Protection des sources journalistiques : droit fondamental

3 years, 8 months ago - September 30, 2017
Axcel Chenney, Yasin Denmamode et Nad Sivaramen

Axcel Chenney, Yasin Denmamode et Nad Sivaramen

«Demander à un journaliste de révéler ses sources, ce serait comme demander à un médecin de révéler le secret médical.» Avec cette comparaison, Alain Gordon-Gentil assure d’emblée que le principe de la protection des sources pour un journaliste est vital.

Un avis qui se fait entendre alors que le directeur des publications de La Sentinelle, Nad Sivaramen, et les journalistes de l’express Axcel Chenney et Yasin Denmamode s’opposent à ce que la police saisisse leurs ordinateurs et téléphones mobiles dans le cadre de l’enquête sur le Yerrigadoogate.

Face à ce refus, les autorités policières veulent demander un ordre de la cour afin d’obtenir leurs outils de travail. Une démarche décriée par plusieurs professionnels de la presse locale et internationale.

Pour Alain Gordon-Gentil, le principe de la protection des sources pour un journaliste est vital. Selon lui, obliger un journaliste à révéler ses sources équivaut tout simplement à tuer le métier de journaliste. «Qui parlera alors à un journaliste pour dénoncer par exemple un fait scandaleux ou un crime ?»

Le journaliste estime que si le dénonciateur sait que son nom sera révélé au grand jour l’exposant ainsi à des dangers, il ne laissera pas parler sa conscience pour dénoncer un fait. Dans la foulée, il argue que si le Watergate n’avait pas existé, le ministre Jérôme Cahuzac en France aurait continué à avoir des comptes offshore et à mentir au Parlement.

Du côté du journal le Mauricien, l’on affirme que dans la pratique, c’est impensable que les journalistes révèlent leurs sources. Une opinion parue dans l’édition du mardi 26 septembre explique bien cela. En effet, la direction du journal raconte que Le Mauricien Ltd était, lui aussi été interrogé dans ses locaux, under warning, sur un article concernant deux politiciens-avocats de l’alliance au pouvoir. Si la force policière voulait connaître la source, elle a reçu «une fin polie de non-recevoir».

Jugdish Joypaul, journaliste de carrière, observe que la protection des sources journalistiques représente un équilibre entre liberté d’expression et intérêt public. Il explique que la Constitution garantit la liberté d’expression. «Le journaliste a le droit d’enquêter, rechercher des sources d’information pour informer éventuellement. La protection des sources n’est pas incluse dans la loi. C’est un privilège. Elle bénéficie d’un statut protégé.»

Qu’en pensent nos confrères étrangers ? Le Syndicat national des journalistes dit soutenir les journalistes mauriciens pour défendre la protection des sources. Véronique Fournier, secrétaire adjointe de la section Syndicat national des journalistes – océan Indien, affirme que la Cour européenne des droits de l’homme consacre la protection des sources journalistiques. «C’est non seulement un droit mais en plus la cour les reconnaît.»

Est-ce qu’un ordre de la cour peut exiger d’un journaliste de remettre ses outils de travail ? Pour Jugdish Joypaul, les journalistes n’ont pas commis un crime. «Ce n’est pas un acte terroriste. C’est une pratique coutumière. Il y a des informateurs qui gardent l’anonymat.» Il est d’avis qu’un ordre de la cour va faire école. «Cela va créer un précédent.»

Quant à Alain Gordon-Gentil, il soutient que la Cour suprême mauricienne n’a jamais statué sur cette question. Du coup, la protection des sources n’existe pas dans la jurisprudence mauricienne. «Je ne connais aucune disposition de loi qui met le journaliste à l’abri. Dans l’exercice de mon métier de journaliste, j’ai déjà refusé à un avocat qui me demandait de révéler mes sources devant un tribunal. Les sources ne doivent jamais être divulguées, quelles que soient les conséquences de l’acte.»

Véronique Fournier conseille aux journalistes de ne rien remettre à la police si la loi mauricienne ne prévoit rien à ce sujet. «C’est un principe fondamental du journalisme.»

Pour sa part, Frédéric Dupuis, directeur adjoint de l’École supérieure de journalisme de Paris, rappelle qu’en France, la loi stipule que le seul cas où la protection des sources peut être remise en question c’est pour la sécurité de la nation. «Là visiblement il y a de la marge !»

Text by lexpress.mu

We also recommend

Tags Cloud
2010accidentsadvertisingAfrAsiaafricaagroAir Franceair mauritiusAirlinesairportairway coffeeAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidApollo Bramwellappleappointmentsappsarrestasiaauditaudit reportaustraliaaviationawardsBABagatelleBAIBangladeshbankbanksbarclaysbeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbetamaxBOIboko haramBollywoodBOMbombingbpmlBPOBramer BankbrazilbrexitbudgetBusinessCanadacanecareercareer tipscasinoCCIDCCMCEBcementChagosCHCchinaCIELcigarettesconferenceConfinementCongoconstructioncontestCoronaviruscorruptionCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycrisiscruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomerscustomsCWAcyclonedamDawood RawatDBMdeficitdenguedevelopmentdoctorsDomaine les PaillesDPPdrug traffickingdrugsDTAADuty FreeearthquakeebolaecoécoleseconomyEducationEgyptelectionselectoral reformelectricityEmiratesEmtelenergyENLentrepreneurshipEUEuropeeventsexamexamsexpoexportfacebookfairfarmersfeeFIFA World CupfinancefinancesFirefishfishingFlacqFlic-en-FlacFloodsfoodFootballforecastforeign workersFrancefraudfruitsFSCfuelfunnyGAARgamblinggamesgazaGermanygooglegovernmentGRAgreengreen energyhackershajjhawkershealthhealthcareHeritage Cityhistoryholidayshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshow toHRHRDCHSBCHSCIBLICACICTICTAID cardillegal fishingIMFimportindiaIndian OceanIndonesiainflationinfrastructureinnovationsinsuranceinternetInterviewinterview tipsinvestmentinvestmentsiosiPadiphoneiraniraqIRSISISisraelITItalyjapanJin FeijobjobsjournalismKenyalandlawlawslayoffsleadershipLepeploanslocal governmentLockdownlotteryLRTLufthansaMadagascarmalaysiamalaysia airlinesmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCImeccaMedical CouncilmedicamentsmedicineMedPointmeetingMEFMESMetro ExpressMEXAMicrosoftMIDMIEmigrationminimum salaryminimum wagemlMMMmoneymoney launderingmotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMRAMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNandanee SoornackNarendra ModinatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNDUnetworkingNew Mauritius HotelsNHDCNigeriaNobel Prizenorth koreaNTCNWCCofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmnicaneorangeOUMPakistanpalestineparliamentPaul BérengerPhilippinesPhoenix Beveragespicture of the daypiracyplagePMPMOpmsdPNQpolicepoliticsportPort LouisPort-LouisPravind JugnauthPRBpricepricesproblemprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic servicequatre-bornesrainsRakesh Gooljauryratingsreal estatereformsrepo rateRESrestaurantsresultresultsReunionriceroadsRoches-Noires caseRodriguesRogersRose-HillRoshi BhadainRussiaSAJsalariessalarysalessamsungsaudi arabiasbmSCscamscandalscholarshipsSchoolschoolssciencesecuritySeychellessharksshootingshoppingshopping mallSICsicomsingaporeSITskillssmart citysmartphonesSMeSMEDASobrinho casesocial mediasocial networks & messengerssolar energysouthsouth africasouth koreasportSportsstartupsstatisticsstatsSTCstrategystreet vendorsstrikestudysuccesssugarSun Tan caseSunkai casesyriaTAtabletsTanzaniataxtax heaventaxesteaTECtechnologytelecomterrorismtextilethailandthefttime managementtipstourismtradingtrainingstransporttrendstunaTurfTurkeyTVtyphoonukukraineunemploymentunionsuniversityuomUSUTMvacanciesVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-Phoenixvarma casevegetablesVideo of the DayvisaVishnu LutchmeenaraidooWaterWaterparkWeatherWhitedot Casewi-fiWMAWorld BankXavier-Luc DuvalYEPzimbabwe