Mauritius | Politics

December 19, 2014

Nouveaux Ministres: Qui Sont-Ils?

Sir Anerood JUGNAUTH (MSM), Home Affairs et Rodrigues

On ne présente plus l’ancien Premier ministre. C’est aux élections générales de 1963 qu’il est élu pour la première fois au n° 7, sous la bannière de l’Independent Forward Block. En avril 1967, il abandonne la scène politique pour devenir magistrat. Dix ans après, il fera son come-back avec le MMM. Élu en 1982, il crée le MSM en 1983.

SAJ, c'est le vétéran des vétérans. Il est le seul dans la classe politique actuelle à avoir été élu pour la première fois avant l’indépendance. Sir Anerood est surtout connu pour son franc-parler et son habitude à trancher dans le vif sans tergiversation. Il faudra qu’il fasse mentir ses adversaires, qui le décrivaient comme l’homme du passé, en guidant le pays dans les eaux troubles d’un contexte économique mondial plus qu’inquiétant. Il faudra aussi qu’il encadre les nombreux néophytes de son cabinet.

 

 

 

Pravind JUGNAUTH (MSM), Technologie, Communication et Innovation

 Reçu au Lincoln’s Inn de Londres, ce détenteur d’un LLB de l’université de Buckingham a rejoint le MSM en 1987. Il en est devenu le leader en 2003. Député du n°11 en 2000, il est ministre de l’Agriculture de 2000 à 2003. Vice-Premier ministre et ministre des Finances de 2010 à 2011, il a été brièvement leader de l’opposition lorsque Paul Bérenger a fait alliance avec le PTr.

Le fils de sir Anerood et leader du MSM aura fort à faire pour sortir de l’ombre gigantesque de son père, de retour sur les devants de la scène. Toutefois, les opportunités ne manqueront pas pour l’ex-ministre des Finances, avec un secteur qui est en mutation perpétuelle et qui représente la clé pour le développement de plusieurs secteurs, y compris l’offshore.

 

 

 

Xavier-Luc DUVAL (PMSD), Tourisme

Expert-comptable, le fils de Gaëtan Duval est élu pour la première fois en 1987. Âgé de 56 ans, il a servi SAJ comme ministre du Tourisme en 1995. Il a occupé ce même fauteuil sous Navin Ramgoolam.

Il a été ministre de l’Intégration sociale avant d’être celui des Finances au départ du MSM de l’Alliance sociale en 2011, suivant l'affaire Medpoint.

Le leader du PMSD retrouve ainsi son ministère de prédilection. On se rappellera les tensions causées en 2011 par la décision de Navin Ramgoolam d’y placer Nando Bodha plutôt que lui. On s’attend que Xavier-Luc Duval, qui a passé quelques mois à peine dans l’opposition, prenne rapidement le taureau par les cornes.

 

 

Showkutally SOODHUN (MSM), Logement et Terres

28 ans de vie politique ont fait de ce candidat, très en vue au n° 15, un orateur chevronné. Showkutally Soodhun participera pour la sixième fois aux législatives. Le président du MSM et ancien ministre du Travail est le chef de file de l’alliance Lepep dans la circonscription où il a été élu en deux occasions.

Le numéro trois du gouvernement, fidèle inconditionnel de sir Anerood, se retrouve dans la position enviable d’être plus haut dans la hiérarchie que le leader de son parti. La dernière fois que Showkutally Soodhun a été ministre, cela s’est mal terminé : Navin Ramgoolam lui avait enlevé le Commerce pour ne lui laisser que celui de l’Industrie. Les choses devraient aller mieux cette fois, avec un PM qui lui fait confiance et un ministère contenant moins de pièges que le Commerce.

 

 

Nando BODHA (MSM), Infrastructures publiques et Transport

 Principal conseiller de communication de SAJ, de 1985 à 1990, cet ancien journaliste devient directeur général de la MBC en 1991 sous le règne de SAJ. Candidat battu du MSM au n° 6 en 1995, il sera élu en 2000. Au Parlement, il a occupé les ministères du Tourisme et de l’Agriculture. De 2006 à 2007, Nando Bodha a aussi été leader de l’opposition.

On prêtait à Nando Bodha l’ambition de récupérer le Tourisme, qu’il a occupé sous le gouvernement de l’alliance de l’Avenir et du MSM-MMM en 2000. Il hérite finalement d’un ministère où son leader, Pravind Jugnauth, était cité. Son plus gros défi sera sans doute de trouver une alternative viable au métro léger pour résoudre le problème du transport public.

 

 

Ivan COLLENDAVELLOO (ML), Énergie et Services publics

Senior Counsel aux Collendavelloo Chambers, il est un militant de longue date. Il a claqué la porte du MMM pour manifester son désaccord suivant la conclusion d’une alliance avec le PTr. Son départ a débouché sur la création d’un nouveau parti de l’opposition, le Muvman Liberater. Il a été candidat lors de cinq élections générales.

Le leader du Muvman Liberater se retrouve avec un gros morceau. La politique énergétique est un sujet brûlant. Des craintes de black-out s’accentuent, un rapport indique que le réseau du CEB ne peut absorber plus d’énergie verte et les tarifs pourraient être revus. Ivan Collendavelloo devra vite entrer dans le vif du sujet. Ce n’est pas la motivation qui manquera, vu que la fourniture d’eau, autre axe majeur de ce ministère, affecte ses mandants.

 

 

Anil GAYAN (ML), Santé et Qualité de la vie

Ministre des Affaires étrangères de 1983 à 1986 et de 2000 à 2003, il est Senior Counsel à Lextrans Consultants. En 2009, il crée le Front national mauricien et brigue les suffrages au n° 8. Âgé de 66 ans, cet ancien du MSM et ancien député de Curepipe a fait ses études à la London School of Economics. Il a été lauréat du collège Royal de Port-Louis.

Qu’Anil Gayan, pourtant spécialiste du droit de la mer, n’ait pas été reconduit à son ancien ministère des Affaires étrangères en a étonné plus d’un. C’est finalement à la Santé, un secteur qu’il ne connaît pas, qu’il posera ses valises pour son grand retour dans la cabine de pilotage du pays.

 

 

Pradeep ROOPUN (MSM), Intégration sociale

À 55 ans, il s’aligne pour la seconde fois au n° 9. Quatre fois candidat aux élections générales, ce Quatrebornais se lance en politique en 1995 sous la bannière du MSM ; il est d’ailleurs membre du bureau politique du parti soleil. Il a été successivement Chief Whip, ministre des Collectivités locales entre 2000 et 2005 et Deputy Speaker entre 2010 et 2012.

Après un bref passage au ministère des Collectivités locales lors d’un remaniement ministériel en 2005, Pradeep Roopun a une nouvelle chance de laisser sa marque de manière plus durable. Il reprend les rênes d’un ministère créé par Navin Ramgoolam en 2010. Ce sera sans doute à lui qu’il reviendra d’élaborer le plan directeur contre la pauvreté dont parle le manifeste de l’alliance Lepep.

 

 

Etienne SINATAMBOU (MSM), Affaires étrangères, Intégration régionale et Commerce extérieur

 Nouvel adhérent du MSM, cet ex-rouge reçoit sa première investiture au n° 15 en 2000, mais mord la poussière. Candidat au n° 16 en 2005, ce notaire de profession et ancien lauréat sera élu en quatrième position. Best Loser, il devient ministre des TIC la même année. Maroquin qu’il perd en 2008, suivant un remaniement ministériel. Il devient alors Deputy Speaker.

Cet ancien rouge a subi l’humiliation d’une rétrogradation en 2008, quand Navin Ramgoolam a procédé à un remaniement ministériel. Il a perdu son fauteuil de ministre des TIC pour devenir Deputy Speaker. Ses ex-fonctionnaires et gardes du corps ne gardent pas un bon souvenir de lui. Le notaire a-t-il changé depuis ?

 

 

Raj DAYAL(MSM), Environnement, National Emergency Centre, Beach Authority

 Quatrième participation aux législatives pour l’ex-commissaire de police destitué en 1997. En 2000, il se présente au n°10, où il se classe quatrième. Cet habitant de Carreau-Laliane, âgé de 64 ans, a fait ses études en Angleterre, en France et en Inde. Il a intégré la force policière en 1971 et devient pilote d’hélicoptère avant d’être promu commandant de la SMF.

L’ancien commissaire de police adore parler de lui à la troisième personne et a été baptisé «Commandant» par ses partisans durant la campagne. Personnage presque folklorique, Raj Dayal veut projeter une image d’homme autoritaire avec qui on ne plaisante pas, à l’instar de sir Anerood.

 

 

Prem KOONJOO (MSM), Économie océanique, Ressources marines, Pêche et îles éparses

Ce «all-rounder» a été candidat dans diverses circonscriptions (5, 9, 12 et 14). Agé de 70 ans, il affiche 20 ans de carrière dans l’enseignement et a été ministre des Collectivités locales (1982 et 1995) et des Coopératives (2000), ainsi que PPS en 1993. C’est en 1982 qu’il rejoint le MSM, après avoir fait ses débuts en 1976 au MMM.

C’est un ministère inédit qu’on confie à Prem Koonjoo pour un secteur que le gouvernement, sur la voie de l’équipe sortante, veut développer en nouveau pilier économique. Tous s’entendent pour dire qu’on en est qu'aux balbutiements et qu’on ne connaît pas encore les priorités de ce pilier en chantier. Prem Koonjoo aura pour responsabilité de créer un blueprint pour cette nouvelle industrie.

 

 

Dan BABOO (PMSD), Arts et Culture

 Proche ami de Xavier-Luc Duval, ce fils de planteur âgé de 41 ans est un novice en politique. Employé à son compte, il gère une école de formation (MBA) à Quatre-Bornes. Marié et père de deux enfants, Dan Baboo dit aimer les défis.

Il se retrouve à la tête du traditionnel parent pauvre du cabinet. Le ministère des Arts et de la culture, ce n’est un secret pour personne, n’a jamais été une priorité pour aucun régime et sert souvent à assurer un respect strict de l’équilibre ethnique. Dan Baboo fera-t-il mentir cette habitude en étant un ministre de la Culture dynamique ?

 

 

Sunil BHOLAH (MSM), Commerce, Entreprises et Coopératives

 Comme pour ses colistiers, il s’agit de la première investiture de ce directeur financier d’une compagnie basée à Riche-Terre. Parmi ses faits d’armes, on compte la présidence du SIT de 2001 à 2002, ainsi que des passages au Mauritius Duty-Free Paradise et à Air Mauritius. Originaire du n° 11, cet habitant de Quatre-Bornes a travaillé étroitement avec Pravind Jugnauth dans le passé.

Sunil Bholah devient responsable d’un portefeuille qui correspond à son background professionnel. Une familiarité qui devrait l’aider à vite prendre ses repères bien qu’il fasse son entrée au Parlement et au cabinet pour la première fois. La concrétisation de la transformation de la Banque de développement en une SME Bank devrait être un de ses plus gros dossiers.

 

 

Alain WONG (PMSD), Fonction publique

Sportif et ancien membre du personnel navigant d’Air Mauritius, Alain Wong a participé pour la première aux élections générales. Chairman de la Tourism Authority en 2012, il est révoqué en même temps que Robert Desveaux par le ministre sortant du Tourisme, Michael Sik Yuen. En 2007, il crée une compagnie pour gérer l’île Plate. Xavier-Luc Duval est alors ministre du Tourisme.

Puisqu'il est un ancien sportif, c’est naturellement au ministère de la Jeunesse et des Sports qu’on attendait Alain Wong. Cependant, il devra se contenter d’un ministère avec lequel il n’a a priori aucune affinité. Connu pour sa personnalité fantaisiste, l’ancien président de la Tourism Authority aura fort à faire pour imposer sa marque sur un portefeuille souvent moribond.

 

 

Soodesh CALLICHURN (MSM), Travail, Relations industrielles, Emploi et Formation

Il en est à sa première expérience comme politicien. Âgé de 35 ans, Soodesh Callichurn est devenu avocat en 2005 et magistrat en janvier 2008. Cet habitant de Trou-aux-Biches a fait des études en droit à l’université de Wolverhampton. Il a été membre de l’Environment Appeal Tribunal et de l’Industrial Property Tribunal. Il est marié à Pooja, qui travaille au State Law Office.

Vu l’expérience de l’ancien magistrat au tribunal, avoir deux camps en opposition lui sera sans doute familier. C’est ce qui l’attendra dans les conflits entre syndicats et patronat. Sauf qu’au ministère du Travail, il devra tenter de résoudre à l’amiable un maximum de conflits plutôt que de juger. L’un de ses plus gros défis consistera à faire travailler de concert secteur privé et gouvernement afin de résoudre le problème du chômage chez les jeunes diplômés.

 

 

Vishnu LUTCHMEENARAIDOO(MSM), Finances et Développement économique

 Ancien ministre de l’Économie et des Finances, de 1983 à 1991, il fait son retour en politique en 2007. Issu d’une famille de 14 enfants, il est marié à Susan, avec qui il a trois fils, Ashwin, Danesh et Krishen.

L’économiste est largement considéré comme l’artisan du miracle économique des années 80, et dispute le titre de meilleur ministre des Finances avec Rama Sithanen. Il devra cependant prouver qu’il est capable de rééditer l’exploit, dans un contexte économique bien différent de ses jours de gloire. Sans compter qu’il sort d’une longue hibernation politique.

 

 

Leela Devi DOOKUN (MSM),  Éducation, Enseignement supérieur et Ressources humaines

Élue en tête de liste aux législatives de 2000, elle assume, d’octobre 2000 à décembre 2004, les fonctions de PPS à l’Assemblée nationale, avant de devenir ministre des Arts et de la Culture. La présidente de l’aile féminine du MSM récupère le portefeuille de la Sécurité sociale en 2010, avant de basculer dans l’opposition l’année suivante. Elle détient un BSc (Hons) en zoologie.

Au vu de son expérience considérable comme ancienne ministre, on s’attend que l’enseignante de profession démarre sur les chapeaux de roue. Des dossiers d’importance capitale comme le Nine- Year Schooling, l’abolition du CPE et la fermeture des «universités marrons» l’attendent.

 

 

Roshi BHADAIN (MSM), Services financiers  et Bonne gouvernance

Neveu de Vasant Bunwaree, l’avocat spécialiste des crimes financiers a été directeur des enquêtes à la Commission anti-corruption. Il est aussi l’homme de loi de Pravind Jugnauth dans l’affaire Med Point, ainsi que celui de Mario Jeannot dans l’affaire Yatin Varma. Âgé de 43 ans, ce père de trois enfants a participé à ses premières élections générales cette année.

Roshi Bhadain a fait ses preuves non seulement comme avocat, mais aussi comme directeur d’investigation de l’ICAC et celui d’Insight Forensics, firme privée spécialisée dans la détection et l’investigation des cas de fraude dans le privé comme dans le public. La responsabilité des services financiers et de la bonne gouvernance lui va comme un gant, même si c’est sa première au Parlement.

 

 

Yogida SAWMINADEN (MSM), Jeunesse et Sports

 Détenteur d’un MBA de l’université de Leicester, il a officié comme Chief Executive Officer à la Mauritius Duty Free Paradise Ltd. Son altercation avec Nandanee Soornack lors des municipales à Vacoas-Phoenix, en décembre dernier, lui vaut les choux gras de la presse. Il est arrêté suivant la plainte de l’activiste rouge, l’accusant d’avoir pris des photos d’elle sur son téléphone portable.

Une autre preuve que la jeunesse et les nouveaux visages prennent de l’importance au sein du gouvernement de l’alliance Lepep : Yogida Sawmynaden est le numéro six en ordre de préséance, juste derrière son leader Pravind Jugnauth. Après avoir été un nominé politique du MSM au Mauritius Duty-Free Paradise en 2010, il est catapulté aujourd’hui à une position de prestige .

 

 

Ravi YERRIGADOO (MSM), Attorney General

 Un des jeunes visages de l’alliance Lepep, Ravi Yerrigadoo a occupé ses premières fonctions ministérielles aux Sports à l’âge de 26 ans en 2000. Si on peut encore le considérer comme un jeune pour son retour au Parlement et au cabinet, il prend toutefois du galon avec le portefeuille d’Attorney General. L’avocat de profession devrait suffisamment connaître le judiciaire pour s’occuper de dossiers tels que la création d’une cour d’appel indépendante et l’accélération des procédures.

 

 

Aurore PERRAUD (PMSD), Égalité des genres, Développement de l’enfant

 Mère de deux enfants, elle s’est intéressée à la politique grâce à son mari qui est un travailleur social. Sa première tentative aux législatives en 2005 se solde par un échec. En 2010, l’habitante de Baie-du-Tombeau tente à nouveau sa chance et est repêchée grâce au Best Loser System. Elle obtient le poste de Parliamentary Private Secretary en août 2011, qu’elle occupe jusqu’à juin de cette année en raison de la cassure entre le PMSD et le PTr.

La femme forte du PMSD obtient une juste récompense après avoir démontré sa force de frappe au n°4. Avec un caractère bien trempé et une langue bien pendue, il y a fort à parier qu’Aurore Perraud fera parler d’elle pour sa première responsabilité ministérielle. Des dossiers comme la parité dans les salaires des femmes et le durcissement des lois contre la violence domestique en auront bien besoin.

 

 

 

Anwar HUSNOO (MSM), Collectivités locales

Pédiatre de profession, il se jette dans l’arène politique en 2000. L’année suivante, il est conseiller à la mairie de Port-Louis. Aux législatives de 2005, il est élu en deuxième position sous la bannière de l’Alliance sociale dans la circonscription n° 3. En 2010, il n’obtient pas  d’investiture, mais le médecin est revenu cette année pour le compte du MSM.

L’ancien député rouge (2005-2010) se voit récompensé de son retournement de veste par un poste de ministre. A priori, le pédiatre n’a pas d’affinité avec ce ministère. Toutefois, avec une révision poussée de la loi Aimée, son emploi du temps sera chargé.

 

 

Mahen SEERUTTUN (MSM), Agro-industrie

Il a participé à sa troisième joute électorale au n° 11. Il y a fait ses premiers pas, en 2005, sous la bannière du MSM et n’a depuis jamais changé de circonscription. Cet expert-comptable, âgé d’une cinquantaine d’années, fait de la lutte contre le chômage son cheval de bataille. Il compte aussi s’attaquer à la distribution d’eau et au développement infrastructurel.

Après avoir été backbencher au gouvernement de l’alliance de l’Avenir avant la cassure, et membre de l’opposition par la suite, Mahen Seeruttun monte en grade. Comme Ashit Gungah, son assise parmi son électorat au n°11 en fait une des valeurs sûres du parti. Cet expert-comptable a été cadre pendant plusieurs années au MSIRI, et ne devrait pas être en territoire totalement inconnu. Du reste, c’est ce même ministère qui a permis à Arvin Boolell, considéré jusque-là comme un intouchable au n° 11, de se rendre encore plus populaire.

 

 

Ashit GUNGAH (MSM), Industrie et Commerce

 Le n° 6 est son bastion, il y a été élu pour la première fois en 2000 sous l’alliance MMMMSM. Il s’est toutefois classé quatrième aux élections de 2005, avant d’être élu en tête de liste sous la bannière PTr-MSM en 2010. Cet ingénieur de formation a été ministre de la Fonction publique de 2010 à 2011.

Ashit Gungah s’est tranquillement imposé comme une valeur sûre du MSM sur le terrain. Sa circonscription était l’une de celles où ses adversaires avaient concédé la défaite avant même le scrutin. Son passage au ministère de la Fonction publique aura laissé le souvenir d’un homme discret, mais ce nouveau portefeuille requerra plus de verve, surtout avec l’ambition d’ouvrir le marché de l’Afrique à l’industrie du textile. Cet ancien ingénieur du textile devra donc passer du statut de technicien à celui de décideur de ce secteur.

 

 

Fazila DAUREEAWOO (MSM), Sécurité sociale et Solidarité nationale

 Avoué depuis plus de 25 ans, elle a été membre de l’Assemblée nationale entre 2005 et 2010. Elle a notamment représenté Maurice comme observatrice lors des élections générales en Zambie durant cette même période. Actuellement vice-présidente de l’aile féminine du MSM, elle est l’épouse de Racheed Daureeawoo, ex-député et ex-maire de Beau-Bassin-Rose-Hill, homme de loi et ex-magistrat.

Elle a été la colistière de Paul Bérenger au n° 19 en 2000 au sein de l’alliance MSM-MMM, mais avait été backbencher du gouvernement. Elle fait son retour dans la même circonscription et est cette fois considérée comme ministrable. La mise en oeuvre plus rigoureuse de l’Elderly Protection Act devrait figurer sur sa liste de priorités.

 

Text by lexpress.mu
 

Tags Cloud

20102011accaaccidentaccidentsADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo BramwellappappleappointmentsappsaquaculturearrestasiaATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBangladeshbankBank OnebankingbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettescinemaclashesCMTcomorosconcertconferenceCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationcorruptioncounterfeitcoupCourtCourtsCPBCPEcreativitycreditscrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoecologyeconomiceconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacFloodsflourfoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baiegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJellyfishJewelleryJin FeijobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslidelawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentlogisticslotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicepwcQatarquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi Yerrigadooreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businesssmart citysmartphonesSMeSMEDAsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengerssoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteaTeachersteamTECtechnologytelecomtendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2017 mega.mu