Education

July 26, 2020

Examens de SC/HSC: Changement majeur!

SC / HSC : les examens en avril, mai et juin 2021

Le Mauritius Examinations Syndicate (MES) confirme la nouvelle politique du gouvernement en ce qu’il s’agit de la tenue des traditionnels examens de fin de cycle secondaire, soit les épreuves de SC/HSC. Jusqu’icin, ces examens se tenaient vers la fin de l’année, notamment au cours de la période d’octobre et novembre. Une circulaire de cet organisme envoyée hier aux écoles annonce que « la décision a été prise pour la participation des school candidates henceforth » aux épreuves de mai/juin de Cambridge. Il s’agit d’un changement important, signifiant un chamboulement majeur à l’avenir dans le calendrier scolaire. Toutefois, le MES garde le silence au sujet de la possibilité ou non à l’avenir pour les “private candidates” de pouvoir prendre part aux examens de GCE O Level/GCE A Level d’octobre/novembre de Cambridge.

Cette communication du MES faisant état de deux décisions importantes, d’une part du changement de date d’examens pour l’avenir et, de l’autre, du syllabus que Cambridge prendra en considération pour les examens de mai-juin 2022, est très brève. « Following the decision for school candidates in Mauritius to henceforth sit for the SC/HSC/GCE April/May/June series examination, this is to inform you that for students siting for the SC/HSC/GCE April/May/June 2022 series examinations, Cambridge International has informed that such students will be assessed on the syllabuses prescribed for the April/May/June examinations series of 2022 », peut-on ainsi la lire.

Cette circulaire étant destinée surtout aux “school candidates”, plusieurs se demandent si le MES émettra un autre communiqué à l’intention spécifiquement des “private candidates” ayant eu la possibilité jusqu’ici de prendre part aux examens de juin et à ceux d’octobre-novembre.

Le MES prie les chefs d’établissements de transmettre ces informations aux enseignants et aux candidats, et de s’assurer que « the appropriate syllabuses are being taught ». Mais ce n’est qu’aujourd’hui que les recteurs commenceront à discuter avec leur staff des implications de ces changements dans le déroulement de l’année scolaire. « D’après la circulaire du MES, nous allons définitivement vers de nouvelles dates pour la participation des school candidates aux examens de Cambridge. Il s’agit là d’un changement significatif auquel la population devra s’adapter, et qui entraînera certainement des changements majeurs dans le calendrier scolaire et dans la vie de l’école. Mais tout cela doit être discuté avec tous les “stakeholders” », réagit Preetam Mohitram, président du syndicat des recteurs/assistants-recteurs du secondaire d’Etat.

Des chefs d’établissements font remarquer que les circulaires envoyées aux écoles « ne donnent que des informations d’ordre général ». Aussi, ils notent « beaucoup de flou » sur plusieurs aspects. « En l’absence d’informations claires, nous ne pouvons répondre aux nombreuses questions du staff, mais aussi des membres du public », disent ces recteurs. Des responsables de collège ainsi que des parents, après avoir pris connaissance de cette circulaire, se posent en effet beaucoup de question, notamment de savoir si ce changement de dates d’examens a été proposé par Cambridge ou s’il fait suite à une demande des autorités mauriciennes à l’examinateur anglais.

Mais aussi : est-ce que les matières offertes habituellement aux examens d’octobre-novembre seront proposées aux examens de mai-juin, étant donné que quatre matières ne figurent pas aux examens de mai-juin 2021 ? Les traditionnels examens d’octobre-novembre seront-ils abolis à Maurice ? De même, concernant les “private candidates”, ces derniers pourront-ils toujours avoir le choix entre les examens de mai-juin et ceux d’octobre-novembre ?

Dans le sillage de ces changements, le syndicat des recteurs des collèges est d’avis que le ministère de l’Éducation « devrait discuter au plus vite avec les “stakeholders” afin d’apporter des éclaircissements sur de nombreux points ». Le syndicat lance aussi un appel au MES pour tenir des réunions des différents Subjects Advisory Committees pour discuter des changements relatifs au syllabus pour les examens de 2022, et au-delà. « Cette dernière circulaire du MES donne lieu à diverses interprétations. Il est important que les autorités ouvrent le dialogue avec les chefs d’établissements et les enseignants pour enlever toute confusion », insiste Preetam Mohitram.

SC / HSC : les examens en avril, mai et juin 2021 maintenus sauf pour cinq matières

Pas de gros changements au niveau du programme scolaire, le syllabus, en ce qui concerne les examens du SC et du HSC prévu en avril, mai et juin 2021. Les épreuves seront maintenues comme prévu sauf pour cinq matières. Les examens en quatre matières pour le SC ainsi que les épreuves en une matière pour le HSC ont été reprogrammés. Les candidats seront examinés dans ces cinq matières en octobre et novembre 2021. Des informations rendues publiques dans une circulaire émise ce lundi 20 juillet par le Mauritius Examinations Syndicate (MES).

Présente lors d’une fonction à Moka ce mercredi, la ministre de l’éducation Leela Devi Dookun Lutchmun a affirmé que le calendrier scolaire a été modifié dans l’intérêt des élèves afin qu’ils puissent prendre part aux examens dans les meilleures conditions.

Examens de SC/HSC : clarifications sur les sujets et syllabus proposés par Cambridge

A travers une correspondance adressée au chefs d’établissement scolaire, le Mauritius Examinations Syndicate (MES) confirme les syllabus qui seront considérés aux examens de SC et HSC, repoussés à avril 2021 en raison de la pandémie de Covid-19.

Ces changements ont été signalés par Cambridge au MES.

Des amendements ont été apportés au syllabus de certaines matières pour les examens de « HSC/GCE A-Level », à savoir la musique, l’allemand et l’espagnol. Ceux-là incluront des textes et travaux qui étaient prévus pour les examens de mai et juin 2021.

Au niveau du « SC/GCE O-Level », cinq papiers ne seront pas disponibles en avril/mai/juin 2021, à savoir ceux de Statistics, Spanish, Classical Studies, German et Music. Les candidats devront attendre le mois d’octobre pour prendre part à ces sujets.

A souligner que, comme attendu, les candidats aux examens de SC/HSC/GCE pour avril/mai/juin 2021 seront évalués sur les programmes prescrits pour l’examen de octobre/novembre 2020.

De plus, les candidats peuvent choisir de se présenter pour ces sujets dans la série octobre/novembre 2021.

La liste des sujets proposés en « SC/GCE O-Level » en avril/mai/juin 2021.

 

Examens SC/HSC MAI-JUIN 2021 : Réaction générale plutôt satisfaisante dans les écoles

  • Chefs d’établissements et enseignants : « Nous sommes soulagés devant le maintien du syllabus actuel pour la plupart des matières, mais il y a d’autres points à éclaircir »
  • Préoccupations toujours concernant la date butoir pour la soumission des “Coursework” et au sujet de certaines activités extérieures relatives à ces travaux pratiques

Après une levée de boucliers la semaine dernière de plusieurs “stakeholders” du secondaire contre le retard des autorités à communiquer le programme d’études qui sera tenu en compte pour les examens de mai-juin 2021, le Mauritius Examinations Syndicate (MES) a finalement communiqué officiellement le syllabus hier après-midi. On relève un sentiment de satisfaction parmi les enseignants, les chefs d’établissements et les candidats prenant en effet connaissance du maintien du syllabus pour la majorité des matières. « Nous accueillons favorablement cette démarche du MES de rétablir la communication sur le syllabus. À l’exception de quatre matières, en général, le programme d’études reste le même, et c’est un grand soulagement pour tout le monde », dit Preetam Mohitram, président du syndicat des recteurs/assistants des recteurs du secondaire d’Etat. « Dans l’ensemble le syllabus reste pareil, et c’est un point positif. C’est rassurant. Nous pouvons poursuivre la préparation des candidats en toute sérénité », disent pour leur part des enseignants.

Cependant les chefs d’établissement soulignent qu’il y a encore « plusieurs points à éclaircir » concernant les examens de 2021, mais aussi les examens qui se tiendront en mai-juin 2022, et auxquels les élèves actuellement en Form IV et en Lower VI se préparent déjà. « Après la publication officielle du syllabus hier, il y a encore plusieurs interrogations importantes sur lesquelles nous attendons des réponses officielles au plus vite de la part du MES », dit Bashir Taleb, président de la Fédération des managers des collèges privés.

En effet, le MES n’a toujours pas communiqué aux écoles la date butoir pour la soumission des “courseworks” (travaux pratiques couplés à la présentation d’un dossier écrit déclinant les différentes étapes vers la réalisation de l’ouvrage) obligatoires pour certaines matières, telles que “Travel & Tourism”, “Communications Design and Technology” , “Entrepreneurship” et “Food Studies”. « Il y a des activités à l’intérieur et à l’extérieur de l’école qui sont obligatoires, selon le syllabus, pour certains “coursework”. La tenue de telles activités requiert une organisation et le ministère n’a pas encore donné son autorisation pour la sortie des élèves. Nous sommes dans le flou, et c’est inquiétant », ajoute un enseignant de “Travel and Tourism”. « Le MES doit maintenant communiquer officiellement sur d’autres détails pour rassurer les candidats dans leur préparation aux examens », estime le président du syndicat des recteurs du secondaire d’Etat.

Les chefs d’établissements affirment qu’il y a aussi « un gros flou » au sujet du syllabus des examens de mai 2022. « Est-ce que le MES a déjà discuté avec Cambridge au sujet des examens de mai-juin 2022, parce que la préparation des candidats est déjà enclenchée depuis le début de cette année ? S’il y aura des changements dans le syllabus, comme c’est le cas pour quatre matières pour les examens qui se tiendront l’année prochaine, il faut que le MES le dise dès cette année et n’attende pas l’année prochaine… » est d’avis le président de la Fédération des managers.

Les chefs d’établissements s’interrogent aussi sur le montant que devront débourser les redoublants pour leur participation aux examens l’année prochaine. « Est-ce qu’il y aura une augmentation dans les frais d’examens ? Et à partir de quelle date le MES commencera à collecter les “fees” ? » demandent des recteurs.

Text by Le Mauricien
 

Tags Cloud

20102011Absa Bankaccaaccidentaccidentsadministration volontaireADSUadvertisingafghanistanAfrAsiaafricaagalegaagreementagricultureagroAHRIMAIairair asiaair australAir Franceair madagascarair mauritiusairasiaAirlinesairportairway coffeeAlbionalgeriaalibabaalteoAlvaro SobrinhoamazonAmeenah Gurib-FakimAMLandroidangolaAnil BachooApollo Bramwellappappleappointmentsappsaquaculturearab townarrestArtArvin BoolellasiaATMATOauditaudit reportaustraliaaustriaaviationawardawardsAxcel ChenneyBABagatelleBagatelle DamBAIBalaclavaBangladeshbankBank OnebankingbanksBar CouncilbarclaysBDObeachbeachesBeau Bassin-Rose HillbeautybeerBelgiumBelle-MareBelle-RiveBet365betamaxbettingBharat Telecombig databitcoinblue economyBlue-BayBOIboko haramBollywoodBOMbombingbookbookmakerbooksbossBotswanabpmlBPOBramer BankbrazilbrexitBritish AirwaysbudgetbuildingbusesBusinessbusiness trendsCabinetcall centresCanadacanecareercareer tipscargocarnivalcasinoCaudanCCIDCCMCCTVCEBcelebretiescelebritiescementChagoscharityCharlie HebdoCHCchilechinachromeCIELcigarettesCim FinancecinemaclashesCMTcomoroscompetitionconcertconferenceConfinementCongoconstitutional amendmentconstructioncontestcontestscontractcooperationCoronaviruscorruptioncounterfeitcoupCourtCourtscouvre-feuCOVID-19CPBCPEcreativitycreditscreolecrisiscruise shipcruise shipsCSOCT PowerCultureCurepipecustomercustomerscustomsCVCWAcyclingcyclonedamDawood RawatdayDBMdeficitdenguedeportationdevelopmentDiego GarciadivalidoctorsdodoDomaine les PaillesDonald TrumpDPPdrug traffickingdrugsDTAADubaiDuty Freee-commercee-servicesearthquakeebeneebolaecoécolesecologyeconomicEconomic Development BoardeconomicseconomyEducationeducation abroadeducation reformEEZEgyptEIILMelectionelectionselectoral reformelectricityelon muskembassyEmiratesemirates airlinesEmtelenergyENLentrepreneurshipEnvironmentEOCEUEuroEuropeeventeventsexamexaminationexamsexpoexportfacebookfairFalcqfarmersfarmingfashionfast foodfbiFDIfeefeesferryfestivalFievre AphteuseFIFAFIFA World CupFilm Rebate SchemefilmingfilmsfinancefinancesfinancingFirefishfishingFIUFlacqFlic-en-FlacfloodFloodsflourfonction publiquefoodFootballforecastforeign workersForumFrancefraudfruitfruitsFSCFTAfuelfunnyGAARgabongadgetsgalaxygalaxy notegamblinggame of thronesgamesgasgazaGDPGermanyghanaGlobal BusinessgolfGoodlandsgoogleGorah Issac casegovernmentGRAGrand Baygrand-baieGrand-BassinGrand-Gaubegreecegreengreen energygrippeGTUH1N1hackershajjhamashappinessHawaiihawkershealthhealthcareHeritage Cityhi-techhigher educationhighlandshistoryHolcimholidaysHong Konghorse raceshorse racingHospitalhotelhotel businesshotelshowhow toHRHRDCHSBCHSCHSC ProhtchungaryhuntingHusein Abdool RahimIBAIBLICACICTICTAID cardiframacillegal fishingillegal migrationillegal workersIMFimportindiaIndian OceanIndian Ocean Island GamesIndonesiainflationinfluenzaInfographicsinfrastructureinnovationinnovationsinsuranceinterest rateinternetinterpolInterviewinterview tipsinvestinginvestmentinvestmentsIOCIORECiosiPadiphoneIPOiraniraqirelandIRSISISislamicisraelITItalyjapanJean-Claude Bastos de MoraisJellyfishJewelleryJin FeiJIOIjobjobsjockeyjournalismJulian AssangeKailash TrilochunKenyakitesurfingKPMGkreolla buttelabourLafargelandlandslideLarsen & ToubrolawlawslayoffsLe MorneleadershipleakLepeplexpressliberiaLibyalifeloanloanslocal governmentLockdownlogisticslondonlotteryLottotechLRTLufthansalycheeMadagascarmade in morisMahebourgmalariamalaysiamalaysia airlinesMaldivesMalimallmanagementmanagement tipsmanufacturingmarketmarketingmarketsMauBankMauritiansmauritiusMBCMCBMCCIMDFPMeatmeccamediaMedical CouncilMedical tourismmedicamentsmedicineMedineMedPointmeetingMEFMegh PillayMESMeteoMetro ExpressMEXAmexicoMFAMGIMHCmichaela harte caseMicrosoftMIDMidlandsMIEmigrationmigration crisisminimum salaryminimum wagemiss mauritiusmistakesMITDmlMMMmobilemobile phonesMokamoneymoney launderingmonkeyMont-ChoisyMoody’sMoroccomotivationmoviesMozambiqueMPAMPCMPCBMPLMQAMRAMSBMSCMSMMTMTCMTPAMusicMV BenitaNad SivaramenNaïadeNamibiaNandanee SoornackNarendra ModinasanatureNavin RamgoolamNavind KistnahNCBNCGNDUNECnefNegative Income TaxNelson MandelaNeotownNepalnetherlandsnetworkingNew Mauritius Hotelsnew zealandNGONHDCNICNICHLNigerianight clubsNitin Chinien caseNobel Prizenokianorth koreaNRBNTANTCNWCCNWECOCDEoceanocean economyofofficialsoffshoreoilOlympic GamesOmega ArkOmnicaneoniononlineopinionOppositionorangeoscaroscar pistoriusOUMoutsourcingPakistanpalestinePamplemoussesPanama Paperspandit sungkurParadise PapersparliamentPaul BérengerpensionpensionspeoplePereyberepermis de travailPhilippinesPhoenix Beveragesphonespicture of the daypillspiracyplageplagueplanPlanet Earth InstitutePMPMEPMOpmsdPNQpokerpolicepoliticspollutionPonzi SchemeportPort LouisPort-LouispostPovertyPPPPRPravind JugnauthPRBpresentationpresentation tipspresidentpricepricesprisonproblemprofitprojectprojectsprostitutionprotestspsacPSCpsychologyPTRpublic functionpublic servicepwcQatarQuantum Globalquatre-bornesquotesrainsRajindraparsad SeechurnRakesh GooljauryransomwareratesratingratingsRavi YerrigadooRDAreal estaterecallsreformreformsrefugeesreligionrentrepo ratereportRESRésidence Barklyrestaurantrestaurantsresultresultsresumeresume tipsretailReunionrevenuericeRiche-TerreriseRiviere-du-RempartRiviere-Noireroadsroche-boisRoches-Noires caseRodriguesRogersrose-belleRose-HillrosewoodRoshi BhadainRum and SugarRundheersing BheenickrupeeRussiaRwandasafetySAJsalariessalarysalesalessales tipssamsungsanctionssaudi arabiaSBIsbmSCscamscandalSCBGscholarshipscholarshipsSchoolschoolsscienceseasecuritySEMSEMDEXSenegalSeychellesShakeel MohamedShanghaisharksshootingshoppingshopping fiestashopping mallshopping mallsshowShowkutally SoodhunSICsicomSierra LeonesingaporeSITskillssmall businessSmall Planters Associationsmart citysmartphonesSMeSME MauritiusSMEDASMFsmmsnapchatSobrinho casesocialsocial mediasocial networks & messengersSofitelsoftwaresolar energySomaliasonysouthsouth africaSouth China Seasouth koreasouth sudanspainsponsorshipsportSportsSquatterssri lankaSSRStar KnitwearstartupsstatisticsstatsSTCstockstock marketstocksstrategystreet vendorsStressstrikestudystudy abroadstylesubventionsuccesssuccess storysugarsugar canesummitSun ResortsSun Tan caseSunkai caseSunnystarssupermarketssurveySwanSwedenSwitzerlandsyriaTAtabletsTaiwanTanzaniataxtax fraudtax heaventaxesTbillsteateacherTeachersteamTECtechnologytelecomtendertendersterrorismtertiarytextilethailandthethefttimetime managementtipstototaltourismtoystradetrade feetradingtrainingtrainingstransporttraveltrendsTrioletTripAdvisorTrou-aux-BichestsunamitunaTunisiaTurfTurkeyturkish airlinesTVtwittertyphoonUdMUgandaukukraineununemploymentUNESCOunionsuniverseuniversityuomUSUTMvacanciesvacancyVacoasVacoas Popular Multipurpose Cooperative SocietyVacoas-PhoenixVanilla Islandsvarma caseVATVeekram BhunjunvegetablesVerizonvideoVideo of the Dayvirtual realityvisaVishnu Lutchmeenaraidoovisitvivo energyvolcanoWakashiowasteWaterWaterparkWeatherwest africawhatsappWhitedot Casewi-fiwikileakswindowsWMAwomenworkwork abroadworkersWorkshopWorldWorld Bankwriting tipsWTOXavier-Luc DuvalyahooYasin DenmamodeyemenYEPYerrigadoogateyoutubeZambiazimbabwe
Mauritius
© 2010-2020 mega.mu