Plastique Banni: des Mauriciens Pris la Main dans le Sac à Rodrigues

5 years ago - February 29, 2016
Mauvaise surprise pour de nombreux voyageurs qui se sont rendus à Rodrigues. Ces visiteurs, des Mauriciens pour la plupart, ont été verbalisés pour possession de sacs en plastique.

En effet, les règlements entourant l’interdiction de ces emballages ne sont pas les mêmes dans les deux îles. Ce qui fait que beaucoup ont été pris au dépourvu.

Une des personnes verbalisées raconte : «Je rentrais à Rodrigues par bateau. Je croyais que je pouvais être en possession d’un sac en plastique comme à Maurice, mais les policiers au port nous ont dit que non. Comme nous étions une dizaine, ils ont saisi nos sacs en nous disant qu’ils nous donneraient une chance. Cependant peu de temps après, j’ai eu un papier pour me présenter en cour.»

Sollicité, le commissaire de l’Environnement, Richard Payendee, fait ressortir que les règlements sont plus stricts à Rodrigues. «L’on ne peut ni commercialiser, ni donner ou encore moins utiliser ce genre de sac», rappelle-t-il. Il confirme également que beaucoup de personnes ont été verbalisées pour avoir enfreint les règlements.

D’autres reglements

À Maurice en revanche, les règlements diffèrent. Il y a certaines limites à l’interdiction d’utiliser des sacs en plastique. Il n’est pas interdit d’utiliser un sac qui était déjà en sa possession et les étrangers peuvent entrer sur le territoire avec un tel emballage.

Ainsi lorsqu’à bord d’avions ou de bateaux à destination de Rodrigues, le personnel explique aux voyageurs que l’utilisation des sacs en plastique est interdite, ces derniers sont souvent pris au dépourvu. Ils ne savent comment se débarrasser des emballages en plastique dans lesquels se trouvent leurs effets personnels avant de passer la douane.

Le commissaire de l’Environnement affirme que les autorités rodriguaises avaient fait la demande auprès d’Airport Terminal Operations Ltd d’installer des pancartes dans la salle d’embarquement à l’aéroport de Plaisance. Toutefois, elles n’en ont pas eu l’autorisation.

À Rodrigues, l’amende pour possession d’un sac en plastique varie de Rs 500 à Rs 1 000. Et pour la vente, l’importation et la distribution de sacs en plastique, il faut compter Rs 2 000 à Rs 10 000 avec une peine d’emprisonnement ne dépassant pas trois ans. À Maurice, il n’y a qu’une peine pour la vente, l’importation et la distribution de sacs en plastique. Elle est de Rs 10 000.

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe