520 ont été retenues.

Le ministre ajoute qu’après vérification auprès des autorités compétentes, 247 étaient déjà enregistrés au National Pensions Fund, ce qui veut dire qu’ils ont déjà un autre emploi et que 44 avaient un Business Registration Number. Le critère déterminant est qu’il faut avoir pratiqué le métier de pêcheur exclusivement pendant au moins six mois.

« Donc, il n’y a aucun chauffeur de bus ou autre qui a bénéficié de carte de pêcheurs. En plus, chaque bénéficiaire a eu une attestation d’un ou deux pêcheurs certifiant qu’il pratique bien ce métier. Ce n’est donc pas vrai de dire que seuls ceux qui sont proches des politiciens ont été considérés. Nous avons fait le maximum pour prendre seulement ceux qui sont dans le métier », fera-t-il ressortir.

Ils ont eu également à subir un test de natation et ont bénéficié d’une formation de huit jours pour la pêche en haute mer. « Il faut savoir que ces cartes sont applicables pour la pêche hors lagon. On ne donne plus de carte pour pêcher dans le lagon. Concernant la formation, initialement, elle était de 26 jours. Mais comme nous avons 500 pêcheurs sur la liste et qu’ils connaissent déjà le métier, puisqu’ils le pratiquent, nous avons ramené la durée à huit jours », ajoute-t-il.

Sudheer Maudhoo en a profité pour critiquer l’ancien gouvernement qui, selon lui, n’avait émis que huit cartes de pêcheurs de 2010 à 2014. Il a aussi fait état de la Bad Weather Allowance, passant de Rs 275 à Rs 475 par jour, sans oublier le plan de retraite aux pêcheurs âgés de 65 ans et plus, avec une Lump Sum de Rs 52 500.

Le ministre a également précisé qu’il s’est montré flexible sur la question de la moralité. « Si quelqu’un a fait une erreur, on ne peut le condamner à vie. C’est pour cela que nous avons donné de chance à ceux qui sont dans cette catégorie. En revanche, nous ne ferons aucune concession pour ceux impliqués dans le trafic de drogue », affirme-t-il.

Par ailleurs, la nouveauté est que les pêcheurs pourront obtenir également de cartes de banian. Sudheer Maudhoo a indiqué que cette initiative vise à permettre aux pêcheurs d’écouler eux-mêmes leurs poissons sur le marché, et de ne pas se faire exploiter.

Les nouveaux bénéficiaires de cartes de pêcheurs ont également reçu des glaciers, pour garder leurs poissons au frais lors de leurs parties de pêche, ainsi que des gilets de sauvetage. Le ministre a invité les pêcheurs à devenir les propres gardiens de la mer, leur gagne-pain, comme c’est le cas à Rodrigues. Il a aussi confirmé que le Fisheries Protection Service est à court d’effectifs et a annoncé de prochains recrutements.

TÉMOIGNAGES

Marie Dorena Thanoo (Bain-des-Dames) : « Une grande joie »

« C’est un grand jour pour moi, après huit années d’attente. J’ai une grande joie de pouvoir enfin tenir ma carte de pêcheur professionnel. Je suis reconnaissante envers le ministre, le Syndicat des Pêcheurs et tous ceux qui m’ont aidée. Je pêche déjà avec mon époux. Aller hors du lagon ne me fait pas peur. C’est quelque chose que je pratiquais déjà. »

Kumar Ramlogun (Grand-Sable) : « Il fallait persévérer »

« Je fais ce métier depuis 14 ans. J’avais déjà fait une demande pour la carte de pêcheur, mais je ne l’avais pas reçue. J’ai fait une nouvelle application et cette fois a été la bonne. J’étais un peu découragé, mais j’ai dû persévérer, car c’est le seul métier que je pratique. La formation s’est bien passée et je suis prêt pour aller pêcher hors du lagon. »

Text by Le Mauricien

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe