Nouveau calendrier scolaire : Le calvaire des étudiants de G 10/12

2 months, 2 weeks ago - March 06, 2022
None
Double examen pour les étudiants qui veulent participer à l’édition 2022 de SC/HSC, soit les examens internes, en même temps que ceux de Cambridge…

Douche froide pour les étudiants de grades 10 et 12 qui pensaient qu’ils allaient pouvoir prendre part aux examens de School Certificate (SC) et de Higher School Certificate (HSC) avec une année d’avance, soit en octobre prochain. Le ministère de l’Éducation a en effet décidé qu’ils devront également passer les examens internes de grades 10 et 12. Ce qui veut dire qu’ils auront deux examens académiques en même temps !

La semaine dernière, le conseil des ministres avalisait la décision du ministère de l’Éducation de permettre aux étudiants de grades 10 et 12 de s’inscrire respectivement aux examens de SC et de HSC. Une décision motivée du fait que les étudiants ont perdu une année en raison de la pandémie de Covid-19. Toutefois, les détails communiqués aux responsables d’établissement une semaine plus tard indiquent que des élèves fréquentant les collèges d’État et collèges subventionnés devront se souscrire à certaines conditions.

D’abord, s’ils respectent le critère de 90% de présence, ils auront droit à la subvention pour les frais d’examens. Les présences pour les cours en ligne ne seront toutefois pas comptabilisées, même si les enseignants ont eu des fiches à remplir à ce sujet. Ensuite, les étudiants de grade 10 et 12 devront subir les examens internes dans leurs collèges respectifs, même s’ils choisissent de prendre part au SC et au HSC en octobre 2022.

Le hic, c’est que les examens internes et les examens internationaux sont organisés au cours de la même période, avec des risques de clash dans le Time Table. Au final, l’on se demande si cette option de SC et le HSC en grade 10/12 en est vraiment une, ou s’il s’agit simplement de règlements pour prévenir de possibles contestations, comme cela a été le cas récemment en Cour, par deux parents, dont les enfants fréquentent l’école primaire Sir Veerasamy Ringadoo.

Pas de compétition pour les bourses

De plus, les candidats, qui sont toujours en grade 12, ne pourront concourir pour des bourses d’État. Seuls ceux qui sont en grade 13 pourront aspirer à devenir lauréats. Par ailleurs, les parents qui optent pour des examens en octobre 2022, devront s’organiser pour que leurs enfants complètent le programme d’études. Le collège ne fera pas de rattrapage ou de classes spéciales à ce sujet. Ce qui implique qu’ils devront avoir recours aux leçons particulières. La réalisation des Courseworks demeure alors un dilemme, puisque ceux-ci doivent être faits sous la supervision de l’enseignant du collège qui doit également y apposer sa signature.

Les candidats de grade 10 qui décrocheront un minimum de cinq Credits, pourront monter directement en grade 12. Mais cas où un étudiant de grade 10 ou 12 rate à la fois ses examens de SC/HSC et les examens internes de grade 10/12, il aura à redoubler cette classe l’année prochaine. Ce qui veut dire qu’il ne pourra passer en grade 11 ou 13.

Ce qui retient également l’attention en ce moment, c’est le nombre de candidats aux épreuves de GCE O-Level et A-Level en juin prochain. C’est une option proposée par le ministère, après l’extension du calendrier scolaire. Cette éventualité suscite très peu d’intérêts. Surtout du fait que les candidats ne pourront concourir pour les bourses d’État. De même, tous les papiers ne sont pas disponibles. Toujours est-il qu’il y a des candidats qui se sont enregistrés dans leurs collèges respectifs, surtout les académies. Les procédures d’enregistrement sont en cours et le délai a été étendu à lundi. Ceux qui passeront ces examens, veulent surtout obtenir les résultats pour envoyer aux universités à l’étranger. Rappelons que de nombreux étudiants ont déjà fait leurs demandes d’admission, du fait que l’année scolaire devait se terminer en juin.

Leçons particulières pour le grade 5

Il n’y aura pas d’encadrement spécial au primaire non plus, pour les élèves de grade 5 qui souhaitent être au rendez-vous du Primary School Achievement Certificate (PSAC) de cette année. Même si le ministère a autorisé ces élèves à prendre part aux examens, leur école ne fera pas le suivi pour cela. Les parents devront se débrouiller par eux-mêmes. Rappelons que la décision de passer le PSAC cette année ou l’année prochaine revient aux parents. Dans une telle conjoncture, ce sont les leçons particulières qui s’appliqueront pour ces élèves de grade 5. De plus, ils auront à passer d’abord le Modular Assessment de grade 5, en science et histoire-géographie.

En revanche, les élèves de grade 1, nés entre janvier et mai 2015 et qui auront déjà 7 ans, pourront monter en grade 2 au prochain trimestre. À partir de la semaine prochaine, des cours de rattrapage, assurés par les Support Teachers, seront organisés dans les écoles. Une évaluation sera faite par la suite, afin de s’assurer que les enfants aient le niveau nécessaire pour suivre des cours en grade 2.

Fête de l’indépendance : le flou

A une semaine de la fête nationale, les responsables d’établissement ne savent toujours pas s’il y aura une cérémonie de lever du drapeau dans les écoles le 11 mars comme c’est d’habitude le cas.

Après deux années où l’école est restée fermée le 11 mars – date à laquelle on célèbre la fête nationale dans les écoles – en raison de la pandémie de Covid-19, on s’attendait à renouer avec les célébrations. Du moins, des célébrations modifiées en respectant le protocole sanitaire. Mais à hier, le ministère n’a donné aucune directive, laissant les responsables d’établissement dans le flou…

De plus, à cette période, généralement, le ministère a déjà distribué les briques de jus aux écoles pour le 11 mars. Tel n’a pas été le cas cette fois-ci.

Text by Le Mauricien

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgasgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wageMITDmlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe