Éducation: le système de distribution de matériel scolaire revu

3 years, 11 months ago - March 19, 2017
Le gouvernement fait marche arrière. Introduit cette année, le système de «cash grant» (allocation en espèces) pour l’achat de matériel scolaire aux personnes dans le besoin inscrites à la National Empowerment Foundation (NEF) sera revu.

À la suite des nombreuses plaintes et protestations contre ce système fraîchement introduit, le ministère de l’Intégration sociale a mis sur pied un comité pour revoir ce projet. «Nous ne pouvons pas être en retard pour les matériels scolaires. Il faut s’y prendre tôt. Pour ce- la, un comité a été mis sur pied et plusieurs options sont envisagées», explique le ministre, Alain Wong.

Pour l’allocation en espèces, tous ceux éligibles à cette aide sociale ont déjà reçu leur argent. La NEF se concentre à présent sur les plaintes et revoit au cas par cas s’il faut donner de nouvelles allocations. En effet, le nombre de plaintes reçues cette année est supérieur à l’année dernière.

Le nouveau système devrait être opérationnel pour la rentrée scolaire 2018. D’autres options sont à l’étude : l’une d’elles est de distribuer le matériel scolaire directement. «Il faudra revoir la méthode car on peut retrouver les matériaux scolaires distribués par la NEF avec des marchands ambulants dans la rue», ironise Alain Wong. La distribution des équipements scolaires se faisait dans les centres communautaires régionaux. Une autre option est de remettre des vouchers aux parents afin qu’ils se rendent dans des papeteries pour prendre leurs matériaux scolaires.

Environ 25 000 personnes sont inscrites à la NEF, incluant Rodrigues, pour bénéficier de cet aide de l’État. C’est cette année que l’option «cash grant» a été introduite, pour la rentrée scolaire 2017. Les élèves du cycle pré-primaire et primaire touchent Rs 1 500 chacun et ceux du secondaire touchent Rs 2 000 chacun. «Cet argent doit être remis au chef de famille par virement bancaire ou par la poste», dit une source de l’express.

Le hic : une fois l’argent reçu, il n’est pas garanti qu’il soit utilisé pour l’achat de matériel scolaire. «Si une famille a trois élèves du secondaire, cela fait déjà Rs 6 000. Le parent peut toujours acheter les matériaux scolaires pour deux enfants et non pour trois.»

Lors de la mise en application du système de «cash grant», les organisations non gouvernementales étaient montées au créneau. Cette marche arrière les rassure. «Ces parents sont déjà dans une situation difficile, ils préféreront prendre cet argent pour acheter à manger plutôt que pour le matériel scolaire. Il y a aussi des parents irresponsables et cet argent est dépensé dans autre chose. C’est une bonne idée de retourner vers la distribution et il faudrait le faire dans les écoles à la rentrée des classes», commente Anooradah Pooran de l’Association pour l’éducation des enfants défavorisés.

UOM en chantier: appel à la RDA

Grogne sur le campus de l’université de Maurice (UoM). Les travaux entrepris par la Road Development Authority (RDA) dérangent étudiants et employés. «Nous avons noté que des travaux de rénovation ont commencé à se faire sur l’arrêt d’autobus de Réduit et que des changements majeurs ont été faits par rapport aux dispositions routières dans l’enceinte de l’université», explique le président de l’union des élèves, Saahir Goolfee. Il n’est pas contre les changements mais estime que ceux-ci posent un problème de sécurité. Un chemin a été construit entre le gymnase et le terrain de football de l’université. Il était auparavant privé. «Maintenant tout le monde l’emprunte (...) N’importe quel individu peut se rendre sur le campus. À l’heure de pointe, il y a un embrouillage monstre et les étudiants qui se rendent au gymnase à pied doivent emprunter le même chemin», renchérit le trésorier de l’union des étudiants, Iklaas Baichoo.

L’union a des plaintes d’étudiants concernant «des individus louches» qui se promènent dans cette zone de l’université. «Nous demandons à la RDA de nous recevoir pour trouver une solution à ce problème ensemble.» Plusieurs correspondances ont été envoyées par les officiels et les étudiants au directeur général adjoint de la RDA, mais ils sont restés sans réponse. «Nous avons envoyé des e-mails mais le plus gros travail doit être fait par les étudiants. Ce sont eux qui empruntent le plus les voies piétonnes», dit une source à la direction de l’UoM. Contactée, la RDA n’a pas voulu commenter l’affaire.

Grade 7 : les premiers manuels prêts en juin

Les choses s’activent au ministère de l’Éducation. Alors que le lancement du National Curriculum Framework (NCF) pour le secondaire a eu lieu le 22 février, le syllabus du Grade 7 (anciennement Form I) est déjà en phase de validation. Les appels à candidatures ont, aussi, été lancés pour le recrutement d’enseignants pour travailler sur le contenu des manuels scolaires. Le ministère de l’Éducation s’est fixé jusqu’au 30 juin pour finaliser ces nouveaux livres scolaires.

En ce moment, le ministère consulte les parties prenantes de l’éducation. «Il est important que toutes les parties concernées puissent nous faire parvenir leurs idées. Nous recruterons des équipes pour chaque matière. Elles seront constituées d’écrivains, de contrôleurs de qualité ou encore de testeurs», explique une source officielle du ministère. Ce dernier a élaboré les différents curriculums en partenariat avec le Mauritius Institute of Education (MIE).

Cependant, la question principale demeure : en quoi les manuels de Grade 7 seront-ils différents de ceux qu’on utilisait jusqu’à tout récemment au niveau de la Form I ? À cela, le ministère répond qu’il y aura moins de matières dans les nou- veaux manuels, comparé aux années précédentes. Celles-ci devraient également être beaucoup plus reliées au curriculum du Grade 6 (anciennement CPE). Et ce, pour faciliter la transition entre les deux classes.

«Surtout pour les langues et les mathématiques, les syllabus ont été conçus pour que la transition du Grade 6 au 7 soit facilitée», explique le Dr Om Varma, directeur du MIE. D’ailleurs, laisse-t-il entendre, plusieurs chapitres normalement explorés en Grade 6 ont été reportés à la prochaine classe. À titre d’exemple, des chapitres au niveau des Mathématiques, tels que Speed ou Volume seront désormais étudiés en Grade 7.

SC/HSC: le paiement devra se faire

Le ministère de l’Éducation reste sur sa position en ce qui concerne les parents qui n’ont pas encore payé les frais de l’année dernière. C’est ce qu’indique une source proche du dossier. Bien que le ministère n’ait pas encore décidé de la marche à suivre, plusieurs sources avancent qu’il n’y aura aucune exemption. Et ce, bien que les collégiens aient déjà reçu leurs résultats. «Bien sûr, il y a des cas authentiques, ces parents seront exemptés mais tous les autres devront payer. Le ministère ne reviendra pas sur sa position.»

Text by lexpress.mu

We also reccomend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtsCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe